3 questions à … Noé Gianina

Déjà finaliste et buteur l’an dernier, le numéro 11 des Canaris vivra ce dimanche, comme les siens, sa seconde finale de BCV Cup d’affilée. Footvaud est allé recueillir ses impressions à 48 heures de la rencontre qui opposera « GB », tenant du titre, au FC Aigle.

Salut Noé! Comment te sens-tu à quelques heures de cette deuxième finale de coupe vaudoise consécutive?

Salut! Écoute je suis excité et impatient de jouer cette finale. Je savais que la semaine allait être longue, mais là on est plus qu’à quelques heures de la finale et j’ai hâte. Je sais que ça va être un moment rempli d’émotion.

L‘an passé vous étiez déjà favoris. Cette année vous êtes désormais tenants du titre. La façon d‘aborder ce match est sûrement différente, avez-vous plus de pression?

Je pense pas que nous avons abordé cette finale d’une autre manière que celle de l’année dernière. Une finale reste une finale et ça contre n’importe quelle équipe de n’importe quelle ligue. Je pense que la pression est plus ou moins la même parce que certes, on en a déjà joué une, donc on sait un peu à quoi s’attendre. Mais c’est vrai qu’en étant tenant du titre on aimerait bien la regagner et ce serait une première en Coupe vaudoise!

Qu‘est-ce qui selon toi fera la différence ce dimanche pour aller soulever la coupe ?

Le match risque d’être extrêmement serré. C’est une finale, donc c’est vraiment du 50/50. Je pense que l’entame de match sera très importante, et l’agressivité ainsi que la solidarité feront aussi la différence.

Merci Noé et bonne finale !


Rédacteur: Lucas Panchaud

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une