Toute l'actualité du football Vaudois

Concordia et Benoît Tabin ont fait la différence en deuxième période

Un doublé du buteur-maison a permis à Concordia d'aller chercher la victoire (1-3) à Crissier grâce notamment à une très bonne deuxième mi-temps. Le FCC, qui était arrivé à la pause avec un 1-1 tout à fait mérité, doit regarder derrière lui, mais José Luis Estevez et le comité du club ont bien travaillé cet hiver. Les renforts sont de qualité En Ruayre. Concordia, de son côté, a encore une chance d'aller disputer les finales.

2e ligue - 19 mars 2016

Un doublé du buteur-maison a permis à Concordia d'aller chercher la victoire (1-3) à Crissier grâce notamment à une très bonne deuxième mi-temps. Le FCC, qui était arrivé à la pause avec un 1-1 tout à fait mérité, doit regarder derrière lui, mais José Luis Estevez et le comité du club ont bien travaillé cet hiver. Les renforts sont de qualité En Ruayre. Concordia, de son côté, a encore une chance d'aller disputer les finales.

« On aurait mérité mieux, sincèrement. Un match nul aurait été logique. » Ces paroles viennent de l’entraîneur du FC Crissier, José Luis Estevez. On les a répétées à Marcos Carballo, son homologue de Concordia. La réaction de ce dernier? « Je ne suis pas d’accord, mais je peux comprendre qu’il pense ainsi! C’est vrai que la première période a été équilibrée et qu’ils ont commencé très fort, mais ils n’ont pas tenu le rythme et je trouve qu’on a fait la différence assez logiquement en fin de match. En plus, ils auraient dû être sanctionnés d’un penalty et d’un carton rouge dès la 2e minute, donc on peut même estimer que Crissier s’en sort bien », a souri l’entraîneur de Concordia. Au final, c’est bien lui qui est reparti avec les trois points pour ce match de reprise et cela, José Luis Estevez l’a reconnu, lui aussi avec le sourire: « La victoire, elle est chez eux, c’est vrai. Ils ont fait preuve de plus de métier, de plus d’expérience. Nous, comme d’habitude, on a fait des cadeaux. »

Nicolas Danizan et Styven Lages, deux renforts déjà décisifs

Concordia est donc venu gagner dans l’ouest lausannois samedi soir et a maintenu en vie son envie de finales. Ce n’est pas forcément un objectif, même si y avoir participé à l’été 2015 a donné des idées aux Lausannois. Avec six points de retard sur Prilly, le coup est en tout cas toujours jouable. Marcos Carballo le sait bien: « Disons que oui, c’est encore possible. On a envie d’y retourner, c’est vrai, mais on ne va pas se prendre la tête si d’autres sont meilleurs que nous. On a très peu modifié le contingent cet hiver, avec seulement deux départs. Junior Lomena et Stéphane Owona Mbarga, qui jouaient moins chez nous, ont décidé d’aller à Lutry. Et on a accueilli deux renforts, Nicolas Danizan, d’Echichens, et Styven Lages, de Thierrens. » Les deux nouveaux venus ont d’ailleurs joué un rôle décisif dans la victoire à Crissier. Le premier a joué 90 minutes au milieu de terrain, tandis que le deuxième a fait la différence dès son entrée en jeu. « Styven a réussi une jolie action, avec un passement de jambes, un débordement et un centre parfait. Donc, on peut dire que les recrues se sont vite adaptées », se réjouit Marcos Carballo.

On vient à Concordia pour le maillot, c’est tout

Alors, a-t-il déjà demandé à ses joueurs de réserver leur mois de juin, au cas où la saison se prolongeait de deux semaines? « Non! Nous sommes en sixième division suisse, celui qui veut partir en vacances, ma foi, je ne peux pas l’empêcher. Après, bien sûr qu’on espère y être et chaque joueur est assez grand pour faire ses propres choix. Vous savez, les joueurs, ils ne viennent pas à Concordia pour autre chose que le maillot. De nouveau, on est en 2e ligue régionale, il n’y a pas d’argent ici, juste l’envie de jouer au football », continue celui qui s’affirme saison après saison comme l’un des meilleurs entraîneurs à ce niveau.

