Toute l'actualité du football Vaudois

Les mêmes regrets qu’au match aller

Servette est venu s'imposer 0-2 à Baulmes face au FC Le Mont dimanche. Les Genevois ont été plus efficaces, pas meilleurs.

Football d'élite - 27 novembre 2016

Servette est venu s'imposer 0-2 à Baulmes face au FC Le Mont dimanche. Les Genevois ont été plus efficaces, pas meilleurs.

Le FC Le Mont devra attendre 2017 avant d’étancher sa soif de revanche sur le Servette FC. Les Montains, déjà vaincus au premier tour, non sans avoir touché la latte dans les derniers instants (lire ici), ont à nouveau courbé l’échine face aux «Grenats» dimanche (0-2). S’il y a moins de regrets qu’en août dernier? Pas vraiment, non. Les Vaudois ont fait, au minimum, jeu égal avec les Genevois durant l’immense majorité des débats et Helios Sessolo aurait pu obtenir un penalty, comme au Stade de Genève il y a trois moins, alors que le score était de 0-1. Et s’il n’aurait absolument pas été volé, un match nul aurait fait du bien aux hommes de John Dragani à tous les niveaux. Surtout, il leur aurait permis de tourner définitivement la page de cette cinquième ronde de championnat, encore présente dans toutes les mémoires ce dimanche, au coup d’envoi. Muets depuis plus de trois matches, les Montains ont toutefois dû accepter le score et de voir partir leurs adversaires du jour, jamais avares lorsqu’il s’agit de se féliciter après une victoire, devant au classement.

À l’inverse du Mont, Servette n’a pas besoin de dix occasions pour la mettre au fond

Si tout avait plutôt bien commencé pour Le Mont, les visiteurs ont trop rapidement jeté un froid à Sous-Ville. Le mercure ne grimpait déjà pas bien haut à Baulmes et l’accélération plein centre d’Ousmane Doumbia n’a pas arrangé grand-chose à cela. L’Ivoirien a déposé deux adversaires avant de servir Florian Berisha, dont la frappe prenait à contre-pied le malheureux Zivko Kostadinovic (24e, 0-1). On n’avait pas vu les Servettiens jusque-là et on ne les reverra plus de la période. Et pourtant, en une accélération, ils venaient de faire une bonne partie du travail qui les séparait de la victoire.

 

Fc Le Mont vs Fc Servette 0-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

327 minutes de mutisme, et le compteur tourne…

Pourquoi? Car Le Mont, s’il est en train de réaliser une première partie de championnat en tous points admirable (neuf points d’avance sur la barre à l’heure actuelle), demeure cependant l’attaque la moins prolifique de Challenge League (11 réalisations en 16 rencontres). Pire, les Montains n’ont plus marqué depuis le 31 octobre dernier, et leur victoire 1-0 face à Schaffhouse. Soit 327 minutes sans être parvenu à faire trembler les filets adverses, et le compteur tourne. Des qualités, la troupe de John Dragani en possède à revendre, mais ce n’est pas faux de dire que lorsqu’elle se retrouve menée au score, le chemin qui la sépare d’un résultat positif devient extrêmement sinueux.

Helios Sessolo, toujours un cran au-dessus

Des opportunités pour déborder le très bon Jérémy Frick (quel match dans les buts!), Bertrand Ndzomo et ses coéquipiers s’en sont pourtant créés plus qu’il n’en fallait pour en mettre, au moins, une au fond. Mieux entrés dans le match, ils étaient les premiers à se mettre en évidence, grâce, notamment, à un très bon Helios Sessolo. C’est un peu devenu une habitude, et même s’il ne réussit pas 100% des choses qu’il entreprend, le vivace milieu de terrain paraît toujours un cran au-dessus de tout le monde sur le terrain. Il était le premier à se mettre en évidence en armant une frappe un peu trop centrée (4e), en enlevant trop son coup-franc (7e) et en récoltant un carton jaune après s’être écroulé un peu trop théâtralement dans la surface genevoise (8e).

