Alors qu’Union Portugaise a «déroulé» devant Gland IIA, Le Talent a contraint le favori de tous (Stade Lausanne Ouchy) au nul. Victoire pour Corcelles-Payerne.

4e ligue – Groupe 2
Rances – Corcelles-Payerne 0-3

Malgré une série de 19 victoires consécutives, Rances a dû céder à domicile (250 à 300 spectateurs, une cinquantaine de Corçallins) devant un adversaire pressenti comme le favori du groupe. Les Rancignolets ont cependant retardé l’échéance jusqu’à la 50e minute avant de s’écrouler.

Entraîneur de Rances, Sébastien Guex revient sur cette partie: «C’est largement le plus fort adversaire que nous ayons connu cette saison, dans notre groupe de championnat il n’y avait rien de comparable. Corcelles-Payerne possède notamment trois attaquants excellents, avec bien sûr leur avant-centre (Vincent Rapin).»

Pourtant Rances y a cru: «Dans les 20 premières minutes on a les occasions. Sur l’ensemble de la première mi-temps, on est plus dangereux qu’eux. Puis ils sont revenus en 2e mi-temps avec une toute autre intention et marque trois fois en même pas 10 minutes (52e à 60e). Maintenant, on va venir à Lausanne (Racing) pour chercher quelque chose et faire en sorte que notre derby de dimanche contre Champvent II, distant de 2km, soit décisif.»

Du côté de Corcelles-Payerne, extrêmes satisfaction et fierté priment pour les entraîneurs-joueurs Xavier Antille et Nolan Danieli. «Le FC Rances a créé une magnifique atmosphère de finale avec musique, speaker, cantine et ça nous a plongés dedans. Et un terrain superbe», souligne Xavier Antille.

Et sur le match? «En première mi-temps, ils ont 4-5 occasions et nous seulement une ou deux sur la fin. On peut remercier notre gardien (réd. Frédéric Pahud). A la pause, on a rappelé l’importance de l’enjeu, de gagner ce match et nous nous sommes très bien repris avec 6 belles occasions dont 3 buts, contre une ou deux pour eux. On savait qu’on avait un beau potentiel offensif.»

Buts: 52e Rapin 0-1, 57e Ingrosso 0-2, 60e Rapin 0-3.

Rances: A. Cottens; Pinto Rodrigues, Guignard, Porchet, Dreher; Neubert, Karlen; Guex, V. Cottens, Chautems; Georgiev. Entrés en cours de jeu: Locatelli, Grin, Bastos Fidalgo, Vanetta, Martinet.

Corcelles-Payerne: Pahud; Monney, Mendes de Brito, N. Danieli, Margreth; C. Danieli, Ademaj, Diaz Marques; Antille, Rapin, Muminovic. Entrés en cours de jeu: Ingrosso, Gaiani, M. Mauron, T. Mauron, Ramadani, Wain.

Champvent II – Racing Lausanne IIA  1-1

Entraîneur de Champvent II depuis huit ans, Pascal Vidmer est resté plutôt admiratif devant les capacités des Racingmen. «Comme ils n’avaient réalisé que 38 points (réd. Champvent 46) en championnat, je me suis dit qu’il s’agirait peut-être d’un adversaire modeste. Mais en fait, ils nous ont acculés d’entrée et pour 20 bonnes minutes. D’une part nous avons tenu le choc, parfois en dégageant au loin, mais nous nous sommes aussi créé 3 belles occasions en contre-attaque. Puis dès la 20e minute, le match s’est équilibré.»

Dans cette première mi-temps, les deux gardiens jouent un rôle majeur dans ce provisoire 0-0. Noah de Mestral défend la cage de Champvent, Aramis Potier celle de Racing. Les deux coachs estiment la parité alors logique.

En 2e mi-temps, le match devient délicieusement débridé. Sur contre, l’ailier Nicolas Perrin ouvre le score (49e). Cela «réveille» Racing qui répond du tac au tac (58e): «Sur un beau mouvement collectif, Noufal Khoumssi adresse une magnifique passe à Alexander De Groot, qui élimine un défenseur, et marque dans un angle assez fermé», nous explique Andrea Carucci, co-entraîneur de Racing avec Michaele Zambon.

