Toute l'actualité du football Vaudois

Ce FC Bosna a du caractère et de la qualité

Dimanche dernier, aux Îles, Hajdin Malkic et ses coéquipiers ont battu le FC Assens (2-1) et fait un pas de plus vers le maintien. Après un premier tour compliqué, le néo-promu est en train de démontrer qu'il a bel et bien sa place en 2e ligue. Attention quand même, car le FC Orbe ne lâche rien derrière, mais Bosna, c'est sûr, est une bien meilleure équipe en 2016 qu'en 2015.

2e ligue - 13 avril 2016

Dimanche dernier, aux Îles, Hajdin Malkic et ses coéquipiers ont battu le FC Assens (2-1) et fait un pas de plus vers le maintien. Après un premier tour compliqué, le néo-promu est en train de démontrer qu'il a bel et bien sa place en 2e ligue. Attention quand même, car le FC Orbe ne lâche rien derrière, mais Bosna, c'est sûr, est une bien meilleure équipe en 2016 qu'en 2015.

« On est 17 à l’entraînement, trois fois par semaine. Les gars ont envie, ils sont disciplinés et déterminés. Comme ça, on peut y arriver. » Isudin Talovic n’est pas du tout le genre d’entraîneur à s’enflammer. Le rigoureux Bosnien est même plutôt du style à se montrer très sévère, alors quand il dit que tout va bien à Bosna, c’est que tout va vraiment très bien. Un compliment de Talo? Il en vaut dix d’une autre personne, sans aucun doute, et ses joueurs le savent bien. Eux qui peuvent parfois être dissipés sont très concentrés depuis la reprise et, donc, très assidus aux entraînements. Cela se voit sur le terrain, où leur sérieux commence à payer. On les avait quittés sur un incroyable match nul face à Prilly (4-4, lire ici) et, dimanche dernier face à Assens, les hommes du duo Isudin Talovic-Mustafa Sejmenovic ont à nouveau montré beaucoup de caractère et de qualités pour s’imposer face à Assens (2-1).

Rafael Pinto a marqué le 1-0 sans vraiment faire exprès

Les Yverdonnois, qui luttent pour le maintien après un premier tour compliqué, ont amplement mérité cette victoire, eux qui ont marqué le 1-0 par Rafael Pinto de manière un peu chanceuse à la 25e. L’ailier portugais, très bon face à Prilly dès son entrée, avait gagné sa place de titulaire pour ce match et a prouvé à ses deux entraîneurs qu’ils avaient eu raison de le faire débuter. Certes, il a voulu centrer plutôt que tirer sur ce coup-là, mais le fait est que son ballon a fini au fond et que Bosna a pris fort logiquement l’avantage. Privé de Max Bonvin, l’un de ses meilleurs atouts offensifs, Assens n’a pas montré grand-chose en première période. Thierry Martin a beaucoup tenté, bien sûr, mais le toujours très élégant Amir Mehmedovic n’a pas eu énormément de travail à effectuer.

Le terrain des Îles est devenu un peu plus fréquentable

Très solide, Bosna a dominé la première période, sans que l’on puisse trop complimenter les Yverdonnois au niveau du jeu, tout de même. Mais comment serait-il possible de le faire, vu l’étroitesse du terrain des Îles, de toute façon? La Ville d’Yverdon a fait un effort en installant des bancs de touche et en s’occupant un peu mieux de la pelouse, qui peut désormais porter ce nom sans trop de honte. Jusqu’à l’année dernière, les équipes venant jouer face à Bosna trouvaient face à elle une bonne équipe, un terrain de la taille d’un parking et une herbe de la qualité d’une piste de motocross. Désormais, on vient aux Îles pour jouer au football, même si les dimensions du terrain sont restées ce qu’elles sont.

Bosna est toujours invaincu en 2016

Bosna peine donc à développer un jeu de qualité, ce qui est normal, mais ses joueurs ont tellement de facilité technique qu’ils arrivent à se sortir de toutes les situations au milieu, y compris les plus compliquées. Alors, quand ils ajoutent à leur aisance technique de la concentration et de la détermination, comme c’est le cas ces dernières semaines, ils deviennent plus que compliqués à jouer, eux qui sont toujours invaincus en 2016. Après le nul contre Prilly, ils sont en effet allés chercher un bon point à Grandson, chez le leader (1-1), grâce au premier but en Suisse de Hajdin Malkic.

Hajdin Malkic a beaucoup pesé sur la défense d’Assens

Bosna, on l’a déjà écrit, est en effet aller chercher trois joueurs au pays cet hiver, trois éléments offensifs. Ils s’appellent Hajdin Malkic, Sadik Hasanovic et Ahmed Sabic. Le dernier était suspendu dimanche, mais les deux premiers étaient bien sur le terrain et on a constaté une montée en puissance, fort logique, de leurs prestations. L’avant-centre Malkic, en particulier, a pesé sur la défense d’Assens, faisant parler sa puissance. Il a eu deux ou trois occasions, sans plus, et il a beaucoup travaillé. Il fait du bien à l’offensive des Bosniens, qui ne possède sinon que des joueurs présentant un profil petit, rapide et technique (Rafael Pinto, Samir Mehmedovic). Lui peut conserver le ballon et résister à deux défenseurs centraux, mais il doit encore progresser dans la justesse technique. On maintient ce qu’on a écrit il y a deux semaines: les trois nouveaux ne sont pas des futurs joueurs de ligue nationale, mais ils sont sans aucun doute de bons renforts pour la 2e ligue.

