Toute l'actualité du football Vaudois

Concordia y a mis tout son cœur

Pablo Soutullo et ses coéquipiers sont allés contrarier les plans de Montreux, chez lui, en s'imposant 0-2. Une partie de belle facture et la promesse d'un printemps plaisant dans les rangs lausannois.

2e ligue - 26 mars 2017

Pablo Soutullo et ses coéquipiers sont allés contrarier les plans de Montreux, chez lui, en s'imposant 0-2. Une partie de belle facture et la promesse d'un printemps plaisant dans les rangs lausannois.

Le FC Montreux-Sports recevait Concordia samedi soir au Stade Eugène-Parlier. Impressionnant depuis le début du deuxième tour, à l’image de son attaquant Hakim Khadrouche, auteur de six buts en deux rencontres, Montreux avait l’occasion de cueillir une troisième victoire consécutive, face à une équipe en quête de confiance, après un premier tour difficile.

Alain Baré: «Notre équipe pratique l’attaque totale»

S’il y a un homme qui incarne parfaitement le football offensif et spectaculaire qu’on développe à Montreux, c’est bien son charismatique président Alain Baré. «Notre équipe pratique l’attaque totale et c’est ce que j’aime. Tant qu’on marque un but de plus que les autres, ça me suffit. Mais je préfère gagner quatre à trois qu’un à zéro!» Dans les faits, est-ce que ses joueurs ont réussi à appliquer sa philosophie sur le terrain?

Montreux n’avait plus été mené sur son terrain depuis le mois d’octobre

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la qualité était au rendez-vous. Des deux côtés, il y a eu peu de déchets techniques et les attaques se sont multipliées d’un côté comme de l’autre. Malgré une possession de balle plus élevée pour les Montreusiens, c’est Concordia qui a ouvert le score à la 17e minute grâce à Nicolas Danizan, à la suite d’une belle action collective. Une petite surprise donc, puisque Montreux n’avait pas été mené au score sur son terrain depuis le 29 octobre 2016.

Un bijou signé Marco Greco

A la demi-heure de jeu, les visiteurs ont été réduits à dix à la suite de l’expulsion sévère d’Atef Ammari. La tâche s’annonçait compliquée pour les Lausannois, puisqu’ils allaient devoir défendre leur but d’avance avec un joueur de moins sur la pelouse, et ce pendant plus d’une heure. Et pourtant, au retour des vestiaires, Concordia a fait le break grâce à un bijou de leur attaquant Marco Greco. Le numéro 18 est allé nettoyer la lucarne des buts défendus par Alexander Bonal, qui n’a rien pu faire sur les deux réussites concédées.

Marcos Carballo: «Mes gars ont été incroyables ce soir»

Malgré les assauts montreusiens pendant les trente dernières minutes, la troupe de Marcos Carballo a tenu bon. Le gardien Pablo Soutullo s’est montré impérial dans sa cage, réalisant de nombreux arrêts dont un crucial en face à face contre Hakim Khadrouche. La défense lausannoise, à l’image de la charnière centrale composée de Roberto Papa Mario et Edmond Mba, a réalisé un match parfait.

Une détermination et un courage salués par le technicien du FCC à l’issue du match: «Mes gars ont été incroyables ce soir. Je tiens vraiment à féliciter tous mes joueurs. Défensivement, on réalise un match parfait. Je pense que la rencontre aurait pu durer vingt minutes de plus que Montreux n’aurait pas trouvé la faille! Après un premier tour compliqué, on revient en force. Je crois qu’on peut dire que ce n’est pas le même Concordia qu’au premier tour!»

Le message est passé: même si elle ne peut plus prétendre aux finales, il faudra compter sur la troupe de Marcos Carballo ce printemps.

Un compte-rendu rédigé par Yves Feijoo

Le plan-fixe

Chailly

FC Montreux-Sports

0

Bonal;
Mammone, Cheminade, Diaby, Tahiri;
Barnabo, Clerget, Schwindt;
Sukaj, Khadrouche, Looga.
Entraîneur: Pierre Cheminade.

FC Concordia

2

17e Danizan 0-1

53e Greco 0-2

Soutullo;
Brugnoni, Papa Mario, Mba, Micheli;
Moizeau, Gehri, Greco;
Ammari, Danizan, Taleski.
Entraîneur: Marcos Carballo.

C-Montreux
C-Concordia
AA nos partenaires

À lire également