Alors que presque toutes les rencontres de 1ère ligue de ce week-end ont été annulées en raison de la météo, Vevey a réalisé la bonne opération en s’imposant 3-1 dans le derby romand. Grâce à ce deuxième succès d’affilée, les hommes de Christophe Caschili se rapprochent de leur objectif, la Promotion League.

À domicile devant leur fidèle public en ébullition qui scandait en cœur « Ici c’est Vevey », une confiance acquise grâce à leurs deux derniers succès probants en Copet, tous les ingrédients étaient réunis pour que les Veveysans puissent réaliser le hold-up parfait face à Meyrin, un concurrent direct à la promotion.

Pour atteindre l’objectif des finales tant attendu par non seulement tout un club, mais toute une ville de passionnés du ballon rond, la défaite était strictement interdite pour nos Vaudois.

Pantillon à la lutte face à Jourdan

Un début de rencontre parfait pour Vevey

Le message était visiblement passé aux joueurs puisqu’ils entraient dans ce match de la meilleure des façons. Concentrés et appliqués, les Veveysans ouvraient le score à la 9e minute seulement, sur un coup franc superbement botté au point de penalty par Sebastian Cid, qui trouvait la tête puissante de Mandiang et permettait aux locaux de prendre un départ sur les chapeaux de roues.

Comme le célèbre proverbe le dit, « Un malheur ne vient jamais seul » les Genevois étaient bien placés pour témoigner de la véracité de ce vieil adage. En effet, seulement quatre minutes plus tard, les Veveysans enfonçaient le clou en inscrivant le deuxième but avant le quart d’heure de jeu, cette fois-ci venu des pieds du prodigieux Mebrak.

La joie des Veveysans après le but de Mebrak

Contre toute attente, les visiteurs allaient tout de même revenir dans la partie juste avant la mi-temps, grâce à une œuvre de Bradley Bavueza. Ce dernier était bien servi dans la surface par son coéquipier et pouvait tromper la vigilance de Cedric Zimmermann sur une frappe croisée, qui faisait trembler le poteau avant de terminer sa course au fond des filets.

Plus de peur que de mal pour les Veveysans

Au retour de la pause, le but encaissé par les pensionnaires du Stade de Copet n’allait rien changer à leur abnégation. Malgré une frayeur sur une frappe du Genevois Rolling Iyeti, qui passait de peu au-dessus des cages de Zimmermann, les Veveysans contrôlaient assez bien la rencontre, et restaient maîtres de leur destin.

D’autant plus qu’à la 69e minute, Meyrin concédait l’expulsion de Rolling Iyeti en raison d’un geste d’humeur envers l’arbitre qui n’était pas nécessaire, et qui contribuait à mettre en difficulté ses coéquipiers déjà à la peine pour trouver le chemin du but.

L’expulsion de Iyeti

Le but du KO signé Gomis

Il fallait attendre la 90e minute pour que les Veveysans, totalement dominateurs dans le jeu, se mettent définitivement à l’abri.

Et qui d’autre que l’inévitable buteur maison, Christian Gomis, pour délivrer son équipe et faire exulter tout un stade ? Sur un bon travail du nouvel entrant, Alex Goncalves, Gomis qui se trouvait au point de penalty, réceptionnait un caviar et enterrait d’une frappe les espoirs d’égalisation des Genevois.

Le but salvateur de Gomis

Un succès de grande importance !

Avec cette précieuse victoire, les protégés de Christophe Caschili passent devant leur adversaire du jour, et reviennent à 3 points seulement de la deuxième place occupée actuellement par Echallens, laquelle est synonyme d’accès aux finales pour la Promotion League.

Rappelons tout de même que les Veveysans comptabilisent un match de plus que Meyrin et Echallens, et deux de plus que l’actuel troisième, le FC Bulle.

En attendant le résultat des matchs reprogrammés, Vevey devra continuer sur cette lancée et confirmer samedi prochain en terre valaisanne, face à Monthey, pour espérer accrocher la deuxième place et disputer les finales de Promotion League.

FC VEVEY-SPORTS – MEYRIN FC 3-1 (2-1)

Buts : 9′ Mandiang 1-0, 13′ Mebrak 2-0, 34′ Bavueza 2-1, 90+3′ Gomis 3-1.

Vevey  : Zimmermann – Louisius, Zouma, Pantillon, Özcan – Gomis, Mandiang, Cid (71′ K. Tsimba), Hajij (87′ A. Gonçalves) – Mebrak, Gasic (c) (79′ Gabriele).
Entraîneur : Christophe Caschili

Meyrin : Mutombo – Sarr, Phibel, Dembele (79′ Semedo) – Howard (15′ Pagliuca), Robin (c), E. Gonçalves (79′ J. Dos Santos), Iyeti – Jourdan, Cauan (46′ J. Nsiala), Bavueza.
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Rédacteur : Achraf Mouchrif

Photographe : Suat Jashari

Leave a comment

*

code