Toute l'actualité du football Vaudois

Malgré sa saison parfaite, Himë Berisha quittera Malley cet été!

Coup de tonnerre au ES FC Malley LS! L'entraîneur Himë Berisha quittera le club à la fin de la saison. Quelles sont les raisons qui ont poussé le technicien à prendre cette décision?

3e ligue - 8 mai 2017

( Oneclick-photo.ch )

Coup de tonnerre au ES FC Malley LS! L'entraîneur Himë Berisha quittera le club à la fin de la saison. Quelles sont les raisons qui ont poussé le technicien à prendre cette décision?

Himë Berisha n’entraînera pas Malley la saison prochaine! Sûr de son choix, le technicien est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision pour le moins surprenante. À la tête d’une équipe qui a gagné tout ses matchs cette saison, l’entraîneur se confie.

Manque d’ambition et de passion

« Quand les dirigeants de Malley m’ont appelé pour reprendre la une pendant l’intersaison 2015/2016, l’équipe était dernière de 3ème ligue. Beaucoup de gens auraient refusé le poste. Moi j’aime le challenge. J’ai décidé de relever le défi. Si je me rappelle bien, on a perdu deux ou trois matchs au deuxième tour, et on a fini 6ème à la fin de la saison. », nous explique Himë Berisha. La suite ? Tout le monde la connaît. 25 matchs et 25 victoires depuis le début de la saison, un carton plein. Malgré la saison parfaite jusqu’à maintenant, l’homme fort de Malley ne continuera pas l’aventure à la fin de la saison. « J’ai déjà annoncé ma décision aux dirigeants et à mes joueurs, c’est une information que les gens méritent de connaître ». Mais pourquoi prendre cette décision maintenant ? « La première chose qui m’a fait prendre cette décision, c’est le manque d’ambition des dirigeants actuels. Pour mener un club si haut, il faut de la passion et de l’ambition. Malheureusement, je ne perçois pas assez de ça dans le comité actuel. Il n’y a pas d’implication des dirigeants, je le perçois et les joueurs le perçoivent aussi. » 

Pas de reconnaissance envers la 1ère équipe

L’exploit que réalise Malley aurait de quoi réjouir n’importe quel président. Or, il n’y a pas eu de félicitations accordées aux joueurs de la part des dirigeants, et ce malgré leur titre de champion de groupe acquis ce week-end. « Nous sommes mathématiquement champions depuis ce week-end et nous sommes en finale de la Coupe Vaudoise. Si une équipe réalise ça dans un autre club, c’est la fête! Malheureusement, je n’ai reçu aucun appel ni aucune visite du président. Personnellement, je n’ai pas besoin de reconnaissance. Mais mes joueurs ont en besoin. Il y a des jeunes dans notre équipe qui méritent qu’on les remercie pour leur travail. Ils méritent un grand coup de chapeau. Je les remercie pour tout ce qu’ils ont accompli cette saison. », s’exclame le coach. « D’un point de vue administratif, je n’ai rien à reprocher aux dirigeants. Ils gèrent ça très bien. C’est humainement qu’il y a des divergences avec ma manière de travailler, et je ne peux pas continuer dans ces conditions. Finalement, il y a aussi des raisons personnelles qui me pousse à prendre un peu de recul. »

Malgré tout, rester concentrés

Malgré cette annonce, qui fait l’effet d’une bombe, il s’agira pour Malley de rester concentré jusqu’au bout de la saison afin de réaliser un exploit majuscule, le doublé championnat-coupe, avec une éventuelle promotion en 2ème ligue. Pour cela, il faudra oublier les tracas extra-sportifs, et avancer, comme l’a fait la première équipe jusqu’à maintenant, main dans la main.

Un article rédigé par Yves Feijoo

 

 

 

C-Malley
AA nos partenaires

À lire également