Juniors A : Le «miraculé» Crans s’impose

Juniors A : Le «miraculé» Crans s’impose

La catégorie des juniors A avait l’honneur de commencer cette journée de finales de Coupe Vaudoise à Donneloye, samedi 3 juin. Il fallait être d’humeur matinale, puisque le coup d’envoi était fixé à 10h. Les spectateurs, du moins une partie d’entre eux, ont dû se faire violence… puisque entre le coup d’envoi et la demi-heure de jeu, on est passé d’une inquiétante affluence de 60-70 «pelés» à près de 250 spectateurs.

L’affiche opposait Chavannes-Epenex à Crans. Chavannes-Epenex s’est qualifié après des victoires 4:3 contre Vevey, 4:3 contre Benfica, 3:1 contre Luc-Dorigny, 1:0 contre Montreux, 2:2 (6:5 aux tirs au but) contre Team Ouest. Chavannes-Epenex évolue en championnat dans la catégorie Promotion (10e rang).

Quelques joueurs de 3e ligue

Crans est un miraculé, puisqu’il avait perdu sa demi-finale contre Foot Région Morges I 0:3 avant que l’ACVF prononce un forfait aux dépens des Morgiens pour avoir aligné involontairement un joueur qui n’avait pas le droit de jouer. «En Coupe, vous n’avez pas le droit de jouer avec des gars qui ont évolué en catégorie «inter», hélas Foot Région Morges en a fait jouer un», nous informe un membre de Foot Région Morges.

Crans – 4e de son groupe dans la catégorie 1er degré (en dessous de la catégorie Promotion) s’était précédemment qualifié en sortant Foot Région Morges II (3:2), Genolier-Begnins (2:1) et Gland (2:2, 4:2 aux tirs au but).

Cette finale s’annonçait très incertaine quant à son issue, dès lors que Chavannes-Epenex, en groupement avec Stade-Lausanne-Ouchy (les logos des 2 clubs figurent sur le maillot), a parfois aligné en Coupe 3-4 joueurs évoluant en 3e ligue avec SLO, mais seul le latéral Enzo Morini était sur le terrain pour cette finale.

De son côté, Crans possède trois joueurs qui ont évolué régulièrement en 3e ligue avec la première équipe (hélas reléguée en 4e ligue): le défenseur Samy Almagbaly, le demi et capitaine Sven Callmander et l’attaquant David Barbay. Auxquels on peut ajouter 5-6 éléments souvent présents avec la «deux» de Crans, performante en 4e ligue.

Chavannes-Epenex commence fort

On s’est pas ennuyé durant cette finale, puisqu’on a dénombré, sans compter «large», 15 occasions de buts, mais inéquitablement réparties: 4 pour Chavannes-Epenex, 11 pour Crans.

Les toutes premières minutes, disons 10, furent totalement à l’avantage de Chavannes-Epenex. A la 3e minute, Nawfal Triki (Chavannes) frappait de 20 mètres, mais le poteau venait au secours du portier Joey Terrettaz. Aux 5e et 10e minutes, Mohamed Kochtane, puis à nouveau Nawfal Triki, manquaient l’ouverture du score pour le CSCE.

Et le match a alors commencé à «tourner». La défense à 3 de Crans avait pris ses marques, et l’équipe se mit alors à jouer vite vers l’avant, souvent en contres, mais avec une haute capacité à mettre Chavannes en difficulté. En premier lieu, par son superbe attaquant Jonah Widmer (quelle vitesse et protection du ballon).

La rapidité de Crans

Le très bon gardien de Chavannes Renzo Bortolotti retardait l’échéance aussi longtemps que possible. Ou alors son poteau le sauvait (tête de Jonah Widmer à la 21e). Ce même Widmer qui s’était créé deux autres occasions entre la 10e et cette 21e minute. Et une autre encore sur un coup-franc de 25 mètres.

Et finalement, l’ouverture du score fut l’oeuvre de Raphael Bochud. Excellent appel dans la profondeur et superbe service, presque les yeux fermés de… Jonah Widmer. Raphael Bochud battait avec beaucoup de sang-froid le portier adverse dans ce «un contre un» décisif.

En début de 2e mi-temps (48), l’attaquant Grégory Pélichet – qui venait d’entrer – était proche du 2:0, mais Renzo Bortolotti détournait en corner. Dès l’heure de jeu, Crans se contentait de procéder en contres, mais avec la rapidité de ses attaquants, c’était un bon choix.

Ainsi, à la 71e, Antoine Ansermet déboulait sur l’aile droite, adressait un centre tendu devant le gardien de Chavannes. Pressé par l’attaquant Elias Ouriaghli, un défenseur de Chavannes déviait le ballon dans son propre but. C’était 2:0. En fin de match, Yohan Itrisso inscrivait le 3:0 final sur pénalty, au terme d’une finale disputée dans un très grand fair-play.

Chavannes-Epenex – Crans   0:3 (0:1)

Buts: 41e Bochud 0:1, 71e autogoal 0:2, 90e Itrisso (pénalty) 0:3.

Chavannes-Epenex: Bortolotti; Detanval, Manca, Soeima Pires, Morini; Nicomedio, Baldicchi; Kochtane, Toshev, Ferreira Sousa; Triki. Entrés en cours de match: Zahui, Selvakumar, Cissoko, Messmer, Krasniqi, Carreira Augusto. Entraîneur: Robby Mulopo.

Crans: Terrettaz; Almagbaly, Geinoz, Adeyemi; Jaccard, Itrisso, Bochud, Wass; Callmander, Barbay; Widmer. Entrés en cours de match: Plasschaert, Pélichet, Ouriaghli, Ansermet, Dubois, Khalfaoui, Fässler. Entraîneur: Adil Ouriaghli

Notes: Donneloye, Stade Dany Gavillet, 250 spectateurs.

Par Philippe Charmey

Articles récents

Annonces

Club sur la Riviera recherche entraîneur

Le FC Villeneuve-Sports qui évolue en 3e ligue recherche un entraîneur pour la saison prochaine. Le nouvel entraîneur prendra ses fonctions dès cet été pour la

Foot Professionnel

Le derby vaudois sourit aux Lausannois

Le Lausanne-Sport s’est imposé sur le score de 3-1 dans son antre à la Tuilière. Le portier du club « blanc et bleu », Letica s’est même