Toute l'actualité du football Vaudois

Chavornay, une victoire pour grandir

Solidaires et combatifs, les Corbeaux sont allés s'imposer au Stade Municipal face à Yverdon II (1-3). De manière tout à fait méritée, qui plus est.

3e ligue - 17 octobre 2016

Solidaires et combatifs, les Corbeaux sont allés s'imposer au Stade Municipal face à Yverdon II (1-3). De manière tout à fait méritée, qui plus est.

« On est mauvais. » Arnaud Vialatte a lâché cette petite phrase à la 82e, dimanche matin au Stade Municipal, alors que son équipe d’Yverdon Sport II était menée 0-3 par Chavornay. Vingt-cinq secondes plus tard, son coéquipier Mathias Béguin avait ramené le score à 1-3, mais ce but n’a rien changé au constat du défenseur yverdonnois: c’est vrai, son équipe n’a pas été à la hauteur de ce qu’on attend d’elle. Cela arrive et cela ne change rien à sa qualité, ni à son statut d’équipe de haut de tableau, mais les faits sont là. Dimanche, Yverdon Sport II (3e) a perdu trois points sur Champagne (1er) et Renens (2e), ses deux concurrents les plus sérieux dans la course aux finales dans ce groupe 3 de 3e ligue. Pire, La Sarraz II (4e) et Orbe (5e) sont revenus à un point. Bref, YS a fait la mauvaise affaire du jour. Et largement.

Chavornay a commencé par six défaites!

Car évidemment, les joueurs de Michaël Licciardi, qui a succédé à Gilles Chevallier il y a quelques semaines, étaient les favoris de cette rencontre face à un FC Chavornay qui présentait le misérable bilan d’une victoire et de six défaites au coup d’envoi. Il est juste de le dire ainsi: Chavornay a eu de la peine à entrer dans son championnat. Beaucoup de peine, même, puisque Xavier Silva et ses joueurs ont commencé par… six défaites! Ce n’était vraiment pas le départ espéré pour l’ambitieux nouvel entraîneur des Corbeaux, lequel n’a jamais caché son envie de construire quelque chose de beau avec le FCC. On a tout dit sur son départ de Rances cet hiver, donc on ne va pas y revenir, mais ce qui est sûr, c’est que les résultats avaient de la peine à venir en ce début de championnat. Et ça, quel que soit la ligue, quel que soit le niveau, ce n’est jamais bon.

 

Fc Yverdon Sport II vs Fc Chavornay Sports 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Une victoire qui porte la marque de l’esprit d’équipe

Les performances, pourtant, étaient encourageantes, à l’image de cette courte défaite face à Renens (lire ici) lors de la troisième journée. Chavornay n’était pas dépassé, mais Chavornay était battu. Tout le temps. Les choses ont changé lors de la septième journée, avec cette spectaculaire victoire face à l’US Portugaise (5-3), et le FCC abordait donc ce choc au Municipal avec un petit regain de confiance. Surtout, Xavier Silva et ses joueurs ont abordé le match avec la bonne attitude, se montrant solidaires de la première à la dernière minute. Cette victoire porte en effet clairement la marque de l’esprit d’équipe, ce qui est toujours le meilleur moyen de gagner un match lorsqu’on est inférieur à son adversaire. Chavornay, dans l’engagement, dans le combat, dans la solidarité, a fait tout juste. Et on peut le dire: on a pris du plaisir à voir cette équipe jouer ainsi.

Xavier Silva a travaillé dans l’ombre

Evidemment, beaucoup de choses se sont cassées à Chavornay depuis la demande de relégation volontaire en 3e ligue. Cette décision, qui était sans doute la seule à prendre, a forcé le club du Verneret à jouer une année sans première équipe. Pendant ce laps de temps, le club a bien sûr continué de vivre, se concentrant sur les féminines et sur sa deuxième équipe, laquelle a atteint les finales de 4e ligue au terme d’un deuxième tour de feu. Pendant ce temps, dans l’ombre, Xavier Silva recomposait une équipe, avec les meilleurs éléments de la II, d’anciens cadres de la I, mais aussi et surtout beaucoup de joueurs que l’entraîneur connaissait de ces précédentes expériences. Au final, Chavornay a eu suffisamment de joueurs pour relancer une équipe qui apparaissait compétitive, mais qui peinait donc à le démontrer sur le terrain lors des six premières journées.

