Toute l'actualité du football Vaudois

A Lusitano les félicitations, à Crissier la qualification

Les hommes d'Oscar Patino se sont inclinés 0-2 dimanche matin, en 8e de finale de la Coupe vaudoise, face au FC Crissier (2e ligue). Les deux ligues d'écart entre les deux équipes se sont fait ressentir sur des détails, pas vraiment sur la qualité de jeu. Au final, c'est bien le FCC qui s'est qualifié grâce à un coup-franc de Burak Demircan et à une réussite de Pajtim Basha. Crissier a assuré l'essentiel, rien d'autre.

Coupe vaudoise - 15 novembre 2015

Les hommes d'Oscar Patino se sont inclinés 0-2 dimanche matin, en 8e de finale de la Coupe vaudoise, face au FC Crissier (2e ligue). Les deux ligues d'écart entre les deux équipes se sont fait ressentir sur des détails, pas vraiment sur la qualité de jeu. Au final, c'est bien le FCC qui s'est qualifié grâce à un coup-franc de Burak Demircan et à une réussite de Pajtim Basha. Crissier a assuré l'essentiel, rien d'autre.

« C’était un match très sympa, bravo pour votre attitude. » Le délégué fair-play de l’ACVF s’est approché spontanément d’Oscar Patino à la fin du match pour le féliciter. L’entraîneur de Lusitano a accepté le compliment et souligné que le fair-play était une valeur essentielle pour son équipe. « J’insiste beaucoup là-dessus. Dans notre groupe, on est 3e au fair-play avec 7 points en 10 matches. Cela, c’est important pour moi », souligne l’entraîneur des Lausannois. Mais Lusitano ne fait pas qu’être fair-play, jouant également plutôt bien au football. La preuve? Cette place de leader du groupe 6 de 4e ligue, à égalité avec Boveresses. Ainsi, ce 8e de finale de Coupe vaudoise face à Crissier s’annonçait relativement indécis. C’est vrai, le FCC était le favori logique, évoluant deux ligues plus haut, mais à domicile, en cette fin de saison, on voyait bien Lusitano créer l’exploit.

Oscar Patino connaît parfaitement Crissier

Oscar Patino savait d’ailleurs où il allait, lui qui a joué à Crissier. Les forces et les faiblesses de son adversaire? Il les connaît par coeur et avait prévenu ses joueurs de ce qui allait les attendre. Encore à la mi-temps, il a recadré ses troupes et les a rendues attentives aux changements de jeu fréquents des joueurs de Crissier, supérieurs techniquement. « En 4e ligue, on n’a pas de joueur en face capable d’effectuer une transversale précise. Là, vous l’avez vu, ils savent le faire! Ne soyez pas surpris, anticipez! », a-t-il notamment expliqué à ses joueurs. Ceux-ci l’ont écouté et le match a été équilibré. Ce qui a fait la différence en faveur de Crissier, vainqueur au final 0-2? Les détails, comme toujours.

Burak Demircan est malin, Lusitano est naïf

Lusitano a en effet offert, littéralement, les deux buts au FCC. Sur le premier, un coup-franc plein axe, personne ne s’est mis devant le ballon alors que Burak Demircan n’avait pas demandé la distance. Le résultat? Un coup-franc tiré à ras de terre dans le but vide… Bien sûr, il faut mettre une partie de ce 0-1 au crédit du talentueux milieu de terrain, qui a été très intelligent et très réactif sur ce coup-là, mais il faut aussi souligner la naïveté de la défense lusitanienne. Déjà que Burak Demircan marque un coup-franc sur deux quand il y a un mur et un gardien, il ne faut pas encore lui faciliter la tâche… Torts partagés, dirons-nous. Mais que dire du 0-2? Il y avait du soleil, c’est vrai, mais laisser retomber deux fois (!) un ballon en pleine surface sans aller le chercher, voilà qui a de quoi surprendre. Alex Ratti, lui, avait tout compris, et a pu tranquillement glisser le ballon au fond des filets. 0-2, score final.

Oscar Patino: « Montrer une belle image de nous »

« C’est rageant, car on voit qu’on n’était pas loin! J’estime que dans le jeu, on était à leur niveau. On a eu des occasions, d’ailleurs, surtout en première période, mais on n’a pas su concrétiser. Et eux, ils ont marqué grâce à notre naïveté », a estimé, à juste titre, Oscar Patino. Dommage, car son équipe ressemble vraiment à quelque chose de cohérent. Il y a de l’envie, du ballon, et pas mal de technique. De quoi aller au bout en championnat? « On espère. On aurait bien aimé réussir un petit parcours en Coupe, mais on peut considérer l’avoir quand même fait vu qu’on a éliminé Gingins, une très bonne équipe, au tour précédent. Mais je vous le répète, ce qui nous importe surtout, c’est de montrer une belle image de nous. Le foot, à notre niveau, c’est du plaisir à 100%. Je préfère ne pas renforcer mon équipe à Noël que de prendre des joueurs qui n’ont pas cette philosophie-là, qui gueulent sur le copain ou sur l’entraîneur », termine Oscar Patino, dont l’équipe a mérité toutes les félicitations en ce dimanche matin, y compris donc celles de l’ACVF.