Maxime Pache égalise de fort jolie manière

Assens, discret en première période, ne s’est pas découragé et a montré lui aussi du caractère. Le résultat? Un très joli 1-1 inscrit par Maxime Pache, d’une frappe parfaite dans le petit filet d’Amir Mehmedovic. Le FCA était revenu à hauteur des Yverdonnois sur cette action, preuve que Bosna n’a pas encore réglé tous ses problèmes.

Admir Dizdarevic entre et offre la victoire à Bosna

Après ce 1-1, Bosna est apparu un peu sonné et on a pensé que cette équipe deviendrait alors un peu fébrile. C’était sans compter sur la bonne entrée d’Admir Dizdarevic, qui a relayé Milos Pekic à l’heure de jeu. L’ancien joueur de Concordia est alors passé sur un côté, Sadik Hasanovic glissant dans l’axe. Le résultat? Le but du 2-1 pour Admir Dizdarevic, grâce à une très belle inspiration d’Afrim Ajeti. Monté sur un corner, le grand défenseur central a accompagné un ballon dehors, ayant la très bonne idée de tout de suite effectuer une immense longue touche qui a créé beaucoup de confusion dans la défense du FCA. Personne ne pensait en effet qu’un défenseur axial allait effectuer une remise en touche et l’arrière-garde d’Assens s’est un peu déconcentrée sur ce coup-là. Seul Arno Dell’Eva était attentif, mais le gardien du FCA n’a pu que repousser la balle sur Admir Dizdarevic, bien placé, qui pouvait réduire le 2-1. Bien joué de sa part, mais on accorde une bonne moitié du crédit à Afrim Ajeti sur ce coup-là.

Bosna a ensuite géré la fin de match, s’offrant une victoire tout à fait méritée.

Fc Bosna Yverdon vs Fc Assens 2-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Assens doit à tout prix éviter le « syndrome Bottens »

On va le dire clairement et en toutes lettres: on est un peu inquiet pour ce FC Assens. Dieu sait qu’on apprécie ce club, qui représente à peu près tout ce qu’on aime bien dans le football vaudois, mais le signal envoyé en ce début d’année 2016 n’est clairement pas le bon. En clair? Le FCA a débuté face aux derniers et… s’est incliné les deux fois! Pour son premier match de l’année, Assens a reçu Orbe et s’est incliné 2-3, avant, donc d’aller perdre aux Îles 2-1. Ce ne sont pas des claques, bien sûr (même si Orbe menait 0-3), mais le bilan est quand même de 0 point en deux matches face au 12e et au 13e. Assens, qui aurait plié l’affaire et serait déjà sauvé avec quatre points, doit donc quand même regarder derrière lui. On exagère, le FCA étant 9e avec 17 points, soit 9 d’avance sur Orbe? On n’en est pas sûr du tout, car les joueurs de Jordi Peracaula vont désormais affronter, dans l’ordre, Val-Bal, Prilly et Grandson, soit les trois premiers!

Et si d’aventure seuls un ou deux points étaient au rendez-vous de ces trois matches, ce qui ne paraît pas inconcevable, alors il faudrait sérieusement commencer à paniquer. Le risque? Revivre le « syndrome Bottens 2014-2015 », qui avait vu l’équipe du Gros-de-Vaud, que l’on croyait sauvée à Noël, couler au terme d’un deuxième tour affreux. On sent ce FC Assens plus solide, et on ne veut pas croire au scénario-catastrophe, mais pour cela, il faudra marquer des points assez vite quand même. Parce que si Orbe continue sur son rythme actuel (5 points en 3 matches), les mathématiques sont claires: les Urbigènes seront devant en fin d’année.

Fc Bosna Yverdon vs Fc Assens 2-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Les hommes du match

Du côté de Bosna, très belle performance d’Afrim Ajeti en défense centrale. Quand il est comme ça, concentré et fort dans l’impact, il ne craint personne à ce niveau. Son seul défaut est connu de tous: il peut péter les plombs et complètement sortir de son match. Quand ce n’est pas le cas, comme ce dimanche, il est un défenseur de 1re ligue ans aucun problème. On a beaucoup aimé aussi le latéral droit Esmir Sabic, toujours propre dans ses interventions et bon relanceur. Un joueur solide.

En ce qui concerne le FC Assens, Maxime Pache (sans s) et Jonas Pasche (frère d’Alexandre) ont livré une partie intéressant à mi-terrain, dans un contexte très compliqué sur ce petit terrain, où on parle plus de duels que de football. Ils méritent une mention spéciale pour leur abnégation et leur sens du devoir. Mentalité irréprochable pour ces deux hommes.

Les prochains rendez-vous

Le FC Assens reçoit le FC Vallorbe-Ballaigues dimanche prochain à 14h30. Le même jour, à 15h, Bosna se déplace à Pully.

FC Bosna Yverdon – FC Assens 2-1 (1-0)

Buts: 25e Rafael Pinto 1-0; 48e Pache 1-1; 70e Dizdarevic 2-1.

Arbitres: M. Murat Onkol, assisté de M. Hasan Onkol et de M. Ezzeddine Thebti.

Bosna: A. Mehmedovic; Es. Sabic, H. Suljic, Ajeti, Skrijelj; Talovic, Pipic; Rafael Pinto (80e Hulmann), Pekic (60e Dizdarevic), S. Hasanovic (65e S. Mehmedovic); Malkic.

Entraîneur: Isudin Talovic

Assens: Dell’Eva; Crudo (65e Parietti), Risse, Corthésy, Ruggiero; Loutan (59e Pétremand), Pache, Pasche, Grognuz (81e Crot); Duvoisin, Martin.

Entraîneur: Jordi Peracaula.

Terrain des Iles.

Fc Bosna Yverdon vs Fc Assens 2-1

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

À lire également