 

Fc Le Mont vs Fc Servette 0-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

M. Musa aurait pu accorder un penalty au Mont

Si ce dernier événement a pesé, à l’heure de jeu, dans la balance du verdict de M. Zenel Musa? Pas impossible du tout. En clair, Helios Sessolo, au moment de contrôler un ballon aérien dans les seize mètres adverses, s’est fait assez violemment bousculer, par derrière, par un Servettien. L’arbitre avait les yeux rivés sur les deux hommes et a décidé, en son âme et conscience, sans que l’on puisse vraiment lui reprocher quoi que ce soit, de ne pas siffler. C’était limite et le passif du très bon milieu de terrain vaudois l’a, sans doute, prétérité sur ce coup-là.

Steeve Lawson avait le 1-1 au bout du pied

Toujours est-il que cela aurait pu tout changer et, surtout, enfin libérer les locaux. Car, il faut le dire, Le Mont n’a pas brillé dans le jeu mais s’est procuré bon nombre de possibilités sans parvenir à les exploiter. Sergio Cortelezzi, titularisé derrière Andelko Savic, seul en pointe, a su, à plusieurs reprises, donné un peu de vie à l’offensive montaine, tout comme Fabrizio Zambrella, qui est a créditer d’une bonne performance, et qui est, surtout, à l’origine de la plus grosse action vaudoise. À dix minutes du terme, après un nouvel effort de Sessolo, c’est lui qui décalait parfaitement Steeve Lawson, sur la droite. L’action était splendide, l’ouverture idéale. Dommage que le latéral droit, dans une position d’avant-centre qui est loin d’être la sienne, ait manqué le dernier geste. L’avant-garde du FC Le Mont aurait bien eu besoin de ce petit coup de pouce pour mettre fin à un mutisme quelque peu en train de gâcher l’automne digne d’éloges du club.

 

Fc Le Mont vs Fc Servette 0-2
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

John Dragani:«La meilleure équipe s’est inclinée»

À force de laisser passer leur chance, les Montains se sont faits avoir par bien plus réalistes qu’eux. Florian Berisha, qui leur avait déjà fait si mal en première période, déposait son coup de patte sur la tête de Liassine Cadamuro pour le 0-2. On vivait la 86e minute, Le Mont était K.O debout. «Pour moi, lançait, à chaud, John Dragani, la meilleure équipe s’est inclinée aujourd’hui. D’accord, on n’a pas été dangereux pendant 90 minutes, mais on s’est bien procuré cinq ou six belles chances de but. En face, tout ce qu’ils ont, ou presque, c’est un coup de pied arrêté et un but qu’on leur fabrique. On avait encore le match du Stade de Genève en tête, on voulait notre revanche. Forcément, on est très déçus». De quoi alimenter encore un peu, si besoin était, la rivalité entre Vaudois et Genevois.

Le Mont avait clairement les armes pour faire mieux

Le Mont s’est, surtout, retrouvé fragilisé et a perdu gros à la suite de l’ouverture du score. Avant cet épisode, cela n’en fait aucun doute, l’actuel sixième de Challenge League avait toutes les cartes en main pour se payer le scalp du Servette FC. Un constat qui n’a pas échappé au technicien: «Vous avez raison, on peut le dire ainsi. À partir de l’ouverture du score et jusqu’à la pause, on a été moins bon. C’est même, à mon avis, durant ce passage de 20-25 minutes avant la mi-temps que l’on perd le match. Si cela n’enlève rien à notre bonne première moitié de championnat? On peut le dire comme ça. Malgré la défaite, on doit s’efforcer de voir les choses positivement. Cela pourrait être mieux, mais les résultats sont plutôt encourageants».

Un compte-rendu de Florian Vaney

Fc Le Mont vs Fc Servette 0-2

Le plan-fixe

Stade Sous-Ville, Baulmes

FC Le Mont-sur-Lausanne

0

Kostadinovic;
Krasniqi, Lucas, Epitaux;
Lawson, Ndzomo, Zambrella, Titie;
Cortelezzi, Sessolo (81e Simonyan);
Savic (58e Feuillassier).
Entraîneur: John Dragani.

Servette FC

2

24e Berisha 0-1

86e Cadamuro 0-2

Frick;
Doumbia, Cadamuro, Faug-Porret;
Yagan (78e Caslei), Maouche, Pont (81e Fargues), Le Pogam;
Vitkieviez (56e Adler Da Silva), Berisha;
Nsamé.
Entraîneur: Anthony Braizat.

À lire également