Sur la 2e mi-temps, Racing a des regrets: «On a de belles occasions, par Joël Paixao Moreira et Yoenn Gaudiello. On a dominé dans le jeu et on a eu davantage de chances de marquer, alors oui nous sommes déçus. Comme en championnat, nous manquons de réalisme. Rances a cependant aussi eu des possibilités de tuer le match, mais notre gardien Aramis Potier n’a rien lâché», conclut Andrea Carucci.

Notons encore que Yoenn Gaudiello, le meilleur buteur de Racing, a pris deux cartons jaunes et manquera le match déjà décisif de mercredi contre Rances.

But: 49e Perrin 1-0, 58e De Groot 1-1.

Champvent II: De Mestral; Jaquemet, Bardet, Chevalier, Asangwa; Schmidli, Bonzon; Perrin, Clément, Pellet; Hofmann. Entrés en cours de jeu: Renggli, Gonin, Poget, Joray, Etemadi.

Racing Lausanne IIA: Potier; Chappuis, Ramos Gonçalves, Alonso, Esteves; De Groot, Pereyra; Paixao Moreira, Y. Gaudiello, Khoumssi; Verissimo Pinto. Entrés en cours de jeu: Divin, Debi Preira, Mestre Chagas, Repond, Vo Ngoc.

Classement au 14 juin

1. Corcelles-Payerne                   3 pts (40 points fair-play)

2. Champvent II                           1 pt (17 points fair-play)

3. Racing Lausanne IIA                1 pt (34 points fair-play)

4. Rances                                     0 pt (26 points fair-play)

Prochains matchs

Mercredi 15 juin (20h00)            Corcelles-Payerne – Champvent II

Mercredi 15 juin (20h00)            Racing Lausanne IIA – Rances

Dimanche 19 juin (15h30)          Rances – Champvent II

Dimanche 19 juin (15h30)          Corcelles-Payerne – racing Lausanne IIA

4e ligue – Groupe 4
Stade Lausanne Ouchy – Le Talent  2-2

La réputation de Stade Lausanne Ouchy a traversé le canton (10 matchs, 10 victoires, 62 buts marqués pour 3 reçus ce printemps). Les 15 autres finalistes voulaient éviter cet adversaire disposant de jeunes talents de 17 à 20 ans ou de joueurs venus de 2e ligue.

Alors quand, via le live-ticker de footvaud, les autres équipes ont découvert le score final (2-2), on a entendu beaucoup de «comment est-ce possible!» On répondra que c’est le foot, ou encore qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours…

Ce match a eu lieu sur la magnifique mais énorme pelouse du stade Samaranch à Vidy (120 spectateurs, on a compté). Ainsi les fusées (les ailiers) stadistes avaient encore plus d’espaces pour faire souffrir la défense du Talent.

En première mi-temps, les joueurs du Gros-de-Vaud pouvaient s’estimer heureux du 2-0 en leur défaveur. SLO s’était en effet créé cinq grosses occasions (débordements et centres) contre une seule pour Le Talent (44e minute).

Personne ne mise alors le moindre centime sur un retour du Talent. Et pourtant. Avec la solidarité et la volonté qu’on lui reconnaît, le dauphin de Bottens dans le groupe 3 de 4e ligue va d’abord prendre confiance via un but qui a vu le véloce Gentjan Visan à l’origine et à la conclusion de l’action (47e).

Et comme dans le foot, le mental est capital, on découvre alors des Stadistes soudainement crispés. Les passes sont moins précises, les ailiers sont mieux «tenus» ou alors Talent commet la faute «utile» (certes sanctionnée par l’excellent arbitre).

Le Talent, au contraire, prend de plus en confiance, et Geoffroy Brochard décroche un splendide et imparable tir de 25 mètres (2-2). L’équipe de Johann Späni ne lâchera plus rien et c’est totalement «boostée» qu’elle aborde son match contre le redoutable Union Portugaise.

Buts: 18e Joao 1-0, 28e Mabela 2-0, 47e Visan 2-1, 69e Brochard 2-2.

Stade Lausanne Ouchy: Nunes; Dunand, Da Silva, Ismaili; Torres Figueiredo, Ferreira Borges; Mabela, Abdul Hakim, Alves Souza; Joao. Entrés en cours de jeu: Jusufi, Bandu, Nascimento Sobreira, Freire Sacramento.

Le Talent: Ueltschi; V. Sauty, M. Sauty, Späni, Ruggiero; C. Favre, Jaquier, Brochard; Delisle, Visan, Trueb. Entrés en cours de jeu: A. Favre, M. Favre, Schmid, Sagbo, Romanens, Gececi.

Union Portugaise Lausanne – Gland IIA  6-0

Depuis trois ans qu’ils cherchent à remonter en 3e ligue, les dirigeants d’Union Portugaise nous font remarquer à mi-match que «non, ce n’est pas «incroyable que l’on mène 3-0 à la mi-temps, mais le fruit de trois ans de travail, perturbé par le covid, pour présenter dans ces finales une belle équipe.»

De match il n’y en a pas vraiment eu, car Union Portugaise a largement dominé son adversaire. Les Portugais faisaient tout plus vite, plus juste, avec une fluidité assez remarquable dans les transitions défense-attaque. Et la réussite et le talent se sont associés: 6 buts en 7 occasions après 80 minutes!

Les 250 spectateurs du Centre Sportif de la Tuilière ne pouvaient qu’être admiratifs devant le rayonnement de Ricardo Tomaz (le demi récupérateur), les impulsions de Zidane Tavares et Landry (les deux demis plus offensifs), la vivacité des ailiers Diogo Baiao Vieira et Dilian Rodriguez Caicedo. Désolé on ne peut pas citer tout le monde.

L’US Portugaise s’attend toutefois à un autre match mercredi à Saint-Barthélémy contre le Talent: à un «combat» plus physique. Les Portugais n’ont probablement pas tort.

Pour Gland IIA, peu à son affaire sur les deux premiers buts d’UPL, on ne cherche pas vraiment d’excuses: «Notre jeune équipe manque d’expérience, mais la réalité c’est qu’Union Portugaise est une très belle équipe, avec des joueurs très techniques et des hommes d’expérience pour ce genre de match. Nous ne devons pas avoir de regrets et nous concentrer sur la venue à Gland de Stade Lausanne Ouchy pour préserver notre ambition», conclut Joao Gageiro, l’entraîneur glandois.

Buts: 5e Baiao Vieira 1-0, 34e Ramos Masson 2-0, 37e Rodriguez Caicedo 3-0, 57e Rodriguez Caicedo 4-0, 62e Ramos Masson 5-0, 80e Ganco Valente 6-0.

Union Portugaise Lausanne: Martins; Santiago Monteiro, Esteves Da Silva, Fernandes Queiros, Ferreira Serra; Landry, Marques Tomaz, Tavares; Baiao Vieira, Ramos Masson, Rodriguez Caicedo. Entrés en cours de jeu: Vieira Almeida Sevrino, Lopes Santos, Ganco Valente, Khoumssi, De Mestral Vargas.

Gland IIA: Magalhaes Sobral; Brillouet, Batardière, L. Chambaz, Y. Chambaz; Villemagne, Hammadi; Bach, Döbeli, Juzgado; Calloni. Entrés en cours de jeu: Bochatey, Gonçalves, Schmid, Mann, Pinto Felix, Outtrabady.

Classement au 14 juin

1. US Portugaise                          3 pts (39 points fair-play)

2. Stade Lausanne Ouchy            1 pt (42 points fair-play)

3. Le Talent                                 1 pt (55 points fair-play)

4. Gland IIA                                 0 pt (50 points fair-play)

Prochains matchs

Mercredi 15 juin (20h00)            Le Talent – Union Portugaise

Mercredi 15 juin (20h00)            Gland IIA – Stade Lausanne Ouchy

Dimanche 19 juin (15h30)          Union Portugaise – Stade Lausanne Ouchy

Dimanche 19 juin (15h30)          Gland IIA – Le Talent

Rédacteur : Philippe Charmey

Leave a comment

*

code