Au terme d’un derby vaudois âprement disputé, le FC Concordia Lausanne emmené par un Aliou Niang époustouflant, a pris une sérieuse option sur le maintien en 2e ligue interrégionale en disposant de son adversaire du jour sur le score de 3-2.

Avec des températures avoisinant les 30°C, il fallait piocher dans les ressources samedi en fin d’après-midi à la Tuilière pour pouvoir prétendre à la victoire, à trois matchs seulement de la fin du championnat.

Malgré le fait que les organismes étaient soumis à rude épreuve en raison de la forte chaleur, la rencontre commençait idéalement pour Aliou Niang et ses coéquipiers. Dix-neuf minutes seulement ont suffi à l’attaquant vedette de Concordia pour trouver la faille et inscrire le premier but de la rencontre pour les Lausannois.

Aliou Niang montrait la voie à ses coéquipiers

Quelques minutes plus tard sur un corner botté par Armend Demiri, Axel Saunier inscrivait d’une tête imparable le 2-0 pour les siens.

Bien en place et dominateurs dans le jeu, les hommes de Pablo Soutullo triplaient même la mise à la 33e minute grâce à une belle combinaison amorcée encore une fois par Armend Demiri, qui pouvait trouver Aliou Niang à la finition pour s’adjuger un doublé bien mérité.

Axel Saunier laissait éclater sa joie après son but

Yverdon revenait dans la partie avec un but polémique

Absents dans ce début de rencontre, les Yverdonnois passaient complètement à côté de leur match. Par chance, les hommes de Patrick Isabella allaient bénéficier d’un coup du sort pour revenir dans cette rencontre.

Sur une frappe très puissante déclenchée par l’Yverdonnois Allan Khiari aux abords de la surface de réparation lausannoise, cette dernière faisait trembler la latte à tel point que l’arbitre de touche estimait que le ballon avait bel et bien franchi la ligne de but.

Stupeur et incompréhension chez les joueurs lausannois, qui réclamaient à juste titre l’annulation du but en discutant plus de cinq bonnes minutes avec l’arbitre central, mais en vain.

La frappe lourde de Allan Khiari

Plus de peur que de mal pour Concordia Lausanne

Au retour des vestiaires, les débats entre les deux équipes devenaient stériles et moins engagés. Il y’avait très peu d’occasions franches à se mettre sous la dent si ce n’est la superbe frappe enroulée du nouvel entrant Joao Do Carmo Paquincha, laquelle passait à deux doigts de la lucarne.

Une entrée remarquable et applaudie pour le jeune joueur âgé seulement de 17 ans, et évoluant avec la Youth League B de Concordia Lausanne, pour sa première cape avec la » une «.

Joao Do Carmo Paquincha à la manœuvre

A la 82e minute, la deuxième garniture d’Yverdon allait enfin véritablement inquiéter la défense lausannoise. Sur un corner très bien tiré par Dereck Isabella, c’était Fabio Raimundo Delgado qui concluait parfaitement l’action d’une tête puissante, qui ne laissait aucune chance au malheureux Michel Simo Fohouo.

Réduction du score de Fabio Raimundo Delgado

Malgré une fin de rencontre très poussive en faveur des Yverdonnois, les efforts restaient vains, et les tentatives de Fabio Raimundo Delgado étaient toutes repoussées par un excellent portier de Concordia Lausanne.

Ce dernier sauvait les meubles à plusieurs reprises dans le temps additionnel, et permettait à son équipe de l’emporter dans ce derby vaudois ô combien important, pour le maintien de 2e ligue interrégionale.

Opération : ” sauvez les vaudois ” !

Maintien en 2e ligue interrégionale

Avec la victoire de l’Olympique de Genève ce dimanche, cela complique la donne pour nos Vaudois. En effet, ce résultat envoie le FC Echichens sous la barre de relégation, et met la pression sur Yverdon Sport II et Concordia Lausanne à trois matchs de la fin du championnat.

Deux relégués en deuxième ligue sont déjà connus, et malheureusement, ils sont Vaudois. Il s’agit du FC Genolier-Begnins et du FC Azzurri 90 LS.

La lutte pour le maintien des clubs vaudois continue donc, en espérant que Echichens, Yverdon, et Concordia Lausanne puissent tous les trois réaliser les bonnes opérations lors de leurs trois dernières rencontres. Mais la tâche s’annonce d’ores et déjà compliquée.

FC Concordia Lausanne – Yverdon Sport FC II (3-2)

Buts : 19e Niang 1-0. 24e Saunier 2-0. 33e Niang 3-0. 36e Khiari 1-3. 82e Delgado 2-3.

Concordia Lausanne : Fohouo ; Dragusha,  Danizan, Papa(C) ; Tshitenga, Gehri , Demiri, Cloarec, Saunier, Soos,  Niang. Entraîneur: Pablo Soutullo.

Yverdon Sport II : Vukovic ; Markovic, Rossé(C), Kame Ekue, Moreira Goncalves ; Pitton, Gudit, Rossi : Ztaou, Isabella. Chaves. Entraîneur: Patrick Isabella.

Rédacteur : Achraf Mouchrif

Photographe : Suat Jashari

Leave a comment

*

code