Toute l'actualité du football Vaudois

Cheseaux continue son carton plein

Troisième victoire en trois matches pour Marco Monteleone et ses coéquipiers, qui se sont imposés 1-4 sur le terrain de Savigny dimanche en début d'après-midi. Le score est un peu trompeur, car ce choc au sommet a été plus équilibré que cela, mais Cheseaux possède dans ses rangs un sacré buteur en la personne de Sasa Ostojic. Et Jean-Daniel Perroset a déniché un sacré nouveau renfort: Badile Lubamba!

3e ligue - 6 septembre 2015

Troisième victoire en trois matches pour Marco Monteleone et ses coéquipiers, qui se sont imposés 1-4 sur le terrain de Savigny dimanche en début d'après-midi. Le score est un peu trompeur, car ce choc au sommet a été plus équilibré que cela, mais Cheseaux possède dans ses rangs un sacré buteur en la personne de Sasa Ostojic. Et Jean-Daniel Perroset a déniché un sacré nouveau renfort: Badile Lubamba!

Neuf points en trois matches! Le bilan du FC Cheseaux serait parfait en ce début de saison s’il n’y avait pas eu cette élimination en Coupe vaudoise face à Porto. Qu’importe, le FCC semble bien parti pour redevenir une puissance de 3e ligue et semble être un vrai candidat aux finales dans ce groupe 4 très ouvert. Dimanche, au Terrain Saint-Amour, Cheseaux s’est imposé en profitant des cadeaux offerts par son adversaire, le FC Savigny-Forel. Le score final? 1-4, mais cet écart de trois buts ne reflète pas vraiment la rencontre car Savigny était au niveau de son adversaire. La différence entre les deux équipes? La rigueur défensive et le réalisme.

Savigny trop court au niveau de l’effectif

Les deux équipes comptaient six points en deux matches avant le coup d’envoi et il s’agissait donc déjà d’un petit choc au sommet en ce dimanche après-midi. De l’intensité et des duels, il y en a eu, et Savigny a montré ses limites en termes d’effectif. Avec onze joueurs contingentés à la première équipe, et trois remplaçants venus de la II, Savigny était trop court pour lutter. Les trois joueurs entrés en jeu à 13h45 face à Cheseaux en 3e ligue (Axel Deroze, Josselin Palaz et Julien Wahli) étaient d’ailleurs titulaires à 16h en 4e ligue face à Slavia Lausanne, tandis que quatre titulaires de la I (Elliot Beck, Vincent Hubert, Ludovic Jaques et Rafael Abreu) sont allés sur le banc de la II. Difficile d’espérer quelque chose sur la longueur dans ces conditions.

Le bilan impeccable de Jean-Daniel Perroset

Cela n’enlève rien au mérite de Cheseaux, évidemment, qui semble tout à fait sérieux cette saison. La préparation physique a été très poussée et cela s’est vu: les hommes de Jean-Daniel Perroset sont en forme et ils ont fait la différence en deuxième période. Force est d’ailleurs de constater que « l’intérim » de « Jean-Da » est largement réussi. Depuis son arrivée, Cheseaux s’est très confortablement sauvé de la relégation et occupe aujourd’hui la première place du groupe 4. Celui qui s’est engagé jusqu’à Noël pourrait bien se voir demander (supplier?) de rester un peu plus longtemps… Si le FCC est toujours leader à la trêve, on le voit mal laisser cette équipe à l’abandon. Le président Jacky Pache saura trouver les mots qu’il faut, on n’en doute pas, et il ne peut sans doute que se féliciter d’avoir placé sur son banc l’expérimenté ancien entraîneur de Lutry, notamment.

Sasa Ostojic, le renard des surfaces

Bref, le Cheseaux de Jean-Daniel Perroset est redoutable et l’a prouvé en ouvrant la marque dimanche. Sasa Ostojic (hors-jeu?), en vrai renard des surfaces, a pu récupérer un ballon qui traînait et inscrire le 0-1, quasiment d’entrée. Marjan Jankuloski a ensuite envoyé une merveille de frappe, superbement détournée en corner par Rafael Abreu (13e). Sonné, Savigny-Forel? Pas vraiment, non! Vincent Huber a fait parler la qualité de son pied droit sur un corner rentrant, juste touché du crâne par Rade Milicevic: 1-1 à la 20e! Le score ne bougera d’ailleurs plus jusqu’à la mi-temps, les débats étant relativement équilibrés.

