Toute l'actualité du football Vaudois

LS: des zones de vérité toujours floues

Lourde défaite pour le LS hier soir à La Pontaise, mais quelques bonnes nouvelles.

Football d'élite - 12 juillet 2017

Lourde défaite pour le LS hier soir à La Pontaise, mais quelques bonnes nouvelles.

Au-delà du fait que le jeu du LS est déjà bien en place – une réalité vue en première mi-temps surtout -, l’autre très bonne nouvelle de la soirée de mardi, c’est le retour au jeu de Francesco Margiotta, le buteur transalpin, longtemps absent à cause d’une méchante blessure (jambe) ayant nécessité une opération.

Pour le reste, il faudra attendre encore un peu, mais pas trop longtemps, la reprise du championnat étant programmée le 22 juillet (match contre St-Gall à la Pontaise).

« J’ai beaucoup aimé la première période, un peu moins l’autre « , dit Fabio Celestini à la fin de la partie, qui tourna au pensum après le repos. Le visiteur espagnol -12e du championnat la saison dernière- était très fort, trop pour le LS, qui perdit beaucoup de ballons, donc la face et la maîtrise, face à des joueurs – heureusement pas tous – qui n’ont pas d’équivalent en Suisse. Comme lors de l’exercice précédent, l’équipe du LS a joué au ballon, y a injecté sa technique, avec du jeu au sol (durant les 45 premières minutes), mais elle n’a pas progressé dans les deux zones de vérité. « En attaque, on a manqué de percussion et de hargne« , releva Fabio Celestini, sa fille dans les bras et des soucis dans la tête aussi sûrement. Et si ses joueurs en faisaient trop au niveau du jeu de passes alors que la situation exigerait un autre plus solitaire, avec des raids, des prises de risque pouvant déboucher sur quelques situations intéressantes, histoire de déstabiliser l’adversaire?

Au terme d’un match de préparation, le jugement se doit d’être nuancé. Reste qu’en première mi-temps, il s’est passé des choses vraies dans le couloir de droite du LS. Avec l’Argentin Leandro Martin – nouvelle recrue très véloce -, il y aura de l’activité débordante et intelligente, surtout si l’entente avec Samuele Campo est aussi bonne ces prochaines semaines. Campo? Il a un pied gauche très performant et un talent naturel qui ne peut se traduire que si le LS tourne bien. 

Défensivement, un homme a émergé mardi: Elton Monteiro, qui a sauvé à quelques reprises la baraque. Son placement, sa vitesse ont permis de gommer une ou deux errances de ses camarades, mais pas toutes. Valence, qui évolua presque avec une autre équipe après le repos – le LS opéra aussi un grand nombre de changements – marquant deux ou trois buts de classe. Tout autant de ballons insaisissables pour le portier titulaire Thomas Castella. 

A noter que le LS a engagé l’Algérien Djamal Mesbah (32 ans, 35 fois international), qui a joué en Italie (Lecce, Milan, etc) mais aussi en Suisse (Servette, Bâle, Aarau et Lucerne). Il occupera le couloir de gauche. « Son expérience nous sera précieuse. » Fabio Celestini dixit.

Un article rédigé par Jacques Wullschleger

Le plan-fixe

Stade de La Pontaise

FC Lausanne-Sport

0

Castella;
Monteiro (88e Asllani), Manière (88e Hrubik), Rochat (78e Zeqiri); Macoppi (88e Ndebele)
Marin (76e Seydoux), Campo (46e Araz), Pasche (62e Domingues), Gétaz (88e Kabalcalman);
Zarate (76e Pak), Bojinov. (62e Margiotta).
Entraîneur: Fabio Celestini

FC Valencia

5

12e Mina 0-1

52e Mir 0-2

61e Orellana 0-3

69e Negredo 0-4

87e Rodrigo 0-5

C-Lausanne Sport
AA nos partenaires

À lire également