Dans le vif du sujet

L’heure de la reprise pour toutes les ligues a enfin sonné. Exit le mercato, la préparation hivernale et les savants calculs, place maintenant au terrain pour toutes les équipes « des talus ». Tour d’horizon des rencontres qui marqueront à coup sûr cette journée de championnat.

3ème ligue – FC Jorat-Mézières – FC Savigny -Forel  (Dimanche 17 mars, 13h30,  En Pré l’Etang)

Si la lutte pour les finales s’est déjà en grande partie dessinée dans la majorité des groupes de 3ème ligue, ce groupe 3 fait encore exception à la règle. Quoi de mieux qu’un derby fratricide pour renforcer cette dynamique et recoller, ou non, au FC Iliria Payerne, encore affublé du costume de dauphin d’Etoile Broye ? A St-Amour, les hommes de Philippe Bach s’étaient inclinés sur le score de 4-1. Un air de revanche soufflera donc en Pré l’Etang au moment du coup d’envoi.

Un cadre que Yannick Favre, entraîneur de Savigny-Forel, aborde avec une certaine sérénité :« On a fait une très bonne préparation, entre une semaine de camp en Turquie et la possibilité d’utiliser le nouveau petit terrain synthétique de Savigny. Une victoire sera évidemment importante pour lancer le deuxième tour et rester accrochés au wagon de tête, même si les finales ne sont pas réellement notre objectif ».

Même son de cloche chez son homologue, Philippe Bach « le bilan du premier tour est positif, sur la lancée de notre second tour de l’année dernière. Malgré une reconstruction de notre milieu de terrain, on a su aller chercher quelques bons points, comme cette victoire à Payerne contre Iliria ». Le coach méziérois garde encore en tête cette défaite à l’aller : « On avait fait un non-match, ce qui peut arriver. Savigny a une très belle ligne d’attaque, mais on a une devise, personne ne doit venir gagner chez nous, surtout dans un derby. » Bastien Jordan, le gardien du FCJM, peut déjà d’ores et déjà chauffer ses poignets, il sera sans nul doute l’une de clés de ce derby, dimanche à Mézières.

4ème ligue FC Champvent II – FC Grandson-Tuileries II (Dimanche 17 mars, 10h00, Terrain du Battoir)

Si les deuxièmes équipes ont trop peu souvent droit à leur part de lumière, le public nord-vaudois aurait tort de ne pas aller jeter un œil dimanche matin du côté de Champvent. À l’heure du brunch dominical, les deux solides premiers du groupe 6, lanceront leur second tour avec l’étiquette de favoris dans la course aux finales.

Sûr de la qualité de son contingent, l’entraîneur grandsonnois Tito Videira voit plutôt la chose d’un bon œil : «  Je pense que notre groupe a la maturité pour aller jouer les finales, mais nous devrons pouvoir compter sur tout le monde, des plus jeunes aux plus anciens, pour espérer réussir ce deuxième tour. » Face à des Chanvannais habitués des grands rendez-vous (les hommes de Pascal Vidmer ont été finalistes à 2 reprises consécutivement depuis 2022), les coéquipiers de Moussa Nasri (photo), portier fraîchement arrivé du FC Valmont, auront l’occasion d’assurer presque définitivement leur suprématie en haut du tableau. Les Grandsonnois rééditeront-ils leur performance du match aller dans ce duel au sommet  (ndlr : victoire 4-0) ? « Au-delà du derby, un résultat positif nous permettrait de garder notre avance. Il ne faut pas qu’on grille notre joker aussi tôt, car le championnat est encore long », tempère Tito Videira.

Moussa Nasri et Luis Moreira, ici adversaires, défendront désormais ensemble les couleurs du « FCGT ».

FC Baulmes IB – FC Poliez-Pittet II (Samedi 16 mars, 20h00, Stade Sous-Ville)

2 défaites en 10 rencontres, voilà un bilan qui ne sied guère au FC Baulmes. Avec des joueurs de la trempe de Nelson Lupede (ex FC Champvent) ou encore Elvis Omba (photo), ancien du FC Bavois, les hommes d’Achille Njanke auraient largement de quoi caracoler confortablement en tête de ce groupe 3. S’ils ne sont pas loin du compte, les nord-vaudois se situent cependant encore derrière Poliez-Pittet II et Fey-Sports, équipe dont ils ont d’ailleurs subi la loi en octobre dernier (défaite 1-2 à domicile).

« Notre propre ennemi, c’est nous-même », reconnaît Jacques Balmat, Président du FC Baulmes. « On a eu tort de faire confiance à certains joueurs qui sont venus en 5ème ligue en pensant que ça allait être facile, et ça nous a malheureusement coûté des points », admet-il en toute humilité. Mais les Baulmérans n’en sont pas pour autant restés les bras ballants durant la trêve : «  Nous enregistrons quelques belles arrivées, dont Brandon Keller, qui totalisait 6 buts au 1er tour avec La Sarraz-Éclepens II, ou encore Maxime Burgy, solide défenseur venu du FC Ependes », s’enthousiasme Jacques Balmat. Et de poursuivre : « On a du faire un peu de tri cet hiver, mais le groupe actuel est motivé, ils ne parlent que de la reprise dans le groupe WhatsApp de l’équipe ! On va faire en sorte que ça redevienne dur de venir gagner à Sous-Ville ce printemps ». Que Nolan Bonneau et Poliez-Pittet soient prévenus, Baulmes a faim de victoire, et, pourquoi pas, de promotion.

Elvis Omba,( au centre avec le ballon) joueur-cadre de ce FC Baulmes IB taillé pour la promotion.

Rédacteur : Lucas Panchaud

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles