Juniors C : Le doublé du Stade Nyonnais

Juniors C : Le doublé du Stade Nyonnais

Pour clore cette ensoleillée et chaude journée de finale du 3 juin (il n’a pas plu à Donneloye contrairement à d’autres endroits du canton), place aux juniors C à 16h30. Catégorie où les matchs durent 40 minutes et où les corners se tirent depuis l’angle de la ligne de fond et des 16 mètres. Il s’agit ici de la seule finale opposant deux équipes évoluant dans la même catégorie, à savoir en Promotion, soit la plus haute ligue cantonale (plus haut il y a les juniors intercantonaux). Ni Stade Nyonnais, ni Bavois n’y font de la figuration, puisque les premiers nommés sont un solide champion (10 victoires et 1 nul en 11 parties) et les seconds occupent le 3e rang.

Hasard du calendrier, les deux finalistes se sont affrontés en championnat seulement une semaine plus tôt, pour une nette victoire stadiste (0:4). Ce résultat confortait ainsi l’idée que les Nyonnais étaient les favoris de la finale.

Nyon qualifié aux tirs au but

Nyon s’est qualifié presque aisément avec des victoires 3:0 contre Terre-Sainte, 4:0 contre Gland, 4:0 contre Bursins-Rolle-Perroy et 5:1 contre Racing. Avant de passer par tous les états d’âme contre Prilly en demi-finale: 1:1 dans le temps réglementaire et 2:1 aux tirs au but.

Côté bavoisan, la demi-finale ne fut pas une formalité: 3:2 contre Chavannes-Epenex. C’était plus «fluide» auparavant avec des succès 7:1 contre Grandson, 4:2 contre MvT Menthue, 2:0 contre Etoile Broye et 2:0 contre Granges-Marnand.

Contrairement aux deux autres finales (juniors A et B), qui furent débridées avec beaucoup d’occasions de buts, celle des juniors C fut plus fermée avec des équipes très appliquées défensivement et bien décidées à ne pas laisser d’espaces à l’adversaire.

A la mi-temps, Stade Nyonnais menait 1:0, grâce à un but inscrit déjà à la 5e minute par Luca Da Silva Dias (une frappe pure effectuée aux 16 mètres), très bien servi dans la profondeur par Leo Morris. Première occasion, premier but.

Les deux équipes s’annulaient et c’est sur des corners qu’il y eut d’abord une (demie) chance de but pour chaque équipe (21e minute pour Nyon et 25e pour Bavois). Toujours sur corner, un Bavoisan sauvait sur la ligne de but une tête de Luca Da Silva Dias.

Les «Luca» buteurs

La 5e minute est maudite pour Bavois, puisque c’est également à ce moment-là, comme en première mi-temps, que Stade Nyonnais est parvenu à doubler la mise en 2e période. Entré à la mi-temps sur l’aile droite, Artun Symonov adressait un centre parfait pour le capitaine Luca Hug Ferraro, lequel assurait un enchaînement contrôle-tir des plus purs.

C’en était fini des espoirs de Bavois, qui ne parvenait pas à entrer dans la surface de réparation nyonnaise et tentait parfois sa chance de loin: bon tir de Kylann Taboada à la 46e.

Championnat + Coupe, la paire d’entraîneurs Stephan Guex – Faustino Moreno pouvait se féliciter d’une si belle saison. Un duo qui n’a pas hésité à effectuer 5 changements à la mi-temps!

Stade Nyonnais – Bavois        2:0 (1:0)

Buts: 7e Da Silva Dias 1:0, 45e Hug Ferraro 2:0

Stade Nyonnais: Murati; Ferrero, Mustafa, Wild, Gaiani; Hug Ferraro, Rexhaj; Koundibiaye Tsanga, Da Silva Dias, Morris; De Oliveira Coelho. Entrés en cours de match: Stevanovic, Symonov, Mustafa, Carneiro Alves, Olivain, Rivera, Schäfer. Entraîneurs: Stephan Guex et Faustino Moreno.

Bavois: L. Bussy; Garcia, Reis Viegas, R. Bussy, A. Hinojosa; Hostettler, Warpelin, Ferreira; Batista Guerreiro, Sudario Montero, Ky. Taboada. Entrés en cours de match: Ka. Taboada (gardien), Vögeli, Ajvazi, Gonthier, Gaillard, Kröpfli, I. Hinojosa. Entraîneurs: Christopher Kadima et David Bochud.

Notes: Donneloye, Stade Dany Gavillet, 400 spectateurs.

Par Philippe Charmey

Articles récents

Annonces

Club sur la Riviera recherche entraîneur

Le FC Villeneuve-Sports qui évolue en 3e ligue recherche un entraîneur pour la saison prochaine. Le nouvel entraîneur prendra ses fonctions dès cet été pour la

Foot Professionnel

Le derby vaudois sourit aux Lausannois

Le Lausanne-Sport s’est imposé sur le score de 3-1 dans son antre à la Tuilière. Le portier du club « blanc et bleu », Letica s’est même