Toute l'actualité du football Vaudois

«Un groupe fort en 2e ligue ? On y réfléchit»

Gérard Vontobel et l'ACVF font le constat d'un championnat de 2e ligue à deux vitesses depuis quelques saisons. Pour le président de la Vaudoise, un changement s'impose. Si la possibilité de voir se constituer un seul groupe à 16 équipes est nulle, une solution pourrait être de former un groupe "fort" et un groupe "normal". Les explications du président, avec, en primeur, un scoop concernant la 5e ligue.

2e ligue, 5e ligue - 2 août 2015

Gérard Vontobel et l'ACVF font le constat d'un championnat de 2e ligue à deux vitesses depuis quelques saisons. Pour le président de la Vaudoise, un changement s'impose. Si la possibilité de voir se constituer un seul groupe à 16 équipes est nulle, une solution pourrait être de former un groupe "fort" et un groupe "normal". Les explications du président, avec, en primeur, un scoop concernant la 5e ligue.

A deux semaines du début du championnat 2015/2016 de 2e ligue, Gérard Vontobel annonce que l’ACVF est actuellement en train de réfléchir à une refonte de cette catégorie de jeu. En clair? Former un groupe « fort » et un groupe « normal ». Cette mesure pourrait même entrer en vigueur dès la saison 2016/2017. Les explications du président de la Vaudoise.

Président, vous aussi, vous faites le constat d’une 2e ligue un peu en perte de vitesse dans le canton?

Disons qu’elle est à deux vitesses. On constate que des équipes ont de la peine à tenir et à être compétitives. Cela nous interpelle, évidemment, et notre réflexion ne date pas d’aujourd’hui.

Un groupe à 16 pourrait-il être une solution pour rehausser le niveau?

Absolument pas. L’ASF ne le permet pas, tout simplement. On a déjà pu monter le nombre d’équipes de 12 à 14, mais nous sommes une exception. L’ASF veut plutôt réduire le nombre d’équipes. 16, c’est impossible.

Alors, que faire pour rehausser le niveau?

Le comité et moi ne prétendons pas avoir la solution-miracle, mais une piste de réflexion pourrait être de créer un groupe A et un groupe B, ou appelez-le comme vous voulez.

En clair?

Avoir un groupe « fort » et un groupe « normal ». Cela, oui, on y pense. A la fin de chaque saison, les deux premiers du groupe A monteraient en 2e ligue inter et les derniers de ce même groupe A seraient relégués dans le groupe B.

Mais on garderait les finales, quand même?

Pourquoi pas? Tout est ouvert. On peut imaginer que les quatre premiers fassent des play-off, ou de faire monter les deux premiers. On n’en est pas encore là.

Et donc les premiers du groupe B monteraient dans le groupe A?

Exactement. Après, il faudrait définir combien il y aurait de promus et de relégués entre les deux groupes. Et les derniers du groupe B tomberaient en 3e ligue, comme aujourd’hui. Du coup, le groupe A serait vraiment compétitif. C’est une idée, attention, ce n’est pas une annonce officielle que je fais là.

Et cette idée, qu’allez-vous en faire?

Nous allons en discuter avec les présidents de club, ce que nous avons déjà fait en partie lors de discussions informelles. Mais disons que le fait que je vous en parle aujourd’hui a aussi pour but de lancer le débat. Comme d’habitude, si nous avons une vague d’avis contraires, nous n’irons pas à l’encontre de la volonté des clubs. Voilà, la discussion est ouverte.

Cette idée pourrait-elle entrer en vigueur dès la saison 2016/2017?

Ce n’est pas impossible. Cela peut aussi être plus tard.

Et là, l’ASF n’a pas son mot à dire?

Non, nous pouvons organiser nos groupes comme nous le voulons. Alors voilà, on va continuer d’en parler, on va affiner le concept et on va voir comment évolue cette idée.

Pendant qu’on vous tient, président…

Oui?

On a reçu des mails de clubs de représentants de 5e ligue, qui se plaignent du faible nombre de matches à jouer. Dans le groupe 6, par exemple, ils ne seront que 8! Cela fait 14 matches par saison. C’est trop peu, non?

Je suis d’accord. Dans le cas précis, c’est parce qu’une équipe s’est retirée, mais même, la remarque est pertinente. On va en discuter en comité mardi, pour ne rien vous cacher. La tendance lourde, c’est qu’on supprime un groupe de 5e ligue la saison prochaine.

À lire également