Toute l'actualité du football Vaudois

Orbe y a mis tout son coeur

Patrick Nunes Gonçalves et le FCO ont défait le grand favori Renens (3-2) en ouverture de championnat.

3e ligue - 22 août 2016

Patrick Nunes Gonçalves et le FCO ont défait le grand favori Renens (3-2) en ouverture de championnat.

Mary-Claude Chevalier a souvent été déçue ces dernières années par des joueurs qu’elle jugeait trop individualistes et pas assez reconnaissants. La présidente du FC Orbe a fait des efforts, beaucoup d’efforts, et a parfois eu le sentiment que les joueurs ne le lui rendaient pas assez bien: en partant au dernier jour du mercato, par exemple. Alors, la voir avec le sourire après le premier match de la nouvelle saison avait quelque chose de réjouissant. « Renens avait les meilleurs joueurs, mais on a joué en équipe. Ils m’ont fait plaisir », a soufflé madame la présidente.

Wilfried Fricker frappe d’entrée

Il fallait de toute façon montrer un esprit de corps impeccable pour battre le FC Renens et ses individualités de premier plan. Toni Jankuloski et les autres auraient leur place en 1re ligue, mais c’est en 3e ligue, au Censuy, qu’ils ont décidé de passer la saison. Renens a des ambitions et ne s’en cache pas. « Pour moi, tout dépendait de la manière dont on entrait dans le match », glissait Bruno Gomes. En clair, si Orbe arrivait à tenir et à faire douter Renens, alors tout serait possible. Le FCO a fait mieux que ça, marquant le 1-0 à la première minute de jeu grâce à Wilfried Fricker! Un solo et un lob: Hüseyin Kilinc a dû s’avouer vaincu et les Urbigènes menaient au score dans ce premier choc de la saison. Le départ idéal, donc.

 

Fc Orbe vs Fc Renens 3-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Yannick Latina, teigneux au marquage d’Edin Becirovic

Orbe a même doublé la mise par Zé Carlos, avant le 2-1 d’Edin Becirovic. L’entraîneur-buteur du FC Renens a donc déjà frappé dans ce championnat, mais cela ne dérange pas Bruno Gomes. « On sait très bien que c’est un joueur exceptionnel. Alors, j’avais décidé de lui mettre Yannick Latina sur le dos tout le match. Et je suis très content du résultat. » La dernière fois que Becirovic a joué contre le FC Orbe, il a marqué… huit fois. Il s’agissait du dernier match de la saison dernière, il y a quelques semaines, et il jouait à Prilly face à un FC Orbe déjà relégué. Le Bosnien n’a donc pas eu la même réussite au Puisoir, la faute à un bon stoppeur. « Je savais que Yaya allait l’embêter. Il est teigneux, caractériel et il est rapide. Ils se sont bien pris la tête et Becirovic n’a marqué qu’une fois. Bon, c’était quitte ou double avec Yaya: soit il se faisait expulser, soit il tenait tout le match et on gagnait notre pari », souriait Bruno Gomes. Ce dimanche, c’est donc l’option 2 qui l’a emporté.

« Ils sont arrivés trop sûrs d’eux »

Orbe a même marqué le 3-1 à la surprise générale, grâce à Zé Carlos encore. Deux buts d’avance à la mi-temps, voilà qui avait de quoi déstabiliser un FC Renens qui ne s’attendait pas à ça. « Sincèrement, je pense qu’ils sont arrivés trop sûrs d’eux », estimait Bruno Gomes. Un avis partagé par… Edin Becirovic lui-même! « Déjà, il faut les féliciter, parce qu’ils ont gagné. Les trois points sont chez eux et je respecte ça. C’est le verdict du terrain et si on n’a pas remporté la victoire face à une équipe moins bonne que nous, c’est qu’ils ont fait de belles choses et que nous, on a joué en dessous de notre potentiel. Alors non, je ne suis pas content et je l’ai dit à l’équipe. Mais il faut aussi dire qu’Orbe a eu de la chance, parce qu’on a eu énormément d’occasions. On aurait dû gagner ce match, mais on a trop raté, moi le premier. »

 

Fc Orbe vs Fc Renens 3-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Le but du 3-3 était-il valable? Les avis divergent

Bruno Gomes ne dit pas le contraire, mais nuance un peu: « Dans le jeu, on était bien. Parfois en dessous d’eux, parfois en dessus. Après, je suis d’accord, notre gardien a fait des beaux arrêts. » Patrick Nunes Gonçalves, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a donc eu du boulot et l’a bien fait. Il n’a cependant rien pu sur le penalty de Junior Montano, provoqué par Edin Becirovic. 3-2, score final, malgré une situation très confuse devant les buts urbigènes. « On nous a annulé un but, je ne sais pas pourquoi. Il était à 100% valable. Et c’était le but du 3-3 », soutient Edin Becirovic. Un avis que ne partage pas Bruno Gomes: « Leur joueur était hors-jeu, c’est clair. »

Orbe ne vise pas spécialement la promotion

Toujours est-il que le FCO s’est imposé 3-2 dans ce match, faisant tomber le grand favori. « Mais cela ne change rien à nos ambitions: on veut passer une belle saison, se faire plaisir dans un très bon groupe 3. Il y a le derby avec nos voisins de Chavornay, il y a Yverdon II, La Sarraz II, Champagne… On espère avoir du monde au match, qui puisse s’identifier avec cette équipe 95% urbigène », explique Bruno Gomes. Un avis largement partagé par sa présidente, qui ne demande rien d’autre que cela.

 

Fc Orbe vs Fc Renens 3-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Le plan-fixe

Le Puisoir

FC Orbe

3

1re Fricker 1-0

15e Zé Carlos 2-0

37e Zé Carlos 3-1

Nunes Gonçalves;
R. Mercier (63e Bopp), Juan, Latina, L. Mercier;
Rogerio (88e Golubovic), Fricker, José Ribeiro (74e Emini);
Zé Carlos (83e Pedro Ramos), Edgar Alves, Fabio Cerqueira.
Entraîneur: Bruno Gomes

FC Renens

2

28e Becirovic 2-1

58e Junior Montano, pen. 3-2

Kilinc;
Mayila, Bogicevic, Cadet, Junior Montano;
Jankuloski, Em. Becirovic (50e Lumovic), Mujcinovic (71e Vladmir Gomes);
Yattara (50e Özdemir), Ed. Becirovic, Miller (90e Miocevic).
Entraîneurs: Edin Becirovic et Paulo Vieira.

Orbe-Signal
C-Orbe
C-Renens
AA nos partenaires

À lire également