Toute l'actualité du football Vaudois

«El Rifle» fera ses débuts lausannois à Assens samedi

Walter Pandiani ne risque pas de croiser Cristiano Ronaldo samedi à 16h, mais l'Uruguayen va découvrir les charmes du Gros-de-Vaud, le terrain du FC Assens et son silo derrière le but. Le LS entame en effet sa préparation pour la saison 2015/2016 par un amical face à Echallens. Entrée libre.

Football d'élite - 24 juin 2015

Walter Pandiani ne risque pas de croiser Cristiano Ronaldo samedi à 16h, mais l'Uruguayen va découvrir les charmes du Gros-de-Vaud, le terrain du FC Assens et son silo derrière le but. Le LS entame en effet sa préparation pour la saison 2015/2016 par un amical face à Echallens. Entrée libre.

« Il risque d’être un peu surpris en arrivant à Assens et en voyant le silo derrière les buts… Il risque quand même de se demander où il a signé! », sourit Nicolas Pollien, en évoquant les débuts de Walter Pandiani avec le LS. Les Lausannois débutent en effet leur série de matches de préparation par la traditionnelle rencontre face à Echallens et celle-ci aura lieu samedi à 16h à Assens, dans le cadre du 70e anniversaire du club local. De quoi réjouir le président du comité d’organisation de ces quatre jours de fête. Nicolas Pollien et ses camarades ont tout fait pour que la manifestation soit belle, et elle le sera sans aucun doute.

L’Uruguayen est en forme

« El Rifle », la mitraillette uruguayenne, sera donc là, lui qui convainc tout le monde depuis son arrivée en terres vaudoises. Physiquement, il est là et ses 39 ans ne se font pas sentir, lui qui est largement concurrentiel dans les tests physiques. Pandiani n’est pas là en vacances et il entend déjà le montrer ce week-end pour son premier match avec son nouveau club. Nicolas Pollien et tout le FC Assens se réjouissent de l’accueillir, mais les autres motifs de satisfaction ne manquent pas.

Un recrutement vaudois qui plaît

« Sincèrement, je suis très heureux du virage pris le LS cet été. Enfin, on voit arriver des Vaudois et je dois dire que je suis vraiment enthousiaste à l’idée de ce match chez nous. Ce que fait Lausanne me semble juste et digne de ce que le club-phare du canton doit être. C’est encore plus beau que leur premier match se fasse chez nous, face à Echallens en plus. Et comme il va faire grand beau, tout est réuni pour un beau samedi », continue le (probable) futur président du club. L’entrée sera libre, une personne passant simplement avec un ballon « au bon coeur des spectateurs ».

Premier match également pour Bernardo Hernandez

Echallens, de son côté, fera également sa première sortie de la saison 2015/2016. L’occasion pour les supporters du EFCR de faire connaissance avec Bernardo Hernandez, qui partage avec Walter Pandiani la nationalité uruguayenne, mais qui n’a, à notre connaissance, pas encore de surnom. Echallens se présentera également avec une partie de ses nouvelles recrues, dont Alix Bahlouli et Kevin Bailly.

300 personnes inscrites pour le repas du dimanche!

Si, sportivement, ce match sera le point fort du week-end, le dimanche s’annonce émotionnellement chargé. « Nous allons accueillir nos anciens joueurs, dont des membres-fondateurs! Vous imaginez? Ils étaient là il y a 70 ans… Pour nous les jeunes, cela s’annonce incroyable de pouvoir échanger avec eux. On tablait sur 150 ou 200 personnes et on sera finalement 300! Pour un club de village comme le nôtre, c’est une preuve d’intérêt qui touche et fait plaisir », continue Nicolas Pollien.

De jeudi à dimanche

Les festivités débuteront jeudi et se poursuivront donc jusqu’à dimanche en fin d’après-midi. Quatre jours qui s’annonce magnifiques à tous points de vue.

z2-Flyers A5 70e_FC Assens.indd

C-Assens

À lire également