Toute l'actualité du football Vaudois

Un soir de Coupe riche en surprises

Champvent, Gimel-Bière et Lonay ont tous une histoire à raconter après le premier jour du tour préliminaire de la Coupe vaudoise. Les deux derniers nommés, équipes de 4e ligue, ont sorti des équipes de 2e ligue, une vraie surprise si tôt dans la compétition. Champvent, lui, s'est imposé dans le derby à Rances (4e ligue) avec... Romuald Neves aux buts en deuxième mi-temps!

Coupe vaudoise - 26 août 2015

Champvent, Gimel-Bière et Lonay ont tous une histoire à raconter après le premier jour du tour préliminaire de la Coupe vaudoise. Les deux derniers nommés, équipes de 4e ligue, ont sorti des équipes de 2e ligue, une vraie surprise si tôt dans la compétition. Champvent, lui, s'est imposé dans le derby à Rances (4e ligue) avec... Romuald Neves aux buts en deuxième mi-temps!

Le tour préliminaire de Coupe vaudoise se déroule ce mardi, ce mercredi et ce jeudi, avec un joli Yverdon II-Bosna pour finir en beauté. La soirée de mardi, en plus d’avoir offert au monde une nouvelle démonstration du FC Chavannes-le-Chêne (lire ici), a déjà réservé deux surprises et une histoire sympa du côté de Rances. En voici le détail.

 

FC Rances (4e ligue) – FC Champvent (2e ligue) 0-1

Bien sûr, Albino Bencivenga a marqué le seul but de la rencontre. Jean-Luc Besson, qui venait d’entrer, a obtenu un bon coup-franc aux seize mètres et l’artificier du FCC ne s’est pas fait prier pour placer le ballon sous la barre transversale de Damien Seiler. Champvent, qui a pris ce derby très au sérieux, avait formé une équipe très compétitive pour aller défier le voisin du FC Rances sur son terrain. Devant une très jolie affluence, les Ransignolets ont frappé deux fois le poteau (par Elvis Sulejmani et par un coup-franc de 30 mètres d’Elliot Magnin) et ont donc craqué à un quart d’heure de la fin.

Un revers d’autant plus rageant pour les hommes de Xavier Silva que Champvent a joué toute la deuxième période avec… Romuald Neves aux buts! Vêtu de son numéro 10, le milieu de terrain portugais s’attendait plutôt à entrer au coeur du jeu, mais Olivier Glauser s’étant blessé durant la première période et Guillaume Hamann étant absent, c’est bien « Romu » qui s’est porté volontaire pour aller prendre place dans les cages à la pause. Son bilan? 45 minutes, 0 but encaissé et une qualification. Propre.

 

FC Lonay (4e ligue) – Sport Lausanne Benfica (2e ligue) 2-2 et 9-8 tab

Benfica avait remanié son équipe pour ce tour préliminaire, les frères Cabacas n’étant même pas sur la feuille de match, pas plus que Paul-André Péclard, José et Pedro Rodrigues ou Fabio Parada, pour ne citer qu’eux. Les Lausannois n’avaient donc pas leur équipe-type et ont fait jouer de nombreux jeunes, mais cela ne change rien, ou pas grand-chose, à l’exploit réalisé par le FC Lonay! Des joueurs comme Sylvain Géta, Miguel Batista, Diogo Castro ou Flavio Rodrigues étaient sur le terrain, par exemple. Finaliste de 4e ligue il y a quelques semaines, le FCL a éliminé Benfica aux tirs aux buts dans son chaudron d’En Faclay. Belle performance des hommes de Donatello Padula, qui ont marqué grâce à un autogoal d’un défenseur de Benfica et à une réussite de Nicolas Nava.

Un sérieux outsider pour cette édition 2015/2016 de la Coupe? Et pourquoi pas? Lonay sera une équipe à suivre de près cette saison, la dynamique autour du club étant particulièrement bonne.

 

FC Gimel-Bière (4e ligue) – FC Chêne Aubonne (2e ligue) 8-2

Le résultat-choc du soir! Le FC Gimel-Bière a en effet éliminé une équipe évoluant deux ligues plus haut, en gagnant 8-2 en plus! De quoi susciter pas mal de curiosité mardi soir, si l’on en juge par le nombre de personnes qui nous ont écrit pour en savoir plus. La vérité, en fait, est un peu ailleurs. Laurent Pasche, désormais adjoint de Grujica Maric, explique les contours de cette claque: « En fait, Aubonne est venu avec des juniors A et des juniors B, d’après ce qu’ils nous ont dit. Ils ne voulaient pas prendre le risque de blesser des joueurs de leur équipe de 2e ligue, parce qu’ils ne veulent pas vivre la même saison que la dernière. Voilà ce qu’ils nous ont dit. Du coup, je ne vous cache pas qu’on était un peu déçus et que je regrette cette attitude. On jouait contre une 2e ligue, c’était une fierté, en plus un club voisin… Mes joueurs s’en réjouissaient! C’est ça, la Coupe, c’est le petit contre le grand! »

Gimel s’est donc facilement imposé, mais Laurent Pasche n’en tirait aucune gloire. « On n’a pas si bien joué que ça. mis à part deux ou trois jolies actions. En fait, les joueurs ont eu un petit coup au moral en voyant que ce n’était pas le vrai Aubonne. Après, chacun a sa philosophie et je peux comprendre Chêne, d’un côté. Mais de l’autre, ils doivent comprendre qu’on était déçus. » Le 2 septembre, Gimel-Bière espérera tirer « un gros », comme le confirme Laurent Pasche. « Une bonne 3e ligue ou une 2e ligue, ce serait parfait », conclut-il.

Gimel-Bière a donc changé de tête cet été, le numéro 1 passant numéro 2. « Ca me va très bien. Grujica a le diplôme B-UEFA et des immenses compétences techniques. Il amène sa connaissance du football et moi celle de l’effectif. Le patron, c’est lui, mais on se complète bien », explique Laurent Pasche. L’objectif de la saison? « Aller chercher les finales. On les a manquées de peu la saison dernière. » Voilà qui est dit.

À lire également