Toute l'actualité du football Vaudois

Eric Rameau et Montreux ont assuré le spectacle

L'attaquant de 35 ans a toujours le regard tourné vers le ballon... et les cages adverse! Samedi soir, face à Gland (victoire 4-1), il a inscrit un doublé qui porte à 94 le nombre de ses buts inscrits avec Montreux. Le Parisien est redoutable et profite de l'état d'esprit ultra-offensif de son équipe, laquelle veut atteindre les finales grâce à la puissance de son attaque.

2e ligue - 19 mars 2016

L'attaquant de 35 ans a toujours le regard tourné vers le ballon... et les cages adverse! Samedi soir, face à Gland (victoire 4-1), il a inscrit un doublé qui porte à 94 le nombre de ses buts inscrits avec Montreux. Le Parisien est redoutable et profite de l'état d'esprit ultra-offensif de son équipe, laquelle veut atteindre les finales grâce à la puissance de son attaque.

Le Montreux-Sports n’avait pas le droit à l’erreur pour son retour à la compétition face au FC Gland. Pour cause, la situation est bien connue au bord du lac: la moindre contre-performance durant ce second tour sera quasiment automatiquement synonyme d’échec dans l’obtention d’une des deux premières places. Ce qu’il s’est passé ce soir? Le FCMS n’a pas flanché et a réellement fait honneur à son rang, en montrant un visage conquérant et un football offensif et attractif, en plus de mettre la pression sur LUC-Dorigny, Genolier-Begnins et Forward Morges, ses trois concurrents pour les finales. Grand artisan de la victoire 4-1 des siens, Eric Rameau a placé le MS sur les bons rails, en inscrivant les deux premières réussites de son équipe et portant son total de buts avec Montreux à 94. La grande classe!

Montreux, tout pour l’offensive

Archi-favori sur le papier, les Montreusiens avaient décidé d’adopter une tactique ultra-offensive, débutant le match avec seulement trois défenseurs. Cédric Faivre et Daniel De Nardis, les deux entraîneurs, avaient une idée bien précise: s’appuyer sur leurs forces. «On veut les presser haut, aller les embêter. Je pense qu’on a l’équipe pour ça», commentait même Alain Baré avant la rencontre. Et pour le plus grand bonheur des quelques 150 spectateurs présents, la voix du président avait trouvé écho dans les vestiaires de son équipe. Le résultat? Un match passionnant, des occasions de but de part et d’autre à n’en plus finir et deux équipes qui se sont livrées sans compter ni reculer. On s’est régalé au Stade de Chailly ce soir!

Un FC Gland accrocheur

Si cette opposition a été passionnante, le mérite en revient principalement au FC Gland, qu’on ne pensait pas capable d’afficher un tel niveau et de venir titiller un ténor du calibre de Montreux-Sports, surtout dès la reprise du championnat. Cette même équipe qui, dès la 3e minute, déroulait une action d’école pour venir ouvrir la marque, par l’intermédiaire de l’exceptionnel Lorenzo Mancuso. Et même si, dès lors, plus rien ne sera inscrit par les visiteurs, qui ont eu l’immense honneur de s’accrocher et de continuer à inquiéter le gardien adverse même mené de trois longueurs,  on se doit de saluer la performance avec un grand «P» de l’ailier gauche qui aura marqué, tiré, passé, dribblé, provoqué… Bref, qui a, tout simplement, sorti un match des grands soirs.

«En jouant comme ça, on finira par marquer des points»

Entraîneur dans le camp des vaincus, Jamel Kaissi a lui aussi vu un football intéressant à Chailly:«On a montré beaucoup de bonnes choses, surtout au niveau du mental. On a prouvé qu’on en voulait bien plus que lors du premier tour. Malheureusement, on marque peut-être un peu trop vite, ce qui nous sort un peu de notre plan de jeu. Derrière, on recule, on ne joue plus vraiment notre football et on encaisse trois goals avant la pause. C’est dommage que le score soit de 3-1 à la mi-temps, car notre seconde période a vraiment été meilleure, sans être récompensée.  Malgré tout, il faut continuer dans la lancée de notre préparation. En discutant avec le président de Montreux, il m’a même confié que, selon lui, en jouant comme ça, on ne peut que finir par marquer des points. Et mes pensées vont aussi dans ce sens».

Eric Rameau: «Tous les matches seront couperets»

Malgré sa bonne performance, ce FC Gland-là n’a donc pas réussi à décrocher un point, la faute à un très sérieux Montreux-Sports, boosté par l’enjeu et emmené par sa valeur sûre, le fidèle Eric Rameau, hauteur de l’égalisation et du 2-1 dans la foulée, qui a fait très mal à l’adversaire: «Effectivement, ça a été un super match pour moi, je suis fier de cette performance. Mais c’est toujours pareil, le résultat d’équipe compte plus que tout. Si je marque deux fois aujourd’hui, c’est avant tout grâce au travail de mes coéquipiers derrière et au milieu. Certes, on ne pouvait pas perdre ce soir, mais on y était préparés. De toute façon, on ne pourra pas perdre la moindre confrontation. On sait que tous nos matches seront des matches couperets. Et l’équipe est prête à affronter ce défi. On a l’effectif pour, d’autant plus maintenant qu’on s’est bien renforcé durant l’hiver (lire ici). Malgré tout, rien n’est acquis, il nous reste encore beaucoup à travailler pour être dans les deux premiers et accéder aux finales.

94 au compteur pour Eric Rameau

«Combien de buts cette saison? Je dois être à 6 ou 7, je ne sais plus exactement. Par contre, je suis à 94 avec Montreux, depuis mon arrivée en 2006! On va essayer d’atteindre les 100 cette saison», conclut le Parisien de 35 ans, le sourire jusqu’aux oreilles.

Thierry Ebe rentre et marque

La réussite de son attaquant-vedette sera sans doute un atout de taille pour une équipe montreusienne dont les tourments offensifs ne devraient toutefois pas être un problème insoluble durant ce second tour. La preuve? L’entrée de Thierry Ebe en cours de partie. À peine quelques minutes lui ont suffit pour se faire remarquer, notamment par un magnifique une-deux avec MickyCustodio, qui a permis à l’ancien joueur du FC Bâle de clore le score et de parachever l’œuvre d’une équipe très envieuse d’afficher tout haut ses intentions. À Montreux, la première partie du contrat est remplie. La balle est désormais dans le camp de LUC-Dorigny, Genolier-Begnins et Forward Morges.

Un article rédigé par Florian Vaney

Les prochains rendez-vous

Gros choc en vue à Chailly! Montreux recevra Forward Morges le samedi 2 avril à 19h. Chaud! Le même jour, à 19h30, le FC Bursins-Rolle-Perroy accueillera le FC Gland pour un match qui vaudra de gros points en vue du maintien.

Montreux-Sports – FC Gland 4-1 (3-1)

Buts: 3e Mancuso 0-1; 10e et 21e Rameau 2-1; 45e Dafir 3-1; 72e Ebe 4-1.

MS: Fernandes; Mustafa (46e Torest), Cadet, Kauffmann (80e Ndebele); Rak, Ukic, Franja, Nelson Oliveira; Dafir (63e Ebe), Rameau, Custodio.

Entraîneurs: Cédric Faivre et Daniel De Nardis.

Gland: Praz; Cela, Ricardo Ferreira Lopes, Pernet, Fae (80e Spagnolo); Piguet, Groenendijk, Randall; Hugo Da Costa (46e Rrahmani), Marco Pereira (83e Nuredini), Mancuso.

Entraîneur: Jamel Kaissi.

Chailly, stade Eugène-Parlier.

À lire également