La très belle année du FC Crissier

A Lusitano les félicitations, à Crissier la qualification: voilà comment résumer en une formule ce dimanche matin à Vidy. José Luis Estevez, c’est sûr, ne regardera pas le DVD du match pour occuper une de ses soirées d’hiver, mais retiendra juste la victoire. En quarts de finale, face à LUC-Dorigny, il faudra sérieusement élever le niveau pour espérer passer. Evidemment, son équipe en est capable, elle qui a surtout montré de la fatigue en ce dimanche matin. L’année a été longue, mais elle se termine sur une bonne note, une de plus. Il ne faut pas oublier tout ce que cette équipe a fait de (très) bien depuis le mois de mars, réalisant un deuxième tour de feu, enchaînant avec des finales tout à fait maîtrisées, et étant au dessus de la barre en 2e ligue à la trêve, le tout en restant fidèle à sa philosophie de club familial. Oui, Crissier a fait tout juste cette année et il est temps de se reposer un peu pour faire encore mieux en 2016. En faisant quelque chose en Coupe? Et pourquoi pas?

Il a dit à Footvaud.ch

José Luis Estevez, entraîneur de Crissier

C’est le moment que la trêve arrive, on va dire. J’ai dit à mes joueurs que si un spectateur venait aujourd’hui sans rien connaître, il aurait pensé à un choc entre équipes de 4e ligue, voire de 5e ligue… Je ne dis évidemment pas ça pour Lusitano, mais la vérité, c’est qu’on se met au niveau des équipes contre lesquelles on joue. Aujourd’hui, il n’y avait quasiment pas d’écart entre eux et nous, il faut le reconnaître. On a fait la différence sur des détails, c’est peut-être ça qui sépare une 4e ligue d’une 2e ligue, je ne sais pas… Sur le coup-franc, ils ne sont pas attentifs, et sur le 0-2, ils évaluent mal la situation. Sinon, on a eu deux ou trois occasions sur des cafouillages, mais on ne va retenir que la qualification. On voulait vraiment y arriver pour finir ce premier tour en beauté. Au printemps, ce sera tout autre chose, un autre championnat pour tout le monde. On va peut-être effectuer une ou deux retouches à l’effectif, on verra. On va surtout essayer de bien se préparer pour que le deuxième tour soit agréable à jouer et je me réjouis de récupérer Toni Del Rio, dont la blessure est moins grave que prévu. Cet été, après les finales, on a eu peu de temps pour lancer la nouvelle saison. J’espère que ce sera mieux et qu’on pourra jouer plusieurs matches de suite avec la même équipe, ce qui n’a jamais été le cas entre les blessés, les joueurs de hors de forme et les absents. Pour le prochain tour? Je préfère jouer contre le LUC que contre Boveresses! Pourquoi? Parce que comme je vous l’ai dit, on se met au niveau de l’adversaire (sourire). Recevoir le LUC à Crissier, ce serait un joli match et un défi sympa.

Lusitano Lausanne – FC Crissier 0-2 (0-1)

Buts: 6e Demircan 0-1; 74e Ratti 0-2.

Arbitre: M. Murat Onkol.

Lusitano: Micael Almeida; Fabio Pinto, Kohler, Alber Gonçalves (85e Joao Lopes), Doy (46e Marco Borges); Mateus, Guinard; Varela, Bruno De Lima (70e Marville), Francisco Pereira; Magno Da Silva.

Entraîneur: Oscar Patino

Crissier: L. Hoxha; Hoxhaj, Dinc, Rodriguez, Rebelo; Ratti, Demircan; Demiri (63e Musco), Ratti, Boucetta, Basha (68e Joao Loureiro).

Entraîneur: José Luis Estevez

Vidy, terrain synthétique

 

Le tableau complet

Tableau du haut

FC Amical Saint-Prex (3e) – FC La Sarraz-Eclépens II (3e) 5-1
FC Crans (2e)  FC Genolier-Begnins (2e) 2-4
——————————————————–
FC Concordia (2e) – FC Bavois II (2e) 4-5 tab
FC Champvent (2e) – FC Saint-Légier (3e) 1-3

Tableau du bas

FC Aigle II (3e) – FC Turc Lausanne (3e) 5-0
FC Grandson-Tuileries (2e) – FC Pied du Jura (2e) 4-6 tab
——————————————————–
FC Lusitano LS (4e) – FC Crissier I (2e) 0-2
AF LUC-Dorigny (2e) – FC Boveresses (4e) 6-2

Monti

À lire également