Distribution des cartes

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines tendances se dessinent peu à peu. Tour d’horizon des rencontres qui marqueront à coup sûr cette journée de championnat.

2ème ligue, groupe 2: Racing Club Lausanne – FC Bosna Yverdon (Dimanche 7 avril, 10h30, La Tuilière)

Un match nul 0-0 en championnat début septembre, suivi d’une défaite dans les arrêts de jeu quelques jours plus tard en BCV Cup pour Bosna Yverdon contre Racing. Il serait inopportun en la circonstance de dégager un quelconque favori pour cette rencontre au sommet de 2ème ligue, tant les deux premières confrontations entre ces deux équipes ont été indécises. Haso Suljic, l’entraîneur de la formation Nord-vaudoise, équipe « surprise » de ce groupe, semble toutefois penser le contraire : « Pour moi, ils sont clairement favoris. Ce match tombe mal, entre les vacances de certains joueurs et le ramadan, même si celui-ci touche à sa fin. Dans tous les cas, on prend match après match, on est bien conscient que, sur le papier, ils sont supérieurs à nous. »

Une seule équipe (SLO SA II) et 3 points séparent les Lausannois des Yverdonnois avant le match de dimanche matin. « On n’a vraiment pas grand-chose à perdre. Bien sûr qu’en tant qu’entraîneur, j’ai envie de gagner tous les matchs, mais notre objectif, en étant réaliste, ça reste avant tout le maintien en 2ème ligue. On ne sera pas avantagé non plus par le terrain synthétique, surface sur laquelle on ne s’est plus entraîné depuis la fin de la préparation » confie Haso Suljic. Si Bosna s’avance donc avec un statut, à priori, d’outsider, les coéquipiers du fantasque portier Mamadou Diedhiou seront bien décidés à conserver leur étiquette de meilleure défense de 2ème ligue. Un statut partagé avec un certain… Racing Club Lausanne. 

Haso Suljic, ici déjà face à Racing, aborde le match sans pression.

3ème ligue, groupe 1, FC Bursins-Rolle-Perroy – FC Turc Lausanne (Samedi 6 avril, 19h30, La Perrausaz)

Entre une contre-performance surprenante face à Pied du Jura, relégable (défaite 1-2) et une victoire écrasante sur un score fleuve de 10-1 face à Echichens II, « BRP » cherche encore sa vitesse de croisière. José David Caballero, technicien de l’équipe de la Perrausaz, a eu le temps de prendre du recul à l’issue de ces deux rencontres : « On a eu une bonne réaction après cette première défaite décevante. On a entamé la rencontre à chaque fois de la même manière, par contre ce qui a changé, c’est que contre Echichens on a fait la différence en marquant nos occasions rapidement ». Opposés à une équipe de Turc Lausanne qui alterne aussi le bon et le moins bon, les coéquipiers de Vigan Rexhaj, qui manquera ce duel pour cause de suspension, auront l’occasion de confirmer leur statut de leaders. « Ce match va nous permettre de voir où on se situe par rapport à une équipe de haut de classement. C’est encore tôt, mais pour moi, ce qui fera la différence sur la longueur, c’est le groupe. On a un effectif fourni, où on peut littéralement remplacer un titulaire par un autre titulaire. Turc a aussi des qualités, c’est sûr. La clé samedi soir, ce sera l’efficacité » assure l’ancien technicien d’Italia Nyon. Reste désormais à savoir si « son » Bursins-Rolle-Perroy continuera de faire les montagnes russes, ou s’ils feront des visiteurs leur tête de…Turc. 

L’ancien coach d’Italia Nyon, José David Caballero, compte bien mener ses troupes aux finales de promotion.

4ème ligue, groupe 1, FC Crans IA – US Terre Sainte III (Samedi 6 avril, 20h00, Centre Sportif)

S’il peut paraître que l‘on parle beaucoup dans nos colonnes de la troisième équipe Copétane, c‘est aussi et surtout parce que cette formation enchaîne les bonnes performances en ce début de printemps. L’entraîneur des Corbeaux, Stéphane Prieur, s‘attend d’ailleurs à un match compliqué : « C’est un groupe où on joue des derbys presque tous les week-ends. La plupart des joueurs se connaissent, ça crée forcément des rivalités. J’ai vu leur match contre Chavannes (ndlr: victoire 4-1). C’est une équipe solide, pour moi, il faudra compter sur eux ce printemps. » Fort d’une double promotion glanée avec le FC Prangins, Stéphane Prieur est arrivé à Crans l’été dernier accompagné de son assistant Sergio Lopes, ex-Ginginois. Le duo, qui travaille main dans la main, a un objectif très clair : « On veut faire les finales et remonter en 3ème ligue, c’est la volonté du club. J’ai déjà connu ça en faisant la promotion de 4ème à 3ème ligue avec Prangins, c’est vraiment kiffant » reconnaît Stéphane Prieur. Pierre angulaire d’un projet plutôt jeune, savant mélange entre jeunes joueurs du cru et de joueurs plus expérimentés, ce Crans IA, malgré sa relégation de la saison dernière, semble avoir les atouts pour conserver sa première place jusqu’au mois de juin. «On a un bon groupe, qui vit ensemble depuis un bout de temps. On doit cependant veiller à prendre match après match, car chaque week-end les équipes changent. » Les Corbeaux auront certainement à cœur d’effacer l’ardoise du match aller, où ils s’étaient fait rejoindre dans le « Money time », avant de terminer à 10, après avoir pourtant mené au score. 

Stéphane Prieur est prêt à rééditer un nouvel exploit sous les couleurs de Crans, après avoir mené Prangins jusqu’en 2ème ligue.

4ème ligue, groupe 3: FC Assens II – FC Nord Gros de Vaud (Dimanche 7 avril, 10h00, Terrain de Sous-Gare)

Depuis la promotion en 4ème ligue du club basé à Vuarrens, jamais Nord Gros de Vaud n’a réussi à ressortir victorieux de ses face-à-face contre le FC Assens II. Assez pour dire que les « grenat » sont devenus leur bête noire ? « Je ne pense pas » s’amuse Vincenzo Fruscio, entraîneur de la seconde garniture du club de Sous-Gare, « je pense qu’ils ont eu des difficultés contre d’autres équipes. Je crois même que lors du match aller, ils ont eu quelques problèmes d’effectif, avec plusieurs titulaires habituels absents». Si Vincenzo Fruscio mentionne ce match aller, c’est que celui-ci apparaît comme une ombre au tableau dans la saison jusque-là presque parfaite de Nord Gros de Vaud, puisque ses hommes s’étaient imposés sur la marque sans appel de 4 buts à 0. « On ne s’est pas fixé d’objectifs trop prétentieux. On a une bonne assise défensive, mais on sait aussi que la saison est encore longue. Poliez-Pittet et Chavornay sont en embuscade, et les confrontations directes, comme celle de dimanche, vont automatiquement générer de l’enjeu » indique Vincenzo Fruscio. De l’enjeu, il y en aura bel et bien, puisque le vainqueur de l’opposition prendra automatiquement place en tête de ce groupe 3 encore très ouvert. Aux douze coups de midi ce dimanche, Nord Gros de Vaud, en empochant sa douzième victoire, prendrait une belle revanche, et surtout une sérieuse option en vue des finales de promotion.

Rédacteur : Lucas Panchaud

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une