Toute l'actualité du football Vaudois

1200 spectateurs pour la promotion du Vevey Sports 1899

C'est fait! En battant Plan-les-Ouates dans un Stade de Copet qui avait retrouvé une partie de son âme du XXe siècle, les Veveysans ont validé leur billet pour la 1re ligue. Un couronnement logique d'une saison passée en tête de bout en bout et parfaitement maîtrisée. Vevey sera un concurrent redoutable en 1re ligue d'ici quelques semaines.

2e ligue inter - 4 juin 2016

C'est fait! En battant Plan-les-Ouates dans un Stade de Copet qui avait retrouvé une partie de son âme du XXe siècle, les Veveysans ont validé leur billet pour la 1re ligue. Un couronnement logique d'une saison passée en tête de bout en bout et parfaitement maîtrisée. Vevey sera un concurrent redoutable en 1re ligue d'ici quelques semaines.

Cette saison 2015/2016 restera comme celle où le FC Vevey Sports 05 a littéralement tout mis en place pour être promu en 1re ligue. Samedi soir, pour le dernier match du championnat, qui devait être celui du sacre, cela n’avait pas manqué. À quelques seconde du terme de la partie qui opposait le «VS» au FC Plan-les-Ouates, ue carton de t-shirts blancs pour toute l’équipe, rapidement revêtus par tous les remplaçants, débarquait à côté du banc. En coulisse, on s’apprêtait à sabrer le champagne pour en arroser les joueurs dès le coup de sifflet final. Les arrêts de jeu débutaient. Le score? Toujours de 3-0. Cette fois, plus de doute. Certains spectateurs, d’une tribune quasi-pleine (1200 personnes ont été annoncées!), commençaient à réaliser et à faire résonner les panneaux publicitaires. Les ultras veveysans préparaient tout ce qu’ils avaient pu emmener avec eux, à base de fumigènes et de pétards. Ce soir, la fête devrait être folle et ne s’arrêterait qu’au petit matin. L’arbitre regardait sa montre, portait son sifflet à la bouche et… l’effervescence totale!

Fc Vevey Sports 05 vs Fc Plan les Ouates 3-0
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 2

Tout le monde réuni autour du «VS»

Il n’a pas fallu trois secondes aux juniors du club pour se retrouver, par dizaines, dans les pattes ou dans les bras de leurs héros du jour, au milieu du terrain. Dans les tribunes, certains se pressaient, prenant leurs jambes à leur cou pour rejoindre tout ce beau monde sur le magnifique gazon de Copet et, eux aussi, profiter de leur moment de gloire. D’autres contemplaient cet amas en perpétuel mouvement, grossissant continuellement avec l’arrivée, au compte goutte, de joyeux supporters, depuis cette splendide tribune qui survole le terrain. Il y avait les ultras, aussi, qui n’ont pas bougé de leur place attitrée une fois les trois coups de sifflet finaux donnés, mais qui ont redoublé d’énergie pour reprendre de plus belle les chants de victoire avec leurs joueurs, en plus d’agiter des fumigènes qui donnaient un côté toujours plus épique à ce succès majeur.

Fc Vevey Sports 05 vs Fc Plan les Ouates 3-0

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 2

La traditionnelle bataille d’eau

La fête s’est poursuivie sur ce rythme durant une bonne vingtaine de minutes, permettant aux joueurs de se livrer aux photographes, arborant leurs meilleures grimaces, de contempler le virevoltant «VICTOIRE» resté inscrit pendant une bonne demi-heure sur l’écran géant, de reprendre, tant bien que mal, à peu près tous les chants connus dans le canton et de se prendre au jeu lancé par les juniors quelques instants auparavant: la bataille d’eau! Et peu, très peu sont les chanceux à y avoir échappé, puisque plus de la moitié des joueurs sont rentrés aux vestiaires totalement trempés, et on n’a pas le souvenir d’en avoir vu plus que deux en sortir plus ou moins sec.

Fc Vevey Sports 05 vs Fc Plan les Ouates 3-0

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 2

La parole aux joueurs

On a presque tout dit à propos de cette promotion dans les semaines qui l’ont précédé. Un club qui s’est donné les moyens de ses ambitions et des joueurs qui ont mouillé le maillot pour y arriver et retrouver la 1re ligue, 12 ans après l’avoir quittée. Des joueurs qui, d’ailleurs, en avaient, des choses à dire, après avoir été contraint de garder le silence depuis quelques jours, en vue de ce match fatidique.

