Toute l'actualité du football Vaudois

USTS-Haut 1-Chavannes
USTS-Haut2-Léman
USTS-Haut3-SportService

Ce monstre nommé FC Aigle

Le FCA continue sa formidable marche en avant. Absolument pas favoris en début de saison, les Aiglons conservent leur première place après avoir gagné 1-2 samedi sur le terrain de Terre Sainte. Incroyables Chablaisiens!

2e ligue inter - 23 octobre 2016

Le FCA continue sa formidable marche en avant. Absolument pas favoris en début de saison, les Aiglons conservent leur première place après avoir gagné 1-2 samedi sur le terrain de Terre Sainte. Incroyables Chablaisiens!

On a écouté cette semaine, lorsque le président Ali Gökok a brièvement évoqué le manque du réussite de son équipe fanion depuis le début de la saison (lire ici). Et puis, samedi après-midi face à Aigle, on a vu. La magnifique tête croisée d’Arnaud Golay qui frôle le poteau, la reprise du bout du pied de Daryl Bürgi mal cadrée pour un rien, le montant qui vient en aide à Arthur Chazelle, l’excellent portier du FC Aigle et, finalement, le relâchement fatal et la punition qui s’en suit. L’exemple même du match référence qui aurait définitivement pu lancer la saison de l’US Terre Sainte et qui, au contraire, s’est transformé, pour deux toutes petites fausses notes, en une fin d’après-midi cauchemardesque.

Metin Karagülle: «On peut parler de match parfait»

Parler de malchance serait, toutefois, faire injure à un FC Aigle monstrueux, et le terme est faible pour évaluer la performance des Chablaisans. «On peut parler de match parfait, absolument», s’enflammait même Metin Karagülle après la rencontre. Il faut dire que le technicien aurait eu tort de cacher sa joie, ses hommes ayant fait tout juste de la première à la dernière seconde. Et pourtant, les visiteurs ont dû avoir le ballon dans leurs pieds à peine plus d’un tiers du temps, et encore. Mais que faire de la possession, lorsqu’on a l’esprit de tueur et la confiance actuelle du FCA?

La confiance qui habite les deux équipes n’est pas la même, et cela s’est vu

C’est bien simple, avant que Terre Sainte ne parte à dix à l’assaut des buts d’Arthur Chazelle, soit à partir de la 80e, Aigle n’a eu en tout et pour tout que deux occasions. Un coup-franc de François Meuris qui a fini par arriver dans les pattes d’Umeir Sabedini (26e, 0-1) et un centre de George Saunie atterrissant sur le crâne d’Aride Hyseni (46e, 0-2). Sabedini a envoyé un plomb sans se poser la moindre question, Hyseni a légèrement piqué sa reprise de la tête pour lober le malheureux Alexandre Duvoisin et, par deux fois, Aigle a fait trembler les filets. Lorsqu’on dit que le foot se joue avant tout dans la tête, la réussite totale du FCA, presque écœurante pour son adversaire du jour, ne trompe pas. La troupe de Metin Karagülle flotte sur son nuage de leader et semble absolument inarrêtable, celle de Dominique Coelho commence à peine à se relever d’un début de saison compliqué ainsi que d’une relégation. Quoi qu’en en dise, cela s’est vu samedi aux Rojalets.

 

Us Terre Sainte vs Fc Aigle 1-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Les résultats n’y changent rien: Terre Sainte est taillé pour la 1ère ligue

Terre Sainte a montré le jeu le plus attractif et a animé la rencontre d’un bout à l’autre? C’est totalement vrai et, on le répète, si les Chablaisans n’avaient pas fait le déplacement de Coppet avec autant de confiance emmagasinée récemment et une telle aura au-dessus de la tête, alors ils auraient très probablement coulé et l’USTS aurait alors tenu une véritable référence pour la suite de la saison. Dominique Coelho n’avait pas manqué de le faire entendre cet été et l’incroyable duel de ce week-end n’a fait que le confirmer: l’USTS est taillée pour la 1re ligue.

L’un domine, l’autre marque…

Face au leader, les locaux ont démonté une facilité dans le jeu qui en dit long sur leur véritable potentiel et qui a été extrêmement plaisante pour le public ayant eu la bonne idée d’assister à cette rencontre. Si bien que tout le monde s’est regardé, croyant à une blague, lorsque Umeir Sabedini a ouvert la marque. Terre Sainte venait de passer près d’une demi-heure à mettre sous pression l’arrière-garde adverse, ne relâchant son étreinte que pour revenir encore plus fort dans l’instant qui suit, et pourtant le tableau d’affichage ne mentait pas: il faudrait inscrire deux buts si les pensionnaires des Rojalets entendaient revenir à hauteur de son adversaire du jour au classment.

