Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 867

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 883

Ce joueur-là était convoité par de nombreux clubs, mais Jean-Philippe Karlen était bien décidé à le garder encore quelques mois. Confronté à de nombreux départs cet hiver, l’entraîneur du FC La Sarraz-Eclépens se voyait bien accompagner la progression de Dylan Martini jusqu’à l’été. “Pour sa progression, cela aurait été l’idéal”, confie, avec une pointe de regret dans la voix, l’ancien joueur du LS. Hélas pour lui et pour le FC La Sarraz-Eclépens, ce joueur offensif de grand talent a décidé, à 20 ans, de retourner un échelon au dessus, rejoignant le FC Bavois (1re ligue) avec effet immédiat.

 

Une faculté impressionnante à éliminer ses adversaires

Formé à Yverdon Sport, il a fait partie de la vague de joueurs allés renforcer le FC Baulmes, alors en 2e ligue inter. Déjà là, il avait montré de réelles qualités, dans une équipe ultra-jeune, qui n’avait pas l’expérience nécessaire pour se sauver à ce niveau. Sa carrière l’a ensuite mené à La Sarraz, où ses immenses qualités techniques lui ont permis de devenir un titulaire indiscutable sur le côté gauche de l’attaque sarrazine. Quel joueur possède, aujourd’hui, sa faculté à éliminer un adversaire et à déséquilibrer une défense? Bien peu, en vérité. Roi du dribble, Dylan Martini est un joueur que l’on peut qualifier d’excitant sans prendre le risque de se tromper.

Une forte concurrence sur les côtés

Il a donc rejoint le FC Bavois en début de semaine et sera confronté à une grande concurrence. Preuve de caractère et de maturité, il a sciemment décidé d’aller se frotter au niveau supérieur plutôt que de se royaumer à La Sarraz, où sa place était désormais assurée. A Bavois, ce sera loin d’être le cas. Oui, Dylan Martini est très fort et est, de plus, un jeune joueur à la mentalité impeccable. Il peut s’imposer sur un côté, mais il devra se montrer meilleur que des joueurs comme Dren Basha, Bourama Ouattara, Omar Bellagra, Kevin Hill ou Allan Eleouet, un de ses amis dans la vie, passé comme lui au FC Baulmes de 2012/2013. Il peut également jouer en 10, un poste où Marco Malgioglio et Nicola Zari sont cependant incontournables et qui semble bouché dans un avenir immédiat au FCB.

Le bon choix? L’avenir le dira

Alors, Dylan Martini a-t-il fait le bon choix? L’avenir le dira, mais il possède évidemment toutes les qualités nécessaires pour s’imposer en 1re ligue. Avant de revenir à Yverdon dans un avenir plus ou moins proche et revenir par la grande porte dans un Stade Municipal où il se serait bien vu réussir plus jeune? Cela semblerait logique, mais cela passera par de grandes performances avec Bavois.

Jean-Michel Monteiro postulera à la place de latéral droit

Autre arrivée bien vue de la part du FC Bavois, celle de Jean-Michel Monteiro. Sans club depuis son départ d’Azzurri durant l’automne, ce latéral droit très rapide et dynamique rebondit donc aux Peupliers. Va-t-il enfin réussir à se poser quelque part? Après avoir joué à Baulmes, Yverdon, Fribourg, Meyrin et Azzurri, il le souhaiterait sans doute et aura une carte à jouer à Bavois. Le jeune Dani Caseiro ayant décidé de partir à Echallens, une place est libre à droite. “JMM” peut y postuler tant ses qualités de vitesse et de percussion sont réelles. Sa marge de progression? Dans la justesse de ses choix et dans sa concentration, pas toujours optimale. Pour le reste, il est un latéral de bon niveau pour la 1re ligue.

Mais là aussi, la concurrence est réelle à Bavois, tant Nezir Kurtic est un joueur de qualité. Et si Kurtic peut également jouer côté gauche, celui-ci est la “propriété” de Muamer Zeneli depuis le début de saison… Bref, on l’a compris, Bekim Uka a trois joueurs pour deux places. Il faudra faire des choix. A noter que Jean-Michel Monteiro peut également “dépanner” dans l’axe de la défense, côté droit toujours.

Bavois ne pourra pas taire ses ambitions

Avec ces deux arrivées, qui suivent celles de Dren Basha et d’Aziz Demiri (lire ici), le FC Bavois affiche un peu plus ses ambitions, malgré les départs de Micael Martins, d’Ayoub Rachane et de Dani Caseiro. Il devient difficile de prétendre que Jean-Michel Viquerat ne vise pas les finales… Tant mieux pour le suspense et la qualité globale de ce groupe 1 de 1re ligue. La bataille risque d’être très intense jusqu’au bout et, pourquoi le cacher, cela nous plaît. Beaucoup.

Leave a comment

*

code