Stefano Protopapa

Vous dites qu’on sait faire la fête, ici? Écoutez ce qu’il me reste de voix pour en juger (rires). On a mis un cœur gros comme ça dans tout ce qu’on a entrepris cette saison, on a immédiatement trouvé un terrain d’entente entre nous tous et aujourd’hui, on s’adore, vraiment. Encore ce soir, on a donné le meilleur de nous-même. Ce qu’il nous arrive, c’est mérité, mille fois mérité, je vous l’assure. En dehors du terrain, ils ont tout mis en œuvre pour qu’on réussisse les meilleurs résultats, c’est génial, mais ce qu’il y a d’encore plus grand, c’est ce qu’on a réalisé sur le terrain, en tant que joueurs. C’est une immense fierté pour moi de faire partie de l’équipe promue en 1re ligue, puisque mon père faisait partie de celle qui l’avait quitté il y a 12 ans et, qu’aujourd’hui, il est mon coach. Moi, le chouchou ici? (Ndlr, il a dû traverser une marée de juniors et trouver un mot sympa pour chacun d’entre eux avant de venir nous parler) C’est vrai que les jeunes m’aiment bien. C’est peut-être aussi parce que je suis un gars du coin. Je viens de Vevey, je suis un gamin d’ici et ça fait trois ans, depuis mon retour de Lausanne, que je porte ces couleurs».

N’Diassé N’Diaye

Obtenir la montée lors du dernier match, avec la pression de Meyrin, c’est encore plus magnifique. Cela n’a pas toujours été évident cette saison, mais on a toujours su faire la part des choses pour que cela fonctionne. Encore aujourd’hui, la victoire met du temps à se dessiner avant qu’on l’assure. Il y a eu de la pression, mais on l’a toujours transformée en énergie positive, comme lors du match retour face à Meyrin et celui du week-end dernier contre Collex-Bossy. Ça fait extrêmement plaisir de voir tous ses jeunes nous rejoindre à la fin du match, avec cette bonne humeur. C’est l’avenir du club, nous aussi, on a besoin d’eux. Si la fête est déjà finie? Oh, non non, pas du tout. On va gentiment tous se retrouver aux alentours de la buvette, puis on risque de bouger où notre envie nous portera. Rien n’est encore prévu, mais soyez sans craindre, on trouvera.

Stephan Cando

C’est incroyable! Cette fête, tout ce monde, c’est fabuleux. C’est vrai que tous les éléments ont été réunis pour que l’on monte cette saison, encore fallait-il se trouver au sein de l’effectif. Je suis arrivé cet hiver, en février, comme beaucoup. L’entente a mis un peu de temps à se faire, mais les coaches ont su trouver les bons mots. J’ai quitté Stade-Lausanne pour venir ici, car la proposition sportive que m’a fait Vevey était meilleure, j’espérais tout de même remonter le plus vite possible en 1re ligue, comme c’était l’objectif du club. Pour le coup, je risque de retrouver mes anciens coéquipiers dès la saison prochaine. Ça a été un très bon second tour pour moi, j’ai terminé meilleur buteur du printemps au club et j’ai pu marquer aujourd’hui, après être rentré à la mi-temps. Vraiment satisfait de ce que tout le monde a accompli, maintenant, place à la fête!»

Fc Vevey Sports 05 vs Fc Plan les Ouates 3-0

La Sarraz – Vevey comme dessert pour une place en Coupe de Suisse vendredi

Alors, saison terminée? Pas tout à fait! Et même si cela ne va empêcher personne de célébrer et de fêter comme il se doit cette promotion au sein de l’équipe veveysanne, il reste tout de même un match à disputer, et non des moindres: Un duel face à La Sarraz – Eclépens, le promu du groupe 2, vendredi prochain, pour s’offrir une place dans le tableau final de la Coupe de Suisse. Une belle cerise sur le gâteau? Les opinions divergent: «C’est vraiment un bonus pour moi, je vous assure», commentait N’Diasse N’Diaye, qui ira profiter de la soirée la tête libre, sans, une seule seconde, penser à cette rencontre pour l’instant.

Tout le contraire de Stefano Protopapa, qui rembarrait gentiment un junior lui demandant une partie de son équipement, lui rappelant qu’il lui restait encore un match à disputer le week-end prochain, et que ce n’était pas n’importe lequel.  Entre les deux, se place Stephan Cando: «C’est vrai qu’il nous reste encore un match, et qu’on compte bien le gagner. Donc ce soir, c’est la fête, mais on aura, quand même, dans un coin de notre esprit, ce match face à La Sarraz-Eclépens!»

En tout cas, coach Jean-Philippe Karlen était bien à Copet samedi soir. Preuve que ses joueurs attendront Vevey Sports de pied ferme le week-end prochain? Pas impossible du tout!

Fc Vevey Sports 05 vs Fc Plan les Ouates 3-0

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 2

Un compte-rendu de Florian Vaney

FC Vevey Sports 1899 – FC Plan-les-Ouates 3-0 (1-0)

Buts: 38e Protopapa 1-0; 78e Rachane 2-0; 84e Cando 3-0.

Arbitres: M. Martin Jäger, assisté de M. Nikola Bojkovic et de M. Pascal Schuler.

VS: Castejon; Pavlik, Henrique De Amorim, Lovato, Baluzeyi; Morina, Rachane, Dia; Nkufo, Ukmata, Protopapa.

Entraîneur: Hervé Bochud.

PLO: Borges; Afari, Reymond, Lucas, Calmo, Pop; Cabale, Marinho, Matias, Rossier; Sylejmani,

Entraîneur: Jose Luis Brea.

Copet, 1200 spectateurs.

Fc Vevey Sports 05 vs Fc Plan les Ouates 3-0

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien, partie 2

À lire également