 

Fc Crissier vs Fc Concordia 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Quatre joueurs arrivés d’Epalinges

José Luis Estevez, lui, est déjà un vieux routinier du football régional, de ceux qui ont tout vu et tout vécu. Des promotions, des relégations, des sauvetages miraculeux, des saisons tranquilles: il les a toutes faites, et plusieurs fois. Cette saison, a priori, il ne risque rien, d’autant que son FC Crissier s’est bien renforcé cet hiver. « On a accueilli plusieurs joueurs d’Epalinges, qui nous ont contacté suite aux histoires que vous connaissez », explique l’Espagnol. Le nom des Palinzards arrivés En Ruayre? Matteo Caregnato, le gardien Michaël Diserens (légèrement blessé), Roberto Dieguez et Pajtim Thaqi. Du lourd, d’autant que Dani Cosme Cerqueira est arrivé de Dardania et Osman Habib de Bavois II. Clairement, Crissier a bien travaillé durant ce mercato et cela rend José Luis Estevez optimiste. « Oui, surtout que nous n’avons perdu que trois joueurs. Mervan Hoxha a décidé de prendre un peu de recul, Claudio Gentile est allé à Azzurri et Mattias Musco à Vallorbe ».

Claudio Gentile, un gentleman

A ce sujet, le club de Crissier tient à préciser que le départ du gardien à Azzurri s’est fait en très bonne intelligence. « Claudio est un pro et un gentleman, et malgré le fait qu’il ne nous doive rien, il a été transparent avec José et moi, ce qui est très appréciable et démontre la classe de l’homme. Nous lui souhaitons bonne chance avec Azzurri et comprenons totalement sa décision. Et on espère bien qu’il revienne chez nous après! », nous a écrit le président Aleks Radic.

« On serait bien dans le ventre mou »

Crissier, avec toutes ces arrivées, est optimiste pour le deuxième tour. La relégation n’est pas une crainte même si Orbe, finalement, n’est qu’à six points. « Oui, on regarde aussi derrière, on est bien obligés. Mais je persiste à penser qu’on n’est pas à notre place en étant dixièmes. On serait vraiment bien dans le ventre mou du classement, avant de viser plus haut la saison prochaine », continue José Luis Estevez. « Mais pour cela, il faut être plus réalistes, que ce soit en attaque ou en défense. Samedi, contre Concordia, on connaît cinq minutes très compliquées au début, mais on réagit très bien et on revient de manière tout à fait méritée à 1-1. Il faut s’appuyer là-dessus. »

Concordia avance sereinement

Du côté de Concordia, la cohésion est d’ores et déjà là après un hiver très tranquille. La preuve? Benoît Tabin a inscrit un doublé, qui porte son total à 8 réalisations cette saison. Une équipe bien en place, un collectif bien rôdé, un état d’esprit impeccable et un buteur qui marque… Cela ne garantit pas les finales, on l’a compris, mais cela permet déjà d’y croire encore.

Fc Crissier vs Fc Concordia 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Les prochains rendez-vous

Une bonne pause pour les vacances de Pâques. Le championnat reprend le samedi 2 avril à 18h pour Crissier, à domicile face à Benfica. Concordia recevra Lutry le lendemain, dimanche 3 avril à 15h30.

FC Crissier – Concordia Lausanne 1-3 (1-1)

Buts: 5e Tabin 0-1; 18e P. Basha 1-1; 72e I. Rodriguez 1-2; 87e Tabin 1-3.

Crissier: Estay; Aguirre, Radic, Ratti, J. Rodriguez; Demircan, Caregnato, Cosme Cerqueira (80e Jeunet); Bekiri (71e Joao Loureiro), P. Basha, Stifani.

Entraîneur: José Luis Estevez.

Concordia: Soutullo; Uwimana, Papa, Greco, Reis Teixeira; Moizeau, Gehri (61e S. Lages), Danizan; Sellitaj (70e I. Rodriguez), Tabin, Ammari (70e Taleski).

Entraîneur: Marcos Carballo

Ruayre.

Fc Crissier vs Fc Concordia 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Monti

À lire également