Toute l'actualité du football Vaudois

Qui seront les seize finalistes de 4e ligue?

A l'approche du sprint final, une seule place semble garantie. L'heureux détenteur d'un ticket pour les finales de 4e ligue? Vignoble IA, qui a douze points d'avance sur Lutry III (3e) à cinq matches de la fin. Ce n'est pas mathématiquement fait, mais ça y ressemble fortement. Sinon? Les quinze autres tickets vont faire l'objet d'une lutte acharnée et ils sont 36 à pouvoir y croire encore. Tour d'horizon complet des huit groupes.

Non classé - 11 mai 2015

Le terrain du FC Vignoble, classé à l'UNESCO, accueillera sans doute deux matches de finales (photo: b-e-l.ch)

A l'approche du sprint final, une seule place semble garantie. L'heureux détenteur d'un ticket pour les finales de 4e ligue? Vignoble IA, qui a douze points d'avance sur Lutry III (3e) à cinq matches de la fin. Ce n'est pas mathématiquement fait, mais ça y ressemble fortement. Sinon? Les quinze autres tickets vont faire l'objet d'une lutte acharnée et ils sont 36 à pouvoir y croire encore. Tour d'horizon complet des huit groupes.

Qui fera les finales en 4e ligue? Ils seront seize, pas un de plus, à avoir la chance de disputer les trois matches de post-saison. Comme l’an dernier, l’ACVF formera quatre groupes de quatre équipes. La différence? Il y a douze mois, huit équipes avaient été promues. Cette saison, elles seront neuf, c’est sûr, ou même dix. Cela dépend de Montreux, comme nous l’expliquions ici.

Aujourd’hui, Footvaud vous propose un tour d’horizon complet des huit groupes, avec les forces en présence. Les deux premiers participeront aux finales, c’est tout. Et mieux vaut finir premier, car ce rang assure de recevoir deux fois en finale. Les deuxièmes de groupe, eux, n’auront droit qu’à un match à la maison. Cela peut faire une sacrée différence.

Pour rappel, enfin, chaque groupe comprend 11 équipes. Chacun a donc 20 matches à disputer, même dans les groupes où des équipes se sont retirées en cours de championnat. Les rencontres ont été gagnées par forfait par leur adversaire et sont déjà prises en compte dans les classements que vous trouverez ci-dessous. Outre Vignoble, déjà quasiment qualifié, ils sont 36 à pouvoir encore y croire. Il y aura donc 20 déçus.

 

Groupe 1

1. Lonay IA, 17 matches, 40 points

2. Gimel-Bière, 15 matches, 34 points

3. Club Lusitano Gland, 16 matches, 34 points

4. Pied du Jura II, 15 matches, 30 points

Lonay a pris de l’avance, mais sa défaite ce week-end à la maison face au Club Lusitano Gland ne lui permet pas encore d’être à l’abri. L’équipe de Serge Limat aurait pu s’assurer des finales ce week-end et fêter la qualification avec son kop. Ce sera pour plus tard, sans doute, mais attention! Lonay n’a plus que trois matches à disputer, dont deux face à des poursuivants! Ils ne peuvent pas se permettre de perdre les deux et ce serait de toute manière une façon pas très heureux de préparer les finales. Ce n’est pas le moment de flancher, clairement, car Gimel-Bière, Lusitano Gland et Pied du Jura sont là, pas trop loin. « PdJ » a du retard, mais l’avantage d’avoir deux confrontations directes au programme.

Les confrontations directes restantes

Pied du Jura II – Club Lusitano Cland

FC Lonay IA – Pied du Jura II

Gimel-Bière – Lonay IA

 

Groupe 2

1. Lusitano Lausanne, 15 matches, 35 points

2. LUC-Dorigny II, 15 matches, 34 points

3. Malley II, 16 matches, 34 points

4. Veyron-Venoge, 15 matches, 31 points

5. Etoy, 16 matches, 28 points

Malgré sa victoire ce week-end face au Racing, Tolochenaz est hors course. Sept points à rattraper en trois matches, avec trois équipes devant et des confrontations directes entre les équipes à rattraper: c’est malheureusement impossible. Ils sont donc cinq à pouvoir y croire encore et il est difficile d’y croire encore car les choc entre cadors doivent encore avoir lieu. Le leader Lusitano a un petit peu d’avance, mais doit encore recevoir son dauphin, LUC-Dorigny II. La réserve de Malley, qui flirte avec les finales depuis un petit moment, est tout près d’y arriver cette année, mais a des matches délicats à négocier, dont un déplacement à Dorigny qui s’annonce décisif. Veyron-Venoge peut y croire, Etoy un peu moins même si mathématiquement c’est encore jouable.

Les confrontations directes restantes

Malley II – Veyron-Venoge

Lusitano Lausanne – LUC-Dorigny II

LUC-Dorigny II – Malley II

Lusitano Lausanne – Etoy

Etoy – Malley II

 

Groupe 3

1. Vignoble IA, 16 matches, 39 points

2. Poliez-Pittet, 16 matches, 31 points

3. Lutry III, 15 matches, 27 points

4. Cossonay, 17 matches, 26 points

5. Cheseaux II, 15 matches, 25 points

6. Le Talent, 16 matches, 24 points

7. Puidoux-Chexbres, 16 matches, 23 points

Le groupe sans aucun doute le plus relevé, même si on sait qu’on énerve (gentiment) certains entraîneurs des autres groupes en le répétant chaque semaine. Désolé, on maintient. Sept équipes peuvent encore prétendre aux finales et Lutry III a peut-être perdu deux points très importants ce dimanche en concédant le nul à domicile face à Jorat-Mézières II (dernier). Poliez-Pittet a gagné un match important à Cossonay, tandis que Vignoble a gagné le derby face à Puidoix-Chexbres. L’équipe de Philippe Ehrensperger peut déjà réserver son billet pour les finales, mais, derrière, difficile d’y voir clair. Poliez a de l’avance et Cossonay (4e) a le désavantage de n’avoir plus que trois matches à disputer, dont deux face à des équipes encore concernées. Avantage Poliez, donc, mais rien n’est définitif puisque, dans leurs quatre derniers matches, les hommes de Franck Duplan doivent encore affronter le leader Vignoble et ses deux poursuivants immédiats, Lutry et Cheseaux! En tout cas, si Poliez arrive en finale, il sera chaud…

Les confrontations directes restantes

Poliez-Pittet – Vignoble IA

Le Talent – Cheseaux II

Puidoux-Chexbres – Cossonay

Cheseaux II – Poliez-Pittet

Lutry III – Le Talent

Cossonay – Vignoble IA

Puidoux-Chexbres – Cheseaux II

Poliez-Pittet – Lutry III

Puidoux-Chexbres – Lutry III

Cheseaux II – Vignoble IA

 

Groupe 4

1. Orbe II, 17 matches, 38 points

2. Iliria Payerne II, 15 matches, 37 points

3. Corcelles-Payerne, 16 matches, 33 points

4. Valmont II, 16 matches, 32 points

Ils sont quatre à pouvoir y croire encore, mais la lecture du classement confirme qu’Orbe II et Iliria II ont de l’avance. Attention, toutefois, car les deux équipes doivent encore s’affronter. Le perdant prendra le risque de voir revenir Corcelles-Payerne ou Valmont II qui peuvent chacun viser douze points en quatre matches face à des formations abordables. Les Ours Blancs sont revenus dans la course ce week-end en battant Orbe II (2-0) et ils sont tous seuls comme équipe-fanion au milieu de trois « II » vraiment différentes. A Orbe, l’effectif de la I est limité en nombre et, souvent, les joueurs de la réserve vont avec la première. A Iliria, l’affaire a fait assez de bruit, les équipes de 3e et 4e ligue ont été inversées ces dernières semaines. Et à Valmont? C’est un peu plus compliqué que ça. La III, une équipe de copains ayant tous joué plus haut, a été formée l’an dernier. Elle est montée immédiatement en 4e ligue, devenant la II. Parmi ses joueurs figure Ilir Hoxhaj… entraîneur de la I. Les aller-retours sont donc fréquents et dépendent, aussi, de l’envie des joueurs et de leur disponibilité. Difficile de définir avec précision qui est de la I et qui de la II, même si les contingents ont été définis au départ.

