Toute l'actualité du football Vaudois

Cristovao Da Luz marque trois fois, Gland enchaîne

Arrivé cet hiver En Bord, l'ancien joueur de Forward-Morges (à droite) fait déjà parler la poudre. Fort d'un deuxième succès consécutif, le FCG remonte à la 4e place.

2e ligue - 8 mars 2017

(Oneclick-photo.ch)

Arrivé cet hiver En Bord, l'ancien joueur de Forward-Morges (à droite) fait déjà parler la poudre. Fort d'un deuxième succès consécutif, le FCG remonte à la 4e place.

Le FC Gland recevait la lanterne rouge Donneloye ce mardi. Les pensionnaires d’En Bord restaient sur une belle victoire 3-0 face à Pied du Jura samedi dernier et souhaitaient continuer sur leur bonne lancée face à une équipe à la peine en bas de classement, qui s’est inclinée 6-1 face au Stade Nyonnais II ce week-end.

Le coach des Glandois, Jamel Kaissi, se méfiait fortement des hommes de Christian Leuenberger qui, malgré leur défaite initiale, ont pu se préparer favorablement pour le deuxième tour. «Je ne me fie pas au classement de groupe, tout peut arriver dans un match», prévenait-il. Le moins qu’on puisse dire, c’est que la première mi-temps lui a donné raison. Son équipe a buté sur une formation de Donneloye extrêmement bien en place dans sa moitié de terrain, ne laissant que peu d’espaces au FC Gland, qui s’est contenté de faire tourner le ballon.

Denis Bega, maître du milieu de terrain

Dès la 20e minute, le FCG s’est fourni plusieurs occasions franches, notamment grâce à un excellent travail de Denis Bega au milieu du terrain. Très actif dans la récupération, l’ancien joueur du Stade Nyonnais a soigné ses statistiques en réussissant de nombreuses transitions vers l’avant. Cristovao Da Luz, par trois fois, et Marco dos Santos ont obligé Christophe Jaquier à effectuer plusieurs arrêts de grande classe. Le jeune portier, qui remplaçait Adrien Oberhänsli dans la cage de Donneloye, a signé une très belle prestation en première mi-temps, intervenant plus de six fois face aux assauts répétés des Glandois.

Le réalisme à l’italienne des Oies

Face au manque de réalisme du FC Gland, ce sont les Oies qui ont ouvert la marque de la tête, à la 42e, grâce à Jérôme Thomas, sur un coup de pied arrêté botté par Flavien Allard. Cette réussite a permis aux hommes de Christian Leuenberger de rentrer aux vestiaires avec la plus petite des marges. À la mi-temps, beaucoup se demandaient comment cette équipe avait pu encaisser six buts ce week-end. «La première chose à dire, et je l’affirme sans problème, c’est que le Stade Nyonnais est l’équipe qui fournit le plus beau football de ce groupe, avec des jeunes qui construisent et qui jouent au football, avoue Christian Leuenberger. Après, c’est vrai qu’on n’a pas de chance, car notre libéro se blesse après cinq minutes de jeu tout comme notre gardien. On prend deux buts en deux minutes et remonter ce retard contre une équipe de leur trempe, c’est très compliqué.» Ne pas prendre de but rapidement, c’est la leçon qu’il fallait tirer de la défaite contre Nyon. Or, les Oranges et Bleus n’étaient pas de cet avis et l’ont démontré après le thé.

Le coup du chapeau de Cristovao Da Luz

Au retour des vestiaires, c’est une équipe de Gland déchainée qui a fait son retour sur le terrain, exerçant une énorme pression sur les joueurs adverses. L’égalisation est tombée à la 47e minute sur une belle frappe du pied gauche de Cristovao Da Luz, qui battait enfin Christophe Jaquier sur sa cinquième tentative. Dès lors, l’ancien joueur de Forward-Morges a réussi tout ce qu’il a entrepris, doublant la mise d’une magnifique frappe pied gauche en pleine lucarne peu après l’heure de jeu, sur une passe du jeune et très talentueux Themis Velasco, entré en jeu quelques minutes plus tôt. A la 77e, Da Luz signait son premier triplé sous ses nouvelles couleurs pour finalement sceller le score d’une tête sur un corner tiré par Nahuel Cervantes.

La jeunesse, promesse d’un avenir radieux

Depuis une année et demi, la philosophie du FC Gland a changé et cela se remarque sur le terrain chaque semaine un peu plus. Déjà auteur d’un doublé face à Pied du Jura, Marco dos Santos a de nouveau été très en vue. Lorsque Themis Velasco a remplacé le capitaine Jérémy Cela à l’heure de jeu, la moyenne d’âge de l’équipe locale était de moins de 21 ans! Themis Velasco, justement, qui fêtera ses 17 ans en avril, a fait la différence dès son entrée en délivrant la passe de but sur le 2-1. Avec plusieurs jeunes de la trempe de ces deux-là, Gland peut envisager l’avenir sereinement, pour autant que l’équipe continue sur cette magnifique lancée.

Un beau duel en perspective

Ce week-end, c’est une équipe d’un tout autre calibre que rencontreront les hommes de Jamel Kaissi, puisque le FCG se déplacera à Grandson, qui reste sur une défaite 3-1 face à Amical Saint-Prex et qui aura la ferme intention de lancer son second tour. Rendez-vous ce dimanche dès 14h30 au terrain des Tuileries pour une rencontre qui promet un beau spectacle.

Un article rédigé par Yves Feijoo

Le plan-fixe

En Bord.

FC Gland

3

47e Da Luz 1-1

65e Da Luz 2-1

77e Da Luz 3-1

Lage;
Gendre, Froelicher, Pernet, Fae;
Cela, Randall, Bega, Cervantes;
dos Santos;
Da Luz.
Entraîneur: Jamel Kaissi.

FC Donneloye

1

42 Thomas 0-1

C. Jaquier;
Durussel, Allard, Balla, Morina;
A. Jaquier, Velo, Keita, Jaeggi;
Thomas;
Escolano.
Entraîneur: Christian Leuenberger.

Donneloye-SolCréations

À lire également