Toute l'actualité du football Vaudois

Epalinges fait du surplace, Jorat-Mézières s’envole

Pascal Bettens (photo) est de retour et quand Jorat-Mézières a son capitaine, tout va mieux! Le défenseur central s'est même offert le quatrième but de son équipe, vainqueur 4-0 du FC Epalinges mercredi soir en match avancé. Le FCE restera à la dernière place encore quelques jours, tandis que le FCJM prend ses distances avec la barre. A noter un doublé de Francis Joye, de la tête, sur corner!

2e ligue - 16 septembre 2015

Pascal Bettens (photo) est de retour et quand Jorat-Mézières a son capitaine, tout va mieux! Le défenseur central s'est même offert le quatrième but de son équipe, vainqueur 4-0 du FC Epalinges mercredi soir en match avancé. Le FCE restera à la dernière place encore quelques jours, tandis que le FCJM prend ses distances avec la barre. A noter un doublé de Francis Joye, de la tête, sur corner!

Le terrain en Pré l’Étang a été le théâtre de la première victoire de l’exercice pour ses pensionnaires du FC Jorat-Mézières qui recevaient Epalinges mercredi, pour cette 6e journée du groupe 1 de 2e ligue. Malgré un petit point d’écart, seulement, entre les deux formations avant le match, la différence sur le terrain fut nettement plus nette. Avec un peu plus de réalisme devant le but, Bajram Shabani, très en vue hier soir, et ses coéquipiers auraient pu aggraver le score final de 4-0, qui a donc même été un peu flatteur pour les visiteurs.

L’art des coups de pied arrêtés

En ayant entamé les deux périodes tambour battant, le FC Epalinges regrettera quand même sans doute de n’avoir su faire la différence durant ses moments forts. Agressifs, généreux dans l’effort, culottés et peut-être même plus dangereux que leurs adversaires durant les vingt premières minutes, les hommes de Jean-Luc Kringel ne sont pas parvenus à pousser le ballon au fond, avant de goûter au froid réalisme du FCJM, lequel, par une tête de Francis Joye sur un corner parfaitement botté par Corentin Besnier, est venu leur mettre un gros coup au moral.

Un coup duquel ils ne sont parvenus à se relever qu’une dizaine de minutes après le thé, juste avant que Besnier ne dépose à nouveau le cuir sur la tête de Francis Joye, qui pouvait inscrire la copie conforme de l’ouverture du score. 2-0!

Bajram Shabani, essayé, pas pu

Malgré le doublé de Joye sur corner, c’est bien Shabani qui a assuré la majorité de l’animation offensive des « Vert et Blanc ». Dans chaque bon coup de son équipe, l’ailier aura tout fait… sauf marquer: «J’ai tout tenté ce soir. Évidemment, c’est frustrant pour un attaquant comme moi de ne pas réussir à conclure, surtout avec un tel nombre d’occasion. Mais l’important reste le résultat du groupe. On a montré un très bon visage ce soir, le retour de notre capitaine Pascal Bettens n’y est sans doute pas anodin. Tout le monde a tiré à la même corde, et ça fait plaisir de voir que le travail sérieux qu’on effectue chaque semaine à l’entraînement commence à porter ses fruits. Notre début de championnat, deux points en cinq matches, n’était en rien représentatif de la qualité du groupe. On a les armes pour jouer la première moitié du classement, on l’a démontré ce soir.»

«À 2-0, on a baissé les bras, on n’y croyait plus»

Si ce résultat permet à Jorat-Mézières de reprendre des couleurs et de voir de l’avant, le constat est plus mitigé pour Epalinges et son entraîneur Jean-Luc Kringel, déçu par la tournure de la rencontre. «Sur le papier, l’équipe qu’on avait en face de nous n’était pas supérieure, mais dans l’engagement et l’intensité sur le terrain, il n’y pas eu photo. On n’a pas montré de combativité. À 2-0, on a baissé les bras, on n’y croyait plus! Certes, les deux buts sur coup de pied arrêté nous font mal, mais je suis certain qu’il y avait la place pour revenir. On possède un groupe avec du potentiel, de l’expérience, malheureusement, si un tout petit grain de sable vient enrayer la machine, rien ne va plus. Les joueurs doivent se montrer plus impliqués, ça devient nécessaire.»

Un compte-rendu de Florian Vaney

 

FC Jorat-Mézières – FC Epalinges 4-0 (1-0)

Buts: 20e et 55e Francis Joye 2-0; 70e Loïc Demierre 3-0; 85e Pascal Bettens 4-0.

En Pré L’Etang, Mézières.

C-Jorat
C-Epalinges
AA nos partenaires
BM Cuisines publireportage

À lire également