Actuel leader de Challenge League avec un seul point d’avance sur Yverdon Sports, le club lausannois a été sanctionné ce mardi par la Commission de discipline de la Swiss Football League (SFL). Le club vaudois annonce déjà qu’il va intenter un recours contre cette décision.

Coup de massue pour les hommes de Anthony Braizat ! La SLF a indiqué aujourd’hui par le biais d’un communiqué publié sur twitter, que trois points ont été retirés au pensionnaire de Challenge League en raison d’une «violation de l’obligation d’informer du bénéficiaire de la licence».

Plus précisément, le club vaudois se serait rendu coupable d’avoir omis de remettre à l’administration des licences, les attestations prouvant les paiements des salaires et des charges sociales du mois de juillet au mois d’août 2022, en dépit de deux délais supplémentaires déjà octroyés par cette dernière.

Mécontent de cette décision, le club a réagit aussitôt sur les réseaux sociaux en publiant à son tour un communiqué officiel.

Communiqué officiel du SLO

Le FC Stade Lausanne Ouchy a pris connaissance avec étonnement de la décision de la Commission de discipline de la SFL de retirer 3 points de la saison en cours. Les salaires sont toujours payés en temps et en heure et les versements des charges sociales sont à jour.

Il s’agit uniquement d’une erreur administrative que nous avons expliqué. Tous les documents ont été remis dans les délais impartis à l’exception de l’attestation du paiement de la LAA, qui a été transmise par mail via le courtier 5 minutes après l’échéance et ensuite confirmée par la compagnie d’assurance 3 jours plus tard.

Nous regrettons ce retard et nous comprenons le sens de la dénonciation. Toutefois, nous estimons que la décision est absolument disproportionnée.

Le FC Stade Lausanne Ouchy va donc faire recours.

Par ailleurs, le 7 octobre, le club a d’ores et déjà remis tous les documents pour fin septembre, soit 1 mois avant le délai, ce qui atteste que nous sommes à jour dans les paiements et que nous n’avons aucun problème de liquidité.

Crédit photo : Facebook SLO

Leave a comment