Le temps des cadeaux

Et c’est là que commence le temps des cadeaux pour Savigny. Après une belle tête de Serdar Hazal de très peu à côté (63e), Daniil Danilov a pu inscrire le 1-2 de manière très curieuse. Les faits? Un tir à 30 mètres, à ras de terre, que Rafael Abreu a voulu accompagner en sortie de but… et qui est entré dans son petit filet! Terrible mauvaise appréciation du gardien de Savigny, qui offrait littéralement le 1-2 à Cheseaux. Ensuite? Marjan Jankuloski obtenait un penalty pour une faute de ce même Abreu, mais le gardien se rattrapait bien en sortant l’envoi du Macédonien (72e). Toujours 1-2, Savigny gardait l’espoir.

La « Madjer » de Sasa Ostojic pour le 1-4

Pas pour longtemps, malheureusement pour les hommes de Dalip Limani. Marjan Jankuloski profitait en effet encore une fois d’un cadeau de la défense pour inscrire le 1-3 à la 75e et tuer définitivement le match, après un bel arrêt de Rafael Abreu (déviation sur le poteau) sur un envoi de Daniel Godinho (74e). Savigny pressait pour revenir au score, et aurait même pu obtenir un penalty, mais Cheseaux inscrivait le 1-4 en toute fin de match sur une superbe action entre Marjan Jankuloski et Daniil Danilov, conclue d’une « Madjer » par Sasa Ostojic. 1-4, score final, et trois points pour Cheseaux qui confirme son carton plein.

Badile Lubamba a dit oui à Jean-Daniel Perroset

La dernière bonne nouvelle? Cheseaux va accueillir Badile Lubamba! L’ancien international helvétique, qui a porté les maillots du LS, de Xamax, de Lugano et de Troyes, est aujourd’hui âgé de 39 ans, mais est en pleine forme. Surtout, il est ami avec Jean-Daniel Perroset. « Je l’avais aidé à trouver un club en son temps, en l’occurrence à Bulle. On se retrouve aujourd’hui, j’en suis très heureux. Il va s’entraîner à chaque fois et apporter pas mal d’expérience là-derrière. » Encore un argument de plus en faveur de Cheseaux cette saison.

Les hommes du match

Vincent Huber est le patron de cette équipe de Savigny à mi-terrain. La qualité de ses corners est redoutable et, même s’il n’a de loin pas été en réussite sur ses coup-francs, on a pu voir qu’il possédait un sacré pied droit. Le capitaine est un joueur élégant et combatif, à suivre de près. Sinon, on a bien aimé Serdar Hazal. Habituel numéro 10, il a reculé un peu ce dimanche du fait des nombreuses absences, mais son toucher de balle a régalé le public et ses partenaires.

Du côté de Cheseaux, Sasa Ostojic a prouvé sa réputation de chasseur de buts en marquant deux fois, dont le très important 0-1. Lui, à 80 ans, il marquera encore si un ballon traîne devant les filets, c’est une certitude. Marjan Jankuloski, très discret en première période et très fort en deuxième, mérite également une mention, tout comme le défenseur central Pedro Palmeira, très solide aux côtés de Maxime Ubaldi.

Les prochains rendez-vous

Jeudi déjà, le FC Cheseaux accueillera l’AS Haute-Broye à 20h à Sorécot. Match sympa en vue. Gros déplacement pour Savigny sur le terrain du FC Donneloye samedi 12 septembre à 19h.

FC Savigny-Forel – FC Cheseaux 1-4 (1-1)

Buts: 9e Ostojic 0-1; 20e Milicevic 1-1; 67e Danilov 1-2; 75e Jankuloski 1-3; 90e Ostojic 1-4.

Arbitre: M. Sébastien Vadi.

Savigny: Abreu; Jaques (71e Palaz), Depallens, Beck, Da Fonseca; Hazal, Huber, Gilliéron; Milicevic (60e Deroze); Begzadic, Obrist (78e Wahli).

Entraîneur: Dalip Limani.

Cheseaux: Miocevic; Paccaud, Ubaldi, Palmeira, Monteleone; Godinho (87e Marazzato), Jankuloski, Persano, Favre (63e Pliru); Ostojic, Virgilio (50e Danilov).

Entraîneur: Jean-Daniel Perroset.

Terrain de Saint-Amour. 72e, Rafael Abreu détourne un penalty de Marjan Jankuloski.

Savigny-Cheseaux2

Monti

À lire également