Au terme d’un match extrêmement disputé jusqu’au bout du suspense, Renato Rocha et ses hommes ont réalisé la bonne opération du week-end en s’imposant chez le leader, le FC Thierrens.

Trois petits points seulement séparaient les deux équipes avant le début de la rencontre, Thierrens, incontestable leader du groupe avec 25 points engrangés recevait le second, le FC Champvent, véritable surprise de ce premier tour.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne fallait surtout pas arriver en retard ce samedi au Stade du Marais. En effet, après seulement 50 secondes de jeu, Axel Poncet réceptionnait un centre parfaitement ajusté de la part de son coéquipier, Makicha Bouzoba, et ouvrait la marque d’une somptueuse reprise de volée sous les yeux médusés des spectateurs thierranais. On l’avait compris, Champvent n’était pas venu ici pour faire de la figuration.

Un scénario inattendu après seulement 20 minutes de jeu

Bousculés d’entrée de jeu, les locaux n’allaient pas en rester là. À la 11e minute, l’intenable ailier de Thierrens, Wilhem Renquin, débordait sur le flanc gauche et éliminait deux joueurs avant d’adresser une passe en retrait pour Reda Medouani qui pouvait décocher une frappe, contrée de justesse par la défense chanvannaise.

Les minutes défilaient et Thierrens continuait à se montrer dangereux par l’intermédiaire cette fois-ci d’un Reda Medouani, très remuant sur son coté droit, en vain. Les tentatives étaient toutes repoussées par un excellent dernier rempart, Kevin Chouet, héros de la rencontre.

Contre toute attente et malgré une large domination de Thierrens, c’était bien Champvent qui venait enfoncer le clou à la 22e minute par l’inégalable buteur maison, Albino Bencivenga. Sur une très belle frappe enroulée, Bencivenga trouvait le petit filet de Ludovic Zwahlen. Puni par son manque de réalisme devant les buts, Thierrens vivait une entame de match cauchemardesque…

Un pénalty qui aurait pu tout changer

Abasourdis mais pas abattus, les hommes de Pierre Cheminade allaient réduire la marque deux minutes plus tard par l’entremise de l’excellent Reda Medouani. D’un coup de génie, le Thierranais faisait parler sa vitesse et éliminait deux défenseurs avant de dribbler le portier pour finalement déposer d’un plat du pied le ballon dans le but adverse.

Dix minutes avant la pause, Thierrens obtenait même un pénalty qui tombait à pic. Yassine El Allaoui, l’homme providentiel de cette équipe, prenait le cuir pour faire face à ses responsabilités. Malheureusement pour l’attaquant thierranais, son essai butait sur Kévin Chouet qui parvenait même à effectuer un double arrêt et permettait à ses coéquipiers de conserver l’avantage à la mi-temps.

Thierrens poussait sans jamais trouver la faille

De retour des vestiaires, les locaux imposaient une pression difficilement tenable pour la défense chanvannaise. Le danger parvenait par le biais d’assauts fulgurants donnés par Reda Medouani, qui voyait sa frappe repoussée par la latte à la 72e ou encore par le nouvel entrant, Hamza Ben Nagga, très en jambes, qui pouvait adresser un caviar à Jonathan Roder lequel apercevait sa frappe se heurter à l’excellent Kévin Chouet.

L’expulsion d’Axel Poncet concédée par les visiteurs sur un tacle jugé dangereux par l’arbitre n’arrangeait pas les choses. Malgré ce fait de jeu, les hommes de Renato Rocha dotés d’une solidarité exemplaire et d’un engagement sans faille, livraient de véritables batailles sur tous les duels et ne permettaient pas à Thierrens de transpercer la forteresse bien gardée par les deux arrières centraux, Assaf Torun et Kevin Hartmann.

« On est venu ici avec nos armes »

Renato Rocha, entraîneur du FC Champvent

Grâce à ce résultat, Champvent peut revenir à la hauteur de son adversaire du jour. Les deux équipes totalisent désormais 25 points, avec un avantage tout de même au classement fair-play pour le FC Thierrens. « Notre objectif en début de saison était surtout de nous maintenir et de créer une certaine stabilité au niveau de l’effectif, pour pouvoir remettre un petit peu de joie dans cette équipe. C’est vrai que depuis, match après match, on y a pris goût, on veut rester dans le haut du classement. Je suis heureux d’avoir pu ramener certains joueurs oubliés de la région et aujourd’hui ils montrent leurs qualités et ça c’est ma plus grande satisfaction », termine dans la bonne humeur Renato Rocha.

Renato Rocha, entraîneur du FC Champvent

FC Thierrens – FC Champvent 1-2 (1-2)

Buteurs : 1e Poncet 0-1, 22e Bencivenga. 0-2, 24e Medouani 1-2

Thierrens: Zwahlen ; Salvi, Nilusmas, Karakolev, Roder ; Galokho, Selva, Chevalley(C), Renquin ; Medouani ; El Allaoui

Entraîneur : Pierre Cheminade

Champvent : Chouet ; Fauvergue, Torun, Hartmann, Fiorese ; Poncet, Rochat, Porchet ; Bouzoba, Perret, Bencivenga(C)

Entraîneur : Renato Rocha

Rédacteur : Achraf Mouchrif

Photographe : Suat Jashari

Leave a comment

*

code