…et l’histoire se répète

Trois buts, même, moins d’une minute après le retour des vestiaires, lorsque Ardit Hyseni inscrivait le 0-2, toujours à l’heure d’une domination coppétane sans partage. Aigle était-il trop fort défensivement? Terre Sainte en manque d’inspiration offensive? Les deux, ça ne fait aucun doute, mais c’est en tout cas à ce moment que la montagne à gravir est devenue bien trop imposante pour les locaux. Sans une seule seconde cesser de produire un football de grande qualité et de passer par le jeu, ceux-ci n’ont quasiment jamais réussi à se trouver dans la surface adverse. Les jambes roses étaient tout simplement trop nombreuses pour intercepter les derniers ballons, ceux qui auraient pu tout changer. À chaque fois que Fabio Albii et compagnie se débarrassaient d’un adversaire, deux nouveaux débarquaient instantanément, avec encore plus de rage de vaincre que celui qui précédait. Et lorsque, enfin, l’actuel septième du championnat semblait avoir fait le plus dur, Arthur Chazelle posait son veto, comme pour signifier, avec beaucoup de clarté, que la victoire ne pouvait choisir qu’un seul camp: celui de ce monstre nommé FC Aigle.

 

Us Terre Sainte vs Fc Aigle 1-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Dominique Coelho: «Je ne vois pas ce que je peux reprocher à mes joueurs»

«Je ne vois pas… Je ne vois vraiment pas ce que je peux reprocher à mes joueurs aujourd’hui», témoignait à chaud, impuissant, Dominique Coelho. À notre avis, rien, c’est bien simple, mis à part, éventuellement, un brin de maladresse dans les tous derniers mètres, même si, là encore, l’immense performance du rideau défensif aiglon y est pour beaucoup. En fait, l’USTS a toujours cherché à se renouveler, à trouver des solutions pour percer la défense adverse. En remarquant que tous les ballons aériens terminaient sur des têtes «roses», les locaux ont cherché à pénétrer l’arrière-garde par le sol, d’abord par le centre, puis, on constatant qu’il n’existait aucun espace dans cette zone, par les côtés.

L’USTS n’a pas trahi ses principes

Et, à force d’insister, alors qu’on ne l’attendait plus, l’ouverture est venue. C’était tard, bien trop tard, puisque, dans la foulée, l’arbitre donnait le coup de sifflet final de cet affrontement épique. Mais cela avait, au moins, le mérite de récompenser non seulement l’excellent match d’Arnaud Golay (buteur) et la très bonne entrée de Ryan Lucas (passeur), mais surtout la performance d’une équipe qui n’a jamais rien lâché, même menée 0-2, et qui n’a jamais trahi ses principes. Personne n’a eu un mot plus haut que l’autre à l’égard d’un camarade ou envers l’arbitre, et Dieu sait que Guy Ibongo aurait apprécié marquer en première période lorsqu’il a été signalé hors-jeu pour trois fois rien, et cela en dit long sur l’atmosphère qui règne dans le groupe de Dominique Coelho. Ses hommes font le boulot, restent fidèles à leurs principes, peu importe ce qui est en train de leur tomber sur le tête et ça, sur une saison entière, ça ne peut que finir par payer.

 

Us Terre Sainte vs Fc Aigle 1-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Aigle dégage quelque chose d’extrêmement fort

Mais, tout positif pouvons-nous être quant à l’avenir de l’US Terre Sainte, on se doit d’écrire qu’il ne pourra pas rattraper ce FC Aigle-là. Tant qu’il joue de la sorte, que ce soit Meyrin, Monthey ou Chênois, personne n’est en mesure de rattraper ce FC Aigle-là. L’incroyable armada de Metin Karagülle devra gérer l’hiver qui arrive à grands pas à la perfection, c’est une certitude. Mais si, aux premiers jours du printemps, il s’agit exactement de cette équipe qui pointe le bout de son nez et que l’atmosphère qu’il y règne demeure aussi éminemment positive, alors ses adversaires peuvent tirer une croix sur la première place. Ce groupe dégage quelque chose de très fort, cela saute aux yeux, c’est limpide. Et il ne fait aucun doute que cette nouvelle victoire, obtenue de haut vol, n’a pu que le renforcer.

Un compte-rendu de Florian Vaney

 

Us Terre Sainte vs Fc Aigle 1-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Le plan-fixe

Les Rojalets, Coppet

US Terre Sainte

1

90e A. Golay 1-2

Duvoisin;
Bürgi, Subasi (78e Zenini), Granjon, A. Golay;
Pilloud, Ammar (50e Lucas), J. Golay;
A. Albii (69e Zahiri), Ibongo, F. Albii.
Entraîneur: Dominique Coelho

FC Aigle

2

26e Sabedini 0-1

46e Hyseni 0-2

Chazelle;
Saunie, Meuris, Camara, Erroutbi;
Sabedini (60e Hristov), Dubuis, Ozouf, Keita.
Hyseni (65e Santos Ribeiro), Traoré (86e Sakelis).
Entraîneur: Metin Karagülle

USTS-Haut4-Stohler
C-USTS
C-Aigle
AA nos partenaires
USTS-Gauche 2-Founex
USTS-Gauche1-BW
USTS-Gauche3-Fiduciaire
USTS-Global
USTS-Haut 1-Chavannes
USTS-Haut2-Léman
USTS-Haut3-SportService

À lire également