Au terme d’une rencontre explosive entre les deux équipes qui se partageaient la première place du championnat de 4e ligue, Bottens a pris l’ascendant sur son concurrent direct en s’imposant à la maison sur le score de 4-2, avec deux buts cruciaux du capitaine Arnaud Pittet.

Après une journée radieuse en termes de météo, c’était l’affiche du samedi à ne pas rater. En début de soirée, Bottens recevait dans son antre Mont-Goulin pour le choc du groupe 3 de 4e ligue. Les deux équipes cumulaient exactement le même nombre de points au classement avant le début du match (NDLR, 25 points), et connaissaient parfaitement l’enjeu de cette partie, la première place ou rien !

Malgré une légère domination des locaux en début de match, les deux équipes, sûrement un peu paralysées par l’enjeu de la rencontre, ne se livraient pas totalement et se contentaient de faire circuler le ballon sur cette belle pelouse du Trello Abegglen, sans prendre trop de risques.

La première occasion franche arrivait seulement à la 17e minute en faveur des Bottanais. Sur une belle transversale de Kevin Alves Dias qui prenait à défaut toute la défense de Mont-Goulin, Pierre Pittet réceptionnait le cuir dans la surface et déclenchait une frappe qui manquait de puissance, et terminait dans les bras de l’excellent portier, Diogo Lopes Silva. Dix minutes plus tard, c’était au tour des Lausannois d’apporter la première alerte pour Bottens. Sur un long ballon, le capitaine Stefano Migliore fonçait seul au but et se retrouvait nez à nez avec le portier, mais voyait sa frappe repoussée par ce dernier.

Un penalty juste avant la mi-temps

Après un contact dans la surface de réparation, Bottens obtenait logiquement un penalty qui tombait à pic 4 minutes avant la pause. C’était le capitaine Arnaud Pittet qui venait récompenser les efforts des siens en prenant à contre-pied le malheureux Diogo Lopes Silva. Bottens pouvait rentrer aux vestiaires et profiter du thé sereinement grâce à ce but, qui disons-le clairement, n’était pas volé au regard de la première mi-temps réalisée par les hommes de Sylvain Equey.

Après la pause, Mont-Goulin revenait avec des intentions totalement différentes. Plus agressifs sur le porteur du ballon et dotés d’une plus grande abnégation, les protégés de Alican Yildiz manquaient même de peu l’égalisation à la 48e minute sur une frappe du nouvel entrant Johann Baumann, idéalement servi par Nicolas Erös. Malheureusement pour les Lausannois, sa tentative manquait de très peu le cadre.

D’ailleurs, à la 62e minute, les visiteurs allaient enfin être récompensés pour leurs efforts. Sur un centre superbement dosé, le latéral gauche Diego Perasso entré à la mi-temps, venait crucifier le malheureux portier Bottanais avec une reprise de volée à ras de terre complètement folle, et parvenait à remettre son équipe sur les bons rails.

À peine le temps de se remettre de leurs émotions…

Seulement deux minutes plus tard, Bottens réagissait déjà sur un corner parfaitement orchestré, Xheladin Fetaj qui se trouvait au point de penalty, reprenait le centre d’une tête puissante qui était repoussée, mais relâchée par le gardien. En renard des surfaces, Arnaud Pittet profitait du cafouillage pour pousser le ballon au fonds des filets.

Un carton rouge pour Bottens

Déjà averti par l’arbitre, Owain Morgan concédait un deuxième carton jaune pour une faute commise sur Ivan Barbosa Teixeira qui lui valait cette fois-ci une expulsion. Réduit à dix, Bottens allait souffrir face à un Mont-Goulin qui n’était pas prêt de relâcher ses efforts.

À cet instant de la partie, la supériorité numérique se faisait clairement ressentir et Bottens commençait à faiblir face à des Lausannois entièrement galvanisés. L’égalisation allait tomber à six minutes de la fin du temps réglementaire par l’entremise du capitaine Stefano Migliore, qui voyait sa frappe faire mouche et laisser éclater de joie les nombreux supporters venus les encourager.

Malheureusement pour Mont-Goulin, la joie allait être de courte durée. En effet, seulement quatre minutes plus tard et contre toute attente sur un long dégagement de Bottens, Xheladin Fetaj qui se trouvait à l’extérieur de la surface de réparation des Lausannois, déviait le ballon de la tête et lobait un Diogo Lopes Silva trop avancé.

Assommé par ce but, Mont-Goulin allait couler en concédant le quatrième but dans les sept minutes d’arrêts de jeu accordées par l’arbitre. Sur la toute dernière action du match où le portier était également monté pour tenter de créer le surnombre, Nuno Ricardo Verissimo Teixeira récupérait le ballon mal négocié par les Lausannois, et pouvait filer seul au but pour inscrire la dernière réalisation de cette partie.

on se retrouvera pour les finales “

Un joueur de Mont-Goulin à la fin du match pour un supporter adverse

Naturellement déçus par ce résultat, les visages fermés des Lausannois traduisaient une certaine frustration à la fin du temps réglementaire. Bien que les hommes d’Alican Yildiz n’ont pas démérité, ils peuvent tout de même être fiers de leur prestation et du spectacle offert face à une belle équipe de Bottens à domicile.

FC Bottens – FC Mont-Goulin 4-2 (1-0)

Buts : 10e Pittet 1-0. 62e Perasso 1-1. 64e Pittet 2-1. 84e Migliore 2-2. 86e Xheladin Fetaj 3-2. 90+7 Nuno Ricardo Verissimo Teixeira 4-2.

Bottens: Bataillard, Cid, Cattin, Alves Dias, Cherpillod, Giauque, Morgan, Pittet, Fonseca Teixeira, Pittet(C),Verissimo Teixeira, Entraîneur: Sylvain Equey.

Mont-Goulin : Lopes Silva, Fanha Rodrigues, Reis Santos, Moreira Martins, Pires, Tessitore, Viande, Belchior Oliveira, Barbosa Teixeira, Erös , Migliore(C). Entraîneur: Alican Yildiz.

Remarques : Terrain Communal Trello Abegglen, Bottens

Rédacteur : Achraf Mouchrif

Photographe : Suat Jashari

Leave a comment

*

code