Après un derby de la Broye extrêmement disputé devant un public en ébullition, c’est finalement l’AS Haute-Broye qui a pris l’ascendant sur son adversaire du jour et concurrent direct pour la montée, le FC Etoile-Broye. Grâce à ce succès, les hommes de Daniele De Nardis chipent la deuxième place du groupe aux Moudonnois.

C’était un événement à ne pas manquer dans la région, le fameux derby de la Broye. Au-delà de l’importance d’un derby, les deux équipes se disputent également une place pour une promotion en 2e ligue. Avant le début de la rencontre, Etoile-Broye possédait deux choses de plus que l’AS Haute-Broye, trois points de plus au compteur, mais surtout un siège de second du groupe lequel est synonyme d’accès aux finales de promotion cet été.

Et ça, on peut dire que les protégés de Daniele De Nardis avaient à cœur de le changer. Eux qui avaient déjà échoué en 2019 lors des finales de promotion, dans un groupe qui avait vu la deux d’Yverdon et Pied du Jura être promus à leurs détriment. C’était d’ailleurs eux les plus entreprenants dans ce début de partie.

Sur un éclair de génie venu de nulle part à la 36e minute, le jeune ailier Thomas Millasson donnait l’avantage à l’AS Haute-Broye d’une frappe complétement folle à quelques mètres seulement du rond central, laquelle lobait le malheureux Samuel Pires Rosa qui ne s’attendait absolument pas à une tentative pareille.

Etoile-Broye impuissant face à l’expérience

Après ce coup de massue, les locaux allaient tout de même pousser pour essayer d’obtenir l’égalisation avant la pause par le biais de son remuant trio offensif composé de Demierre, Nsimgi, et Oliveira. Mais les tentatives restaient vaines, et n’arrivaient pas à inquiéter le très bon portier de l’AS Haute-Broye, Bastien Jordan.

En seconde période, les deux formations se rendaient coup pour coup, les occasions défilaient d’un côté comme de l’autre. Malgré la fougue d’une équipe très jeune et rapide en contre attaque, Etoile-Broye n’arrivait pas à trouver la faille dans cette défense expérimentée et tenue d’une main de fer par Brahim Shala.

C’était même les visiteurs qui se créaient les opportunités les plus franches. Notamment à la 55e sur une chevauchée d’un Corentin Besnier exceptionnel tout au long du match, qui voyait sa frappe passer de peu au-dessus du cadre, ou encore à la 60e sur une tête du nouvel entrant et buteur maison, Cyril Dufey, laquelle était repoussée impeccablement par la parade du portier Samuel Pires Rosa.

L’AS Haute-Broye de nouveau finaliste ?

Malgré un public complétement dévoué et acquis à sa cause, et dans une ambiance spectaculaire digne d’une finale, Etoile-Broye ne parviendra pas à revenir dans la partie. Et la faute à une solide équipe de l’AS Haute-Broye difficile à manier.

Disons-le clairement, l’expérience avait triomphé sur la jeunesse samedi soir à Moudon, et avec ce succès, les ” Jaune et Noir ” ont dérobé la deuxième place à leur adversaire du jour à quatre matchs de la fin du championnat.

Mais attention, Etoile-Broye n’a pas encore dit son dernier mot et possède exactement le même nombre de points que l’AS Haute-Broye (NDLR, 36 points). Fort de son succès obtenu sur le score de 4-0 face à Cheseaux IB ce week-end, Iliria Payerne est toujours dans la course également, avec seulement trois points de retard derrière les deux équipes.

Est-ce que l’AS-Haute-Broye réussira à se défaire de ses deux concurrents directs, et tenter une nouvelle fois sa chance pour les finales de promotion en 2e ligue ? L’avenir nous le dira très rapidement…

Etoile-Broye – AS Haute-Broye 0-1 (0-1)

But : 36e Millasson 0-1.

Etoile-Broye : Rosa ; Lopes,  Bostan(C), Zenawi ; Calik,  Ferreira , Pineda, Picciola, Oliveira, Demierre,  Nsimgi. Entraîneur: Martial Antonini.

Haute-Broye : Jordan ; Parietti(C), Fedrigo, Shala, Courtine ; Guignard, Favre, Vuagniaux :Millasson,  Besnier, C. Besnier. Entraîneur: Daniele De Nardis.

Rédacteur : Achraf Mouchrif

Photographe : Suat Jashari

Leave a comment

*

code