Toute l'actualité du football Vaudois

Didier Vaucher, nouveau boss de Cossonay

Après avoir démissionné de Saint-Prex, il s'est engagé avec le FCC, qui entre dans une toute nouvelle ère.

4e ligue - 11 juillet 2016

Après avoir démissionné de Saint-Prex, il s'est engagé avec le FCC, qui entre dans une toute nouvelle ère.

Stéphane Delorme a été président du FC Cossonay pendant onze ans. « Et j’ai vingt-deux ans passés au club », précise-t-il en souriant. Il a décidé de passer la main la semaine dernière, quelques temps après avoir organisé brillamment la finale de la Coupe vaudoise. « C’était le bon moment », explique-t-il aujourd’hui, lui qui a été ovationné pour sa sortie. « Ils m’ont même nommé président d’honneur », indique-t-il fièrement. La vraie sortie en beauté pour ce clubiste passionné, qui restera proche du FCC.

André Vessaz, un nouveau président dans la continuité

Le président a donc fini son mandat la tête haute, lui qui a été remplacé par André Vessaz. « On est dans la continuité, tout va bien se passer », assure le nouveau président d’honneur, confiant. Il s’agit bel et bien d’une nouvelle ère à Cossonay, puisque le club accueille également un nouvel entraîneur pour sa première équipe. Son nom? Didier Vaucher, qui s’est engagé après avoir démissionné de Saint-Prex (lire ici).

Laurent Dupuis? « Un excellent boulot pendant les trois ans et demi »

« En fait, Laurent Dupuis a voulu partir en même temps que moi. Il a fait de l’excellent boulot au FC Cossonay durant trois ans et demi. On n’est pas montés, d’accord, mais tout le monde a bien progressé et on a fait de bons championnats », explique Stéphane Delorme. Le coach a eu une belle opportunité de prouver sa valeur deux crans plus haut, puisque le FC Bavois II l’a sollicité. « Il a bien fait d’y aller et je lui souhaite tout de bon », glisse son ancien président.

Un premier entraînement pour faire connaissance le 23 juillet

Didier Vaucher prend donc la succession et débutera son mandat le 23 juillet. « Il dirigera son premier entraînement et, après, tout le monde fera connaissance avec un repas. On se réjouit », explique le Stéphane Delorme. Les joueurs, eux, vont déjà aller courir la semaine prochaine, preuve de leur motivation. Alors, Cossonay, encore une fois candidat crédible aux finales de promotion? Pas impossible du tout!

À lire également