Toute l'actualité du football Vaudois

Montreux, avec maîtrise et vitesse

Micky Custodio et le MS ont montré toutes leurs qualités pour gagner sur le terrain de Benfica dimanche (0-3).

2e ligue - 24 octobre 2016

Micky Custodio et le MS ont montré toutes leurs qualités pour gagner sur le terrain de Benfica dimanche (0-3).

Le MS, grand favori du groupe 2 de 2e ligue inter, sait qu’il sera attendu sur tous les terrains du canton jusqu’aux finales. « Les autres équipes ne vont pas venir nous attaquer et c’est normal », sourit Pierre Cheminade, entraîneur-joueur du leader. Les Montreusiens ne cachent pas leur envie d’accéder aux finales, eux qui se sont construits encore une fois une très jolie équipe. Avec Titi Diaby dans l’axe, Pierre Cheminade a trouvé un collègue parfait pour la défense centrale et Montreux a toujours autant d’arguments offensifs. Sauf que cette année, ils sont vraiment diversifiés.

Des profils différents en attaque

L’an dernier, le MS avait des qualités en attaque, mais elles reposaient un peu trop sur le seul Eric Rameau. Le Parisien est un cador, c’est sûr, mais tout seul, il s’est épuisé, Montreux finissant par ne pas accéder aux finales alors qu’il en avait les capacités. Alors, le MS a corrigé cela et aujourd’hui, le club de Chailly dispose d’un véritable arsenal offensif. Bashkim Sukaj est arrivé, Nelson Oliveira est toujours là et Micky Custodio est revenu près de son meilleur niveau. Alors, Montreux peut faire parler la puissance (Sukaj), le sens du but (Rameau), la vitesse (Custodio) et le mélange d’un peu tout ça (Oliveira). Et comme en plus, derrière, il y a de vrais manieurs de ballon (Romaric Clerget, Cyril Barnabo, Cedrico Franja, Christopher Schwindt), Montreux a trouvé le bon équilibre.

Faire le jeu pour faire craquer les adversaires

« C’est exactement ça. On peut frapper en contre, parce qu’on a la vitesse, mais on peut aussi poser le jeu, parce qu’on a les techniciens. On travaille beaucoup pour maîtriser tous ces aspects du jeu », explique Pierre Cheminade. L’entraîneur ne veut pas que l’attitude des équipes adverses soit une excuse. « En aucun cas! Ils vont venir jouer leur jeu chez nous, pas de souci. Ils veulent défendre 90 minutes? Ils ont le droit. Mais il faut qu’ils sachent qu’à un moment ou à un autre, on va les faire craquer », sourit le grand défenseur.

Bashkim Sukaj ouvre la marque

Benfica, dimanche matin, a essayé de jouer au football, à Chavannes-près-Renens, proposant notamment une belle opposition en première période. Mais les Benfiquistes ont fini par craquer, grâce à une belle frappe de Bashkim Sukaj à la demi-heure de jeu. Eric Rameau et Micky Custodio ont corsé l’addition en fin de match, traduisant un peu mieux la domination montreusienne face à un SLB n’ayant toutefois pas démérité.

Six points d’avance à deux journées de la fin du premier tour

Voilà donc le MS avec 26 points en 11 matches, à égalité avec le FC Bex. Pully et Stade-Lausanne-Ouchy II (qui ne peut pas monter) sont six points derrière et cela ressemble déjà à un écart. A deux journées de la fin du premier tour, le trou est fait. Et vu la qualité de jeu des Montreusiens, on peine à croire qu’il va se refermer d’ici Noël.

 

Le plan-fixe

Centre sportif de Chavannes-près-Renens, terrain principal.

Sport Lausanne Benfica

0

Cardoso;
Pinto, Viana, José Gonçalves, Thirunavukkarasu;
Luis Cabacas, Flavio Gonçalves (76e Carlos Cabacas), Da Rocha (80e Oliveira);
Idilson, Carlos Moreira, Gétaz.
Entraîneur-joueur: Luis Cabacas.

Montreux-Sports

3

30e Sukaj 0-1

74e Rameau 0-2

79e Custodio 0-3

Bonal;
Mammone, Cheminade, Diaby, Ceylan;
Barnabo, Franja;
Schwindt (77e Clerget);
Sukaj (63e Custodio), Rameau, Nelson Oliveira.
Entraîneurs: Pierre Cheminade et Daniel De Nardis.

C-Benfica
C-Montreux
AA nos partenaires
Renato Rocha

À lire également