« Dragan Jankovic, classe et détermination »

Dragan Jankovic, classe et détermination

Le serbe d’origine a terminé l’exercice 2022-2023 sur la plus haute marche du podium des buteurs de 2ème ligue vaudoise. Le capitaine du FC Renens revient avec nous sur une saison mouvementée, ponctuée par 26 réussites. 

Dragan avant toute chose, peux-tu te présenter en quelques mots pour les lectrices et lecteurs de footvaud qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bien sûr (rires). Je m’appelle Dragan Jankovic, j’ai 31 ans. Plus jeune, j’ai évolué dans les catégories de jeunes de l’Etoile Rouge (de Belgrade) jusqu’à effectuer 3 apparitions en équipe première. J’ai également porté les couleurs du Spartak Subotica, et du Sloboda Uzice. 

Peux-tu nous expliquer comment tu t’es retrouvé à jouer ici en Suisse ? 

À l’époque (en 2017) j’avais un entraîneur qui connaissait Grujica Maric (ndlr: ancien entraîneur assistant de Forward-Morges et Yverdon Sport aux côtés de Vagner Gomes notamment), alors en poste à Forward. Grujica a poussé pour que je vienne essayer et je me suis dit pourquoi pas? À l’époque, je pensais que la deuxième ligue c’était la deuxième division! (Rires) Donc, je suis arrivé, j’ai joué un match, j’ai marqué 2 ou 3 buts et fait 2 passes décisives et Forward n’a plus voulu me lâcher. 

Revenons un peu sur la saison de ton équipe avec une jolie 4ème place. Est-ce que c’était l’objectif en début de saison? Êtes-vous satisfait du résultat ?

Ça s’était terminé de façon un peu bizarre la saison précédente, notamment sur la fin, même si je pense que sur le papier notre équipe était probablement plus forte l’an passé, cette année on avait davantage de joueurs qui étaient là pour travailler. William (ndlr: Luckhaupt, entraîneur de la première équipe) sait très bien gérer le groupe. On connaît nos qualités et nos défauts et on joue sur ces valeurs. En tant que compétiteur, je ne peux pas dire que je suis satisfait de ce résultat. Je pense que le fait que les règles pour les finales de promotion aient changé en cours de saison nous ont donné un petit coup au moral. 

L’an passé tu avais déjà fait une très belle performance en marquant 16 fois. Est-ce que c’était un objectif pour toi en début de championnat de terminer dans les meilleurs buteurs ?

Chaque saison pour moi c’est une remise à zéro. Pour être honnête, cette année encore jusqu’à 16 buts je savais où j’en étais, après j’ai arrêté de compter. Lorsqu’on a vu que j’étais en bonne position, j’ai insisté auprès de l’entraineur pour qu’il ne me laisse pas au repos lors des 2 derniers matchs de championnat ! 

Comment expliques-tu ta réussite supplémentaire cette saison par rapport à l’année dernière ?

Je pense que j’ai reçu davantage de centres et de manière générale plus de ballons dans les seize mètres. Je me sentais aussi bien en jambes. Mais cela reste un effort collectif, quand chacun des 11 joueurs fait son boulot, les résultats suivent. 

Tu as marqué presque la moitié des buts de ton équipe en championnat. Comment vis-tu ce rôle vis-à-vis du groupe et la responsabilité qui l’accompagne si tu n’es pas décisif ?

Moi ça me plaît de jouer sous pression. Peu importe les circonstances, je joue toujours le cœur léger. Il faut savoir montrer du caractère quand c’est nécessaire! Je suis très exigeant avec moi-même pendant les entraînements et cela se retranscrit en match. J’ai aussi le brassard de capitaine, bien que je ne sois pas forcément le plus ancien, alors je me dois de montrer l’exemple à mes coéquipiers.

Pour terminer, comment vois-tu cette prochaine saison, comment se passe la préparation avec Renens ? 

On a un groupe assez jeune et je pense qu’on doit encore travailler sur certains détails pour passer un cap. Moi personnellement je suis un compétiteur donc, j’aimerais bien jouer les finales de promotion. Je donnerai de toute façon toujours 100% pour aider l’équipe. 

Quel est ton objectif personnel et que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Comme j’ai déjà dit, j’active toujours le même mode en entrant sur le terrain et je ne vais jamais en avoir un autre. Pour moi, le plus important c’est de rester en bonne santé, éviter les blessures et les buts viendront naturellement. 

Rédacteur & Photographe : Lucas Panchaud

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles