Toute l'actualité du football Vaudois

YF gère son tour de relégation sans trembler

Trois victoires en trois matches, 12 buts marqués! C'est peu dire qu'Yverdon Féminin est bien parti dans la lutte pour le maintien en LNA. Mercredi, Gwendoline Fai et ses coéquipiers ont battu Aarau (5-3) et ont assuré leur maintien à 99%. Il ne peut plus rien leur arriver désormais et, c'est une quasi-certitude, elles joueront en LNA dans quelques semaines, alors que la saison de tous les dangers se profile.

Football féminin - 11 mai 2016

Trois victoires en trois matches, 12 buts marqués! C'est peu dire qu'Yverdon Féminin est bien parti dans la lutte pour le maintien en LNA. Mercredi, Gwendoline Fai et ses coéquipiers ont battu Aarau (5-3) et ont assuré leur maintien à 99%. Il ne peut plus rien leur arriver désormais et, c'est une quasi-certitude, elles joueront en LNA dans quelques semaines, alors que la saison de tous les dangers se profile.

Yverdon Féminin dans le tour de qualification? 18 matches, 14 buts marqués, 11 points. La même équipe dans le tour de relégation? 3 matches, 12 buts marqués, 9 points. Bien sûr, le niveau n’est pas le même. Mais le constat s’impose: cette équipe-là, conquérante et où les sourires sont sur tous les visages, n’a rien à voir avec l’équipe souffreteuse du début de saison, incapable de créer le danger dans la surface adverse (quand elle arrivait jusque-là). Mercredi, face à Aarau (victoire 5-3), le (maigre) public du Stade Municipal a eu droit à de très belles actions et à un vrai festival offensif, tant du côté vaudois que de l’argovien. Au final, un vrai bon match de football, avec huit buts et une joueuse sortie du lot: Camille Surdez.

Camille Surdez, trois buts en première période

La Neuchâteloise, née en 1998, est un véritable talent et elle a énormément manqué à YF, elle qui revient d’une rupture des ligaments croisés. Absente douze mois, elle rejoue depuis peu et, mercredi, elle a scoré trois fois, représentant une menace constante pour la défense argovienne. Formée à Xamax, et internationale suisse juniors, Camille Surdez a fait la différence grâce à son sens du but au cours d’une première période globalement dominée par YF. Elle n’a pas marqué des buts de folie, ni réalisé d’actions individuelles insensées: elle était simplement là, au bon moment, réalisant le geste juste. Ce qui est déjà pas mal, on est d’accord, et qui permet de bien reprendre confiance après une année passée loin des terrains.

Le maintien acquis à 99%

Surtout, ces trois buts, additionnés à celui de Tanja Bodenmann, ont offert à YF un avantage largement mérité dans ce troisième match du tour de relégation. 4-1 à la pause, affaire classée? Pas vraiment, non, puisque les Yverdonnoises se sont faites peur en deuxième mi-temps, s’imposant finalement 5-3 grâce à un dernier but libérateur (et splendide) de Nathalia Spälti, de la tête. Trois points de plus, donc, acquis au terme d’un match spectaculaire et, surtout, une victoire qui offre le maintien à YF, à 99%. Il faudrait en effet un cataclysme et un concours de circonstances absolument inenvisageable pourqu’YF joue en LNB dans quelques semaines. Les cris de joie à la sortie du match et les mines réjouies ne laissaient pas de place au doute: ce tour de relégation est parfaitement maîtrisé.

La LNA passera de 10 à 8 équipes dans douze mois

YF va donc continuer sa folle aventure en LNA, là où seules les Alémaniques et Lugano ont voix au chapitre. Qu’on ne s’y trompe pas: il s’agit d’un exploit. Les autres équipes ont des moyens, font partie de grands clubs suisses, et peuvent rémunérer des joueuses, ce dont Yverdon ne peut que rêver. Et l’année prochaine, l’ASF a décidé de réformer la LNA, passant de 10 à 8 équipes! Il y aura donc quatre équipes de LNA participant au tour de relégation (les équipes classées de 7 à 10), auxquelles viendront s’ajouter deux formations de LNB. Au total, donc, ce seront six équipes qui batailleront pour deux places dans l’élite. Ce sera, alors vraiment, un tour de relégation de tous les dangers. Et mieux vaudrait l’éviter, on va être clair tout de suite, même si ce tour de relégation 2016, on l’a dit, a fait plus de bien que de mal aux Yverdonnoises.

Avec quel groupe la saison prochaine?

La saison 2016/2017 se fera-t-elle avec Daniel Monney? Rien n’est sûr dans ce dossier (lire notre interview ici), et il faudra se décider assez vite, tout en construisant une équipe tenant la route. A ce titre, les performances des jeunes Yverdonnoises ce mercredi est assez rassurante, même si rien ne dit qu’elles resteront toutes dans le Nord vaudois. Camille Surdez, internationale M19 courtisée par Young Boys notamment, poursuivra-t-elle l’aventure à Yverdon Féminin? La concurrence est tellement rude et les autres clubs si attractifs que rien n’est sûr, là non plus. Et les « anciennes », seront-elles encore de la partie? Audrey Riat, la valeureuse capitaine, va-t-elle rempiler pour une saison? YF s’est sauvé sur le terrain et on tient à féliciter chaleureusement chaque joueuse de cette équipe pour ce résultat positif, mais désormais, c’est au comité et au staff de jouer pour créer un groupe capable de batailler encore plusieurs années au plus haut niveau du football suisse.

Les femmes du match

Camille Surdez pour ses trois buts et sa combativité. Gwendoline Fai pour ses débordements, ses assists et son caractère. Les deux grandes dames du match, toutes deux décisives à leur manière. Et si tout avait été différent cette saison, avec la première nommée? On ne le saura jamais, mais elle est heureusement revenue sur le terrain juste à temps pour éviter à YF une chute dramatique en LNB. Et Gwendoline Fai, qui a beaucoup joué en position de latérale, apporte tellement offensivement lorsqu’elle évolue un cran plus haut que, là aussi, tout aurait pu être différent.

Les prochains rendez-vous

Yverdon reçoit Derendingen le samedi 21 mai, à 20h, puis Saint-Gall, le 28, à 18h30. Un point sera synonyme de maintien à 100%.

Le classement du tour de relégation

Yverdon Féminin, 9 points (12-5)
Saint-Gall, 4 points (4-5)
Aarau, 3 points (7-9)
Derendingen, 1 point (2-6)

Les deux premières joueront en LNA la saison prochaine

FC Yverdon Féminin – FC Aarau 5-3 (4-1)

Buts: 10e et 14e Surdez 2-0; 32e Höltschi 2-1; 35e Surdez 3-1; 45e Bodenmann 4-1; 52e Notter 4-2; 67e Spälti 5-2; 70e Notter 5-3

Arbitres: M. Ricardo Barbosa, assisté de M. Demail Muminovic et de M. Sead Hasanaj.

YF: Chassot; Riat, Miocevic, Tamburini, Pajovic; Fai, Gillioz, Spälti (73e Rahm), Bodenmann (85e Monti); Raemy, Surdez (64e Muller).

Entraîneur: Daniel Monney

Aarau: Kohler; Bonito (46e Bühler), Lahmici, Tiller, Jenzer; Zürcher, Notter, Do Sul, Hediger (10e Züger); Höltschi, Wagner.

Entraîneur: Andreas Zürcher.

Stade Municipal, Yverdon.

C-Yverdon Féminin
C-Aarau

À lire également