Atterrissage

Yann Koffi (photo) et Yvonand ont subi la loi de Chavannes-le-Chêne pour la deuxième fois de la saison. À l’issue un derby musclé lors duquel les Tsavannais ont terminé à 9, les Tapa-Sabllia ont abandonné leur invincibilité en championnat. Seul Veyron-Venoge demeure désormais invaincu en 4ème ligue.

Meilleurs ennemis

Durant 12 rencontres, les hommes de Patrick Pereira auront occupé confortablement le fauteuil de leaders du groupe 4. Donneloye II, Bavois III et Arnex avaient bien ébranlé la suprématie des pensionnaires d’En Brit, leur chipant des points dans le dernier quart d’heure de jeu, mais jamais encore ces derniers n’avaient courbé l’échine.

La bête noire du FCY, c’est désormais une réalité, se nomme Chavannes-le-Chêne. Déjà victorieux au tour préliminaire de la  BCV Cup après un match spectaculaire (ndlr : score final 5-4), les hommes de Sylvain Noël ont remis le couvert dimanche après-midi. Yvonand était bien venu prendre sa revanche quinze jours après la défaite en coupe dans le chaudron d’En Grassy, mais le fin mot de l’histoire revient bel et bien au FCC. Et que ce dénouement a été dur à obtenir pour les visiteurs, réduits à 10 à la demi-heure après l’expulsion de Gaël Chambaz. « On savait que d’affronter les premiers ce serait difficile. On était particulièrement bien préparés, car on se devait de réagir après avoir perdu contre Montcherand » commentait l’auteur du premier but, Vincent Roggero.

Non contents de mener au score, les Tsavannais réussissaient le tour de force de prendre deux longueurs d’avance avant la mi-temps, grâce à un joli coup franc de leur entraîneur-joueur Sylvain Noël.

Le capitaine Florentin Rebeaud (avec le ballon) et sa défense ont su contenir Yvonand.

Retour sur terre

Les éclaircies ont été rares durant les 90 minutes à Yvonand. Si le soleil a bien fini par percer en de rares occasions, on ne pourra pas en dire autant des offensives des « Orange ». Les coéquipiers de Fabrice Durussel ont rendu une copie bien pâle en première période. Une performance indigne d’un futur finaliste en puissance. Bryan Grünig avait bien remis les siens dans la rencontre en réduisant la marque (60e), mais les Tapa-Sabllia ont trop pêché dans l’avant-dernier geste pour espérer revenir. Trop tributaire de la forme de son numéro 10 et meneur de jeu Yann Koffi, auteur d’une performance en-deçà de ses standards habituels, Yvonand n’a pas su renverser la tendance. Si ce Chavannes-le-Chêne ne possède pas dans ses rangs de joueurs du calibre de Koffi, c’est parce qu’avec l’esprit et le courage  qui l’animent, Chavannes a la faculté de renverser des montagnes.

Les hommes du match

À Yvonand, on a bien aimé le défenseur Jérémy Lacour. Il a gagné beaucoup de duels, notamment aériens. Bryan Grünig a fait une bonne entrée en jeu. Il a pesé sur la défense Tsavannaise et a su concrétiser le moment venu, même s’il a souvent été bien seul dans la surface.

Du côté de Chavannes-le-Chêne, Gaëtan Cherpit a été excellent. Déterminant en première mi-temps, le portier Tsavannais s’est fait un peu peur durant le deuxième acte, sans conséquence. (Presque) infranchissable. Sylvain Noël a régné sur le milieu de terrain. Décisif grâce à son but, il a mené ses troupes à la victoire par la voix et par sa présence sur tous les ballons qui arrivaient dans sa zone. Héroïque.

FC Yvonand IA – FC Chavannes-le-Chêne 1-2 (0-2) 

Buts: 34e Roggero 0-1, 40e Noël S. 0-2, 59e Grünig 1-2.

Yvonand: Bernardo; Muminovic, Lacour, Sanchez, Cuérel (C); Akrouf, Haxhijaj, Durussel; Manzi, Koffi, Da Costa. 

Entraîneur: Patrick Pereira

Sont entrés en jeu: Grünig, Frossard, Capraro, Sylla, Pillonel et Da Silva. 

Chavannes: Cherpit; Michoud, Jaquiéry, Rebeaud (C), Scarth; Noël S., Noël M., Chambaz; Meylan, Dorsaz, Roggero. 

Entraîneurs: Sylvain Noël et Antoine Chevalley 

Sont entrés en jeu: Streit, Archimbaud et Fallet. 

Notes: Stade Municipal En Brit, Yvonand, 115 spectateurs. Arbitrage de D. Fasola qui avertit Haxhijaj (14e, réclamations) Chambaz (22e, jeu dur), Durussel (38e, réclamations), Frossard (62e, jeu dur), Da Costa (70e, réclamations), Dorsaz (82e, jeu dur) Da Silva (85e, jeu dur). Expulsions de Chambaz (38e) et Dorsaz (85e) pour doubles avertissements. 

Rédacteur & Photographe : Lucas Panchaud

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles