FC Etoy féminin fait le boulot face à Stade-Lausanne-Ouchy

FC Etoy féminin fait le boulot face à Stade-Lausanne-Ouchy

L’équipe dirigée par Artur Lopes et Robson Veloso est venue à bout de Stade-Lausanne-Ouchy dimanche après-midi à la Tuilière et conserve ainsi son avance confortable en tête du classement.

Un groupe qui survole la 3ème ligue

Est-ce un peu trop facile pour le FC Etoy féminin en 3ème ligue ? Après plusieurs saisons à flirter avec le haut du classement, les joueuses de la Côte en sont désormais à 17 victoires contre seulement 2 petits faux pas en championnat. „On travaille bien à l’entraînement, le groupe a de la qualité et on se rend aussi la tâche facile“, analysait calmement Artur Lopes.

Les entraîneurs Lopes (en noir à gauche) et Veloso (à droite) : un duo qui fonctionne !

La promotion en 2e ligue inter pour objectif

En rendant une copie propre face à SLO, les Etierrues se sont rapprochées un peu plus de la promotion en 2ème ligue interrégionale. „C‘est l’objectif numéro 1 pour cette fin de saison“, ajoutait celui qui est venu épauler Robson Veloso il y a de cela bientôt deux saisons.

Un peu secouées en début de match, les protégées du binôme Lopes-Veloso prenaient les devants un peu avant la demi-heure, sur un penalty transformé brillamment par Beatriz Monteiro. À 5 minutes de la pause, Monteiro, dans tous les bons coups, venait reprendre victorieusement un venu centre de la gauche. Un avantage de deux buts qui ne souffrait d‘aucune contestation, tant les Lausannoises n’auront jamais réellement inquiété Stefanie Lauper durant le premier acte.



Vidéo du pénalty

Un corner rentrant direct d‘Alyssa Pagliara à la 67ème venait parachever une prestation aboutie du début à la fin. Le score aurait même pu être largement plus sévère pour Etoy, si la portière Cassandra Dousse n’avait pas sorti le grand jeu à maintes reprises.

L’absence d’Alison Germanier (ndlr : 37 réalisations en championnat), blessée aux ligaments croisés face à Echallens, n’aura donc pas incommodé les coéquipières de la capitaine Justine Paillard. « C’est clair qu’une joueuse de sa qualité nous manque. Dans un match comme aujourd’hui, elle nous aurait certainement permis de marquer 3 ou 4 buts supplémentaires », reconnaissait toutefois Artur Lopes.

Une demi-finale de Coupe vaudoise en point d’orgue

Tatiana Bouteiller et les siennes recevront Versoix dimanche prochain, avant leur prochain grand rendez-vous : la demi-finale de Coupe vaudoise. « On a échoué l’an dernier en demi-finale (ndlr : défaite 4-2 face à Concordia Lausanne) par manque d’effectif, on espère que ça se passera différemment cette fois-ci », se remémore Robson Veloso.

Ce seront les filles du FC Renens, dans la peau des favorites, qui se dresseront en travers du chemin du FC Etoy le 10 mai prochain. « On essaie de ne pas se mettre trop de pression, ce sera un peu la cerise sur le gâteau », terminaient conjointement les hommes forts de la Taillaz. Le défi est de taille et l’histoire a tout pour être belle.

Rute Carneiro prend le dessus sur son adversaire

FC Stade Lausanne Ouchy – FC Etoy 0-3 (0-2)

Buts: 28e, 39e Beatriz Monteiro, 67e Alyssa Pagliara

SLO : Dousse, Looser, Thomopoulos, Harrison, Diaz, Coigny, D Attoli (C), Sousa, Cicchi, Nijman, Colliard. Entraîneur : Milaim Hoxha

FC Etoy : Lauper, Guisolan, Bouteiller, Gonçalves, Henchoz, Paillard (C), Carneiro, Pagliara, Raposo, Monteiro, Feijoo. Entraîneurs : Artur Lopes et Robson Veloso

Stade de la Tuilière, Terrain annexe n°5, env. 40 spectateurs.

Rédacteur & Photographe : Lucas Panchaud

Articles récents

Footvaud Awards

Short lists Footvaud Awards : Meilleur entraîneur

Découvrez ci-dessous les 5 nominé(e)s choisit par catégorie de l’édition 2023-2024. 7 catégories sont à l’honneur pour cette première soirée. Les votes des lecteurs se

Footvaud Awards

Short lists Footvaud Awards : Meilleur-e gardien-ne

Découvrez ci-dessous les 5 nominé(e)s choisit par catégorie de l’édition 2023-2024. 7 catégories sont à l’honneur pour cette première soirée. Les votes des lecteurs se