Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 867

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 883

Insipide durant les 60 premières minutes, la rencontre s’est décantée en fin de match. Concordia s’est finalement imposé 2-1 contre Ecublens et prend la 3e place du championnat.

Après avoir fait match nul 3-3 contre Chêne-Aubonne et Stade-Nyonnais II, deux favoris aux premières places, Ecublens et Concordia s’affrontaient mercredi soir avec le plein de confiance. Attendue, la partie a mis beaucoup de temps à démarrer. Jusqu’à la tête victorieuse de Benjamin Gmür à la 68e. Dès lors, la rencontre s’est ouverte et à ce petit jeu, le groupe de Pablo Soutullo s’en est sorti grâce à un penalty transformé par Carlos Martinez. C’était la 89e minute.

Durant les 21 minutes qui séparaient les 2 buts des pensionnaires de la Tuilière, il s’en est passé des choses sur le terrain. À la 76e, Julien Rey profitait d’un service 5 étoiles d’Even Millan pour égaliser. L’auteur de l’assist, rentré en cours de jeu, n’a que 17 ans et possède un très gros potentiel. Virevoltant sur l’aile gauche, il a fait du bien à un Ecublens trop statique, qui se contentait de fermer les espaces et d’agir sur contre, sans réussite.

Barreira réalise l’arrêt de la rencontre

Alors que la partie se résumait à une attaque défense, souvent en faveur de Concordia, les hommes du nouvel entraîneur José Caballero s’octroyaient l’action du match à la 83e. Bien servi en profondeur, Fabrizio Iandolo se présentait seul face à Filipe Barreira. Sa frappe ras de terre semblait filer dans les cages, mais c’était sans compter sur la vitesse au sol du portier lausannois. « C’est mon point fort, ce côté-là. Je vais très rapidement à terre. Les face-à-face, je suis très bon. S’il avait tiré à ma gauche? Je ne sais pas, j’aurais peut-être fait l’arrêt », sourit le gardien de 24 ans.

Filipe Barreira a fait parler sa vitesse au sol pour stopper l’essai de Fabrizio Iandolo qui avait le poids du 2-1 pour Ecublens.

Ce magnifique arrêt a permis à Concordia de rester dans la rencontre et de finalement passer l’épaule à la 89e grâce au penalty de Carlos Martinez. Coach d’Ecublens, José Caballero se montrait philosophe à l’issue des 90 minutes. « C’est toujours frustrant quand tu prends le 2-1 à la fin du match. Déjà à Aubonne le week-end dernier, on a encaissé le 3-3 à la 92e. On a essayé de contenir Concordia qui a une grosse équipe. Au fur et à mesure des minutes, on savait qu’on allait avoir plus d’espaces. On a cette occasion par Iandolo, ça ne rentre pas. Et au foot, quand tu ne tues pas, tu te fais punir. »

Ecublens et son chemin de croix

Les Ecublanais restent à 1 point et devront se battre lors des 2 prochains matchs pour en glaner des unités supplémentaires. En effet, après avoir joué Aubonne et Concordia, ils doivent encore affronter Stade-Nyonnais II à Colovray et recevoir Malley à domicile. Ce début de championnat s’apparente à un chemin de croix pour une équipe qui veut s’éloigner le plus rapidement de la zone de relégation. Concordia, après avoir tenu en échec le finaliste du dernier exercice, a bien commencé sa saison et s’est préparé au mieux pour un autre derby lausannois contre Dardania Lausanne dimanche à 14h.


FC Ecublens – FC Concordia 1-2 (0-0)

Buteurs: 68e Benjamin Gmür 0-1, 76e Julien Rey 1-1, Carlos Martinez (penalty) 1-2)

Leave a comment

*

code