Toute l'actualité du football Vaudois

Chêne Aubonne et Rafael Teixeira ont besoin d’un point, c’est tout

Le très bon numéro 10 des Aubonnois a frappé deux fois mardi soir pour renverser la situation face à Jorat-Mézières. Chêne Aubonne s'est imposé 4-1 et a fait un grand pas en avant vers le maintien. Désormais, il suffit d'engranger un point en trois matches pour se sauver. Epalinges et Bursins-Rolle-Perroy sont aux portes de la 3e ligue.

2e ligue - 24 mai 2016

Le très bon numéro 10 des Aubonnois a frappé deux fois mardi soir pour renverser la situation face à Jorat-Mézières. Chêne Aubonne s'est imposé 4-1 et a fait un grand pas en avant vers le maintien. Désormais, il suffit d'engranger un point en trois matches pour se sauver. Epalinges et Bursins-Rolle-Perroy sont aux portes de la 3e ligue.

Et le kop aubonnois, juché à l’étage du restaurant L’Esplanade, à deux pas du terrain, a exulté. Ils sont une vingtaine et ils crient à chaque but, mettent un peu la pression sur les adversaires et les arbitres et, surtout, ils encouragent les leurs depuis leurs hauteurs. Mardi, les ultras de Chêne Aubonne ont eu le plaisir d’entonner le « Aux armes » de la victoire, les joueurs criant au centre du terrain et les fans leur répondant en écho. Car oui, il y a eu de la joie du côté du terrain du Chêne mardi, puisque Rafael Teixeira et les siens ont quasiment assuré leur maintien en battant Jorat-Mézières 4-1.

Le BRP et Epalinges ont six points de retard maintenant

Ils n’y sont pas encore, pourtant, car leur mission était claire: faire quatre points en cinq matches. En commençant par par perdre face à Stade-Lausanne-Ouchy II, les Aubonnois ont vu leur premier joker disparaître. Ce match face à Jorat était le deuxième et celui-ci, ils l’ont plutôt bien maîtrisé, s’imposant avec trois buts d’écarts au cours d’une deuxième mi-temps splendide. Bursins-Rolle-Perroy et Epalinges, qui ont encore deux matches à jouer chacun, sont désormais à six points. Ils vont devoir tous deux faire le carton plein, tandis qu’Aubonne a trois matches maintenant pour marquer un petit point. Ce ne sera pas facile à Pied du Jura ni à Genolier-Begnins, mais la réception d’Epalinges (0 point au deuxième tour) devrait être suffisante, si tout n’est pas réglé d’ici-là.

Rafael Teixeira: « Je pensais que l’on ferait plus de points »

Alors oui, ce soir, on peut le dire, Chêne Aubonne est quasiment sauvé et cela réjouit Rafael Teixeira, qui a été très fort à mi-terrain. Auteur d’un doublé, le numéro 10 était d’abord content pour son équipe: « Si je suis revenu à Noël de Forward Morges, c’est bien parce que je savais qu’on avait du potentiel. C’était aussi par rapport à ma situation personnelle, c’est vrai, car j’avais besoin d’un peu plus de temps, mais j’étais heureux de revenir avec mes copains, de retrouver un groupe que je connais bien. Alors oui, on a fait un grand pas vers le maintien et j’espère bien qu’on va accrocher ce point le plus vite possible. Mais quand même, je suis un peu déçu. Je pensais que l’on ferait plus de points lors de ce deuxième tour, mais les circonstances ont fait que cela n’a pas été possible. » Les circonstances? « Non, rien de spécial en particulier. Disons simplement que vu les joueurs que l’on a, j’espérais qu’on se mette à l’abri plus vite », précise le milieu offensif.

Il s’est entraîné deux jours avec le Stade Nyonnais

Sera-t-il encore Aubonnois dans quelques semaines, lui dont le talent saute aux yeux? « Oh, je n’en sais rien. Laissez-nous d’abord assurer le maintien, c’est le plus important. Je veux qu’on finisse le boulot avant de penser au reste ». Il y a quelques jours, pourtant, il est allé s’entraîner avec le Stade Nyonnais (Promotion League). Alors, va-t-il grimper les échelons rapidement, à l’image de son ami Sonny Kok? « Non, je ne pense pas. Mais y aller deux jours m’a fait du bien. Plus jeune, j’ai été formé à Servette, alors retrouver un rythme supérieur était sympa pour moi, pour voir si j’étais capable d’y arriver. Et ça s’est bien passé. » Assurément, le garçon a du talent et un certain caractère, comme on a pu le voir ce mardi.

L’homme fort de ce match, c’était lui

Menés 0-1 à la pause (but de l’inévitable Loïc Demierre, une des révélations de la saison pour Jorat-Mézières), les Aubonnois n’ont pas paniqué et sont revenus logiquement au score face à un FCJM démobilisé. Xavier Perez a égalisé, Stéphane Hofer a marqué et, au beau milieu de tout ça, Rafael Teixeira s’est offert un doublé. L’homme fort de cette rencontre, c’était lui.
Fc Chêne Aubonne vs Fc Jorat-Mézières 4-1

Toutes les images du match en cliquant ici

Pierre-Alain Brülhart: « Trop de joueurs ont lâché ce soir »

Un mot sur le FC Jorat-Mézières? Vivement la fin de saison, dirons-nous simplement. Pierre-Alain Brülhart n’avait pas le coeur à faire de grandes phrases ce mardi. Le maintien est acquis, c’est ce qui compte et, depuis, le FCJM souffre. « Aujourd’hui, on a dû innover, avec beaucoup de joueurs à des postes inhabituels. On n’a pas trop le choix. C’est une excuse, je suis d’accord, mais je ne suis pas satisfait du comportement global. En fait, je suis même fâché. Trop de joueurs ont lâché ce soir. Pas tout le monde, d’accord, mais quand même. Mes joueurs ne peuvent pas tous me dire qu’ils ont tout donné ce soir. » Leur enverra-t-il son fameux rapport d’après-match par mail, avec des remarques individuelles sur chacun? « Non. Pas après ce match. Je serais trop négatif si je le faisais », a grincé le Neuchâtelois.

Une bonne première mi-temps, sans efficacité offensive

Reste que Jorat-Mézières, quand même, a fait une bonne première mi-temps, menant 0-1. Là-dessus, Pierre-Alain Brülhart est d’accord. « Mais on a manqué trop d’occasions! On marque une fois, d’accord, mais on aurait dû en mettre deux ou trois. C’est à l’image de notre saison, on manque d’un buteur en confiance… Avec un tel élément, on aurait quelques points de plus. » Il reste trois matches avant les vacances, à négocier du mieux possible pour préparer la saison prochaine.

L’avenir footballistique de Pascal Bettens n’est pas assuré

Tiens, d’ailleurs, sera-ce avec Pascal Bettens, très bon joueur depuis trop longtemps absent? Le chef de la défense du FCJM est un joueur que l’on a toujours apprécié, de ceux qui tiennent la baraque sans oublier de (bien) jouer au football. Un vrai clubiste, en plus, ce qui ne gâche rien. A l’évocation de l’avenir footballistique de son capitaine, la mine de Pierre-Alain Brülhart s’assombrit. « Cela ne s’annonce pas bien. Je lui souhaite de revenir, évidemment, mais j’ai un peu peur. Il va devoir prendre une décision bientôt et je crains pour lui. Va-t-il recommencer le football, au risque de jouer avec sa santé? A son âge, passé 30 ans, je ne sais pas si c’est une bonne chose, mais il n’y a que lui qui peut le décider. » Le football vaudois sans Pascal Bettens? Le ballon continuerait de tourner, mais ce serait une sale nouvelle.

Fc Chêne Aubonne vs Fc Jorat-Mézières 4-1

Toutes les images du match en cliquant ici

Les prochains rendez-vous

Tout le monde joue ce dimanche à 16h. Aubonne s’en va à Apples affronter Pied du Jura. Même jour, même heure, le FCJM s’en va à Gland.

FC Chêne Aubonne – FC Jorat-Mézières 4-1 (0-1)

Buts: 22e Demierre 0-1; 50e Perez 1-1; 57e Rafael Texeira 2-1; 73e Hofer 3-1; 77e Rafael Teixeira 4-1.

Arbitres: M. Luca D’Angelo, assisté de M. Cvijan Abadzic et de M. Adem Cehic.

Aubonne: Delatour; Gaillard, Von Boehn, Crespin, Seiler; Schär, Lüthi, Demaku (78e Dylan Correia), Hofer (61e Jose Correia), Rafael Teixeira (90e Shkoza); Perez.

Entraîneur: Roland Schär.

FCJM: Jordan; Bavaud, Fa. Joye, Kramer (58e Mancini), Golzio; Mottaz, Gilliéron, M. Schumacher, Burnier (70e Duvoisin), Demierre; Shabani (70e Deroze).

Entraîneur: Pierre-Alain Brülhart.

Terrain du Chêne, Aubonne

Fc Chêne Aubonne vs Fc Jorat-Mézières 4-1

Toutes les images du match en cliquant ici

À lire également