Grosse désillusion pour le Stade-Payerne


Alors qu’ils affrontaient les Fribourgeois du CS Romontois samedi dernier, Steve Grand et ses coéquipiers ont laissé filer une occasion en Or de revenir à égalité du leader le FC Lancy en cas de victoire. Les Vaudois se sont logiquement inclinés sur le score de 2-4 après une prestation en demi-teinte.

Pourtant, sur le papier, c’est le Stade-Payerne qui détenait les meilleurs arguments. Troisième du classement de 2e ligue interrégionale avant le début de la rencontre, la troupe d’Edin Becirovic ne cesse d’impressionner en ce début de saison.

Un début cauchemardesque pour Stade-Payerne

Plutôt timides dans cette entame de rencontre, les Vaudois allaient rapidement se faire punir pour leur manque de prise de responsabilité. Malgré quelques incursions dans la surface fribourgeoise par le biais de l’expérimenté Steve Grand (ex-joueur de 1ère ligue à Echallens et La Sarraz-Eclépens), les Romontois étaient les premiers à ouvrir le score à la 28e minute par leur buteur maison Ilirjan Mehmetaj.

Ilirjan Mehmetaj en jeu

A ce moment-là, on pensait que les Stadistes allaient se ressaisir et qu’il ne s’agissait que d’une simple erreur de vigilance que toute équipe peut connaître en début de rencontre, mais Que nenni ! Les Broyards s’enfonçaient et encaissaient un deuxième but par l’œuvre de Kevin De Oliveira Borges. Les Payernois concédaient même un penalty à la 45e minute juste avant le thé, en raison d’une faute sur le Romontois Sherif Gagigo. C’est encore Ilirjan Mehmetaj qui d’un contre-pied, assommait les visiteurs.  0-3 à la mi-temps pour le CS Romontois, difficile de faire pire pour nos Vaudois.

Kevin De Oliveira Borges à la manœuvre après sa réalisation

Réaction tardive pour les joueurs d’Edin Becirovic

En deuxième mi-temps, les Stadistes revenaient avec de meilleures intentions. Steve Grand allait montrer la voie à ses coéquipiers en réceptionnant un centre parfait de Alexis Yves Meva, avant de placer un coup de caboche puissant dans les cages fribourgeoises.

Steve Grand après la réduction du score

Pourtant, cette joie sera de très courte durée puisqu’à peine une minute plus tard, le CS Romontois inscrivait déjà sa quatrième réalisation, cette fois-ci sur un très bon travail de Kevin Pedrosa. Les Payernois réduiront tout de même le score à la 81e minute sur un penalty transformé par Yael Yohans. Score final, 4-2 pour les Romontois.

Echauffourée à la fin du match, Edin Becirovic voit rouge

Au terme d’un match plein d’intensité et de duels musclés, les esprits se sont quelque peu échauffés au coup de sifflet final entre certains joueurs vaudois et fribourgeois. Mécontent de certaines décisions, c’est l’entraîneur vaudois Edin Becirovic qui en paiera les frais puisqu’il a été expulsé par l’arbitre de la rencontre pour protestation au terme du coup de sifflet final.

Les Stadistes perdent une place au classement à la suite de ce revers mais restent dans la course avec 3 points qui les séparent du leader (avec un match en plus). Le Stade-Payerne devra rapidement se ressaisir la semaine prochaine lors de la réception du FC Echichens s’il compte ne pas laisser filer le FC Lancy.

Rédacteur :Achraf Mouchrif

Photographe : Suat Jashari

Articles récents

Footvaud Awards

Short lists Footvaud Awards : Meilleur entraîneur

Découvrez ci-dessous les 5 nominé(e)s choisit par catégorie de l’édition 2023-2024. 7 catégories sont à l’honneur pour cette première soirée. Les votes des lecteurs se

Footvaud Awards

Short lists Footvaud Awards : Meilleur-e gardien-ne

Découvrez ci-dessous les 5 nominé(e)s choisit par catégorie de l’édition 2023-2024. 7 catégories sont à l’honneur pour cette première soirée. Les votes des lecteurs se