 

Fc Yverdon Sport II vs Fc Chavornay Sports 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Aleksandar Ristic, buteur formidable

Et puis, dimanche matin, on a vu. Et les 90 minutes de football que l’on a pu observer nous font dire que l’avenir immédiat s’annonce bien du côté du FCC. Les qualités des joueurs sont une chose et l’on sait évidemment qu’Aleksandar Ristic, Steven Lima, Micael Pereira Soares et Ken Castellanos, pour ne citer qu’eux, sont de très bons joueurs, le premier nommé encore un cran en dessus des autres. Mais surtout, on a vu une équipe qui avait faim et où chacun courait pour l’autre. Et cela, c’est un signe très positif, qui n’allait pas forcément de soi cet été, quand il a fallu créer une équipe composée de joueurs qui ne se connaissaient pas tous forcément très bien, même si l’ossature des « joueurs de Xavier Silva » est majoritaire.

Yverdon II devra montrer beaucoup plus

Tout a d’ailleurs très bien commencé pour les Corbeaux, avec l’ouverture du score de Steven Lima d’entrée (6e). Aleksandar Ristic, le capitaine et avant-centre, a doublé la mise de près (34e), avant d’inscrire encore le 0-3 à la 67e d’un joli lob. Yverdon II, sonné, a alors montré un brin de révolte et réduit l’écart par Mathias Béguin (83e). Une réduction du score méritée, mais bien trop tardive pour espérer venir inquiéter encore le très bon Antonij Jovanovski, lequel a une grand part de mérite dans le succès des siens. Et Chavornay peut aussi remercier Mohamed Abdi, lequel a raté le but vide à cinq mètres alors que son équipe poussait pour revenir… Bref, ce n’était vraiment pas la matinée d’Yverdon Sport II, qui devra montrer beaucoup plus dans les semaines à venir s’il ne veut pas laisser filer Champagne et Renens dans la course aux finales.

 

Fc Yverdon Sport II vs Fc Chavornay Sports 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Champagne et Renens, déjà partis trop loin?

Car YS ne s’en cache pas, il veut monter d’un cran pour accompagner la première équipe et réduire l’écart. C’est possible, bien sûr, et une équipe de 3e ligue qui compte Arnaud Vialatte, Mathias Béguin et Flavio Da Silva dans ses rangs peut prétendre à cet objectif. Même privé de nombreux joueurs, YS doit cependant faire mieux et montrer plus, c’est une certitude.

Construire sur le long terme, la priorité

Et Chavornay, alors, à quoi peut-il prétendre? Le bilan est désormais de six défaites, suivies de deux victoires. La tendance est donc à la hausse, mais on a envie de dire que ce n’est pas cette saison la plus importante. Xavier Silva a déjà prouvé qu’il était un bon entraîneur sur le court terme, mais désormais il doit montrer qu’il peut mener un projet à moyen, voire à long terme. A Chavornay, il a tout pour le faire et il n’a pas une pression excessive sur les épaules pour sa première saison. Tout le monde le sait et personne ne lui en veut: Chavornay ne montera pas cette saison. Par contre, il faudra se sauver confortablement de la relégation, dans un premier temps, et viser plus loin que le prochain match. Le FCC ne veut plus de court terme, d’équipe retirée, de problèmes extrasportifs. Le président Jean-Marie Cornu et son comité demandent une chose, une seule: le calme et la constance. Les résultats, ensuite, viendront tout seuls. Et c’est bien cela que doit réussir Xavier Silva: convaincre tout le monde que Chavornay pourra compter sur lui et sur une équipe compétitive et sympathique pendant de longues années. En fait, transposer sur trois ou quatre ans ce que l’on a vu pendant 90 minutes dimanche matin. Les bases sont posées, le potentiel est là. Reste à travailler.

 

Fc Yverdon Sport II vs Fc Chavornay Sports 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Le plan-fixe

Stade Municipal, terrain principal

Yverdon Sport II

1

82e Béguin 1-3

Engeler;
Porchet, Bozic, Vialatte, Gallandat;
Da Silva, Rodriguez, Cuneo, Debétaz;
Abdi, Béguin.
Sont entrés en jeu: Grosso, Andelic, Ibrahimovic, Mayingi et Sakirov.
Entraîneur: Michaël Licciardi

FC Chavornay

3

6e Lima 0-1

34e Ristic 0-2

67e Ristic 0-3

Jovanovski;
Ait Dani, Minger, Leuba, Milton Pereira;
Mendes, Lima, Micael Pereira, Sulejmani;
Castellanos, Ristic.
Est entré en jeu: Bulambo.
Entraîneur: Xavier Silva

Veneta-bannière

À lire également