 

Les confrontations directes restantes

Iliria Payerne II – Orbe II

 

Groupe 5

1. Echallens Région II, 16 matches, 36 points

2. FC Rances, 17 matches, 33 points

3. Bosna Yverdon II, 16 matches, 32 points

Echallens II est allé gagner dimanche sur le terrain d’Yverdon II, enterrant les derniers espoirs des Nord-vaudois. Avec sept points de retard sur Rances et trois matches à disputer, ils sont mathématiquement éliminés, puisque Bosna II (3e) doit encore recevoir Rances (2e). Dommage pur Yverdon II, qui ne connaîtra pas les joies d’une deuxième montée consécutive. Les deux places se joueront donc entre le solide leader Echallens II, Rances et Bosna II. Et les Bosniens doivent jouer encore contre chacun des deux premiers… Ils ont tout pour y arriver et la lutte s’annonce passionnante jusqu’au bout. Echallens II, belle équipe de joueurs issus des juniors, a de l’avance et semble bien parti pour la conserver avec un joli bilan de 12 victoires, 2 nuls et 2 défaites.

 

Les confrontations directes restantes

Bosna Yverdon II – FC Rances

Echallens II – Bosna Yverdon II

 

Groupe 6

1. Pully IIA, 17 matches, 34 points

2. Benfica II, 16 matches, 33 points

3. Crissier II, 15 matches, 32 points

4. Bashkimi Vevey, 15 matches, 27 points

5. Espagnol Lausanne, 16 matches, 27 points

Bashkimi Vevey, finaliste l’an dernier, a encore une chance de disputer les finales, même en étant quatrième à l’approche du sprint final. La chance des Veveysans? Devoir affronter encore Pully, Crissier et Espagnol, soit trois adversaires directs. Ce sera difficile, mais c’est possible. Pully IIA, les Briscards, est leader devant Benfica II et Crissier II, mais le nombre différent de matches encore à disputer rend la lecture du classement compliquée. La prochaine rencontre entre Benfica II et Crissier II permettra peut-être d’y voir plus clair.

 

Les confrontations directes restantes

Crissier II – Benfica II

Pully IA – Bashkimi Vevey

Bashkimi Vevey – Crissier II

Espagnol LS – Bashkimi Vevey

 

Groupe 7

1. Bussigny, 16 matches, 34 points

2. Dardania Lausanne II, 16 matches, 34 points

3. Pully IIB, 17 matches, 34 points

Là, les choses sont claires. Ils sont trois, largement devant, pour deux places. Ils ont tous trois 34 points, mais Pully IIB, l’équipe de jeunes du club de la Rochettaz, a un match de plus, mais est la meilleure au fair-play parmi le trio. Avantage aux points à Bussigny et à Dardania II, d’autant qu’aucune confrontation directe n’est encore au programme et que personne ne sera relégué dans ce groupe, Le Mont IIA ayant retiré l’équipe. Tout le monde est donc démobilisé et les probabilités que Bussigny, Dardania et Pully fassent un carton plein pour finir est élevée. Dans ce cas-là, les deux finalistes actuels le resteraient. Pully ne peut qu’espérer un faux-pas pour passer devant au fair-play. Affaire à suivre de près.

Aucune confrontation directe restante

 

Groupe 8

1. Azzurri 90 LS III, 16 matches, 34 points

2. Stade Payerne Azzurri, 15 matches, 32 points

3. US Portugaise, 15 matches, 30 points

4. Etoile Lausanne, 16 matches, 30 points

5. Porto Lausanne II, 15 matches, 26 points

6. Renens II, 16 matches, 26 points

Ouch! L’an dernier, ce groupe avait été dominé par Azzurri III et Ecublens II, qui n’est plus là. Les Azzurri sont leaders, mais n’ont pas vraiment une marge suffisante sur la concurrence pour se reposer. L’US Portugaise, qui avait failli revenir dans la course la saison dernière malgré sa pénalité, est là, tout près, tout comme Etoile Lausanne. Porto II et Renens II ont encore une chance, mais sont plus loin. Le vainqueur de leur confrontation directe reviendra dans la course et le perdant sera éliminé. Un match nul? Ils seraient « out » tous les deux, sans aucun doute. La fin de championnat s’annonce passionnante, puisque les duels au sommet seront légion. Azzurri 90 doit notamment encore jouer face à ses deux poursuivants les plus sérieux, Azzurri Payerne et l’US Portugaise… Chaud!

 

Les confrontations directes restantes

Porto Lausanne II – Renens II

Etoile Lausanne – Stade Payerne Azzurri

Porto Lausanne II – US Portugaise

Stade Payerne Azzurri – Porto Lausanne II

US Portugaise – Azzurri 90 LS III

Azzurri 90 LS III – Stade Payerne Azzurri

Renens II – US Portugaise

Stade Payerne Azzurri – Renens II

À lire également