Le duel de la Riviera du samedi soir au stade Chailly, qui opposait, le FC Rapid-Montreux au CS La Tour s’est soldé par un match nul. L’équipe montreusienne qui devait s’imposer sur ce match afin d’assurer sa promotion à domicile, s’est fait surprendre par une vaillante équipe de La Tour toujours en lice pour le maintien en 3ème ligue.

Dès l’entame de match, une grande intensité a été déployée par les deux équipes. Les Boélands avec un bloc bas et solide et Rapid comme à son habitude, prenait l’emprise du ballon et déployait ses attaques qui penchaient sur le côté gauche avec le très remuant numéro 29, Said Moatameni, toujours très disponible sur son aile.

Duel sur un assaut de Said Moatameni sur le côté gauche face à Dan Wahlen

L’ouverture du score

Après 12 minutes de jeu, ouverture du score sur une mauvaise déviation du numéro 13, Mathis Valazza dans la surface de réparation, qui offrait une opportunité à l’ex-milanais, Elias Kabamba, qui surgissait au deuxième poteau pour marquer son 10ème but et ainsi conserver sa place de meilleur buteur du groupe 2 de 3ème ligue. La charnière centrale, composée de l’expérimenté Ducrest et du solide Eliot Sasso parvenait tant bien que mal a déjouer les attaques du leader.

Elias Kabamba en renard des surfaces pour ouvrir le score

Gaetan Baud, arrêt décisif

Après le thé, les intentions des locaux étaient claires, marquer rapidement afin de tuer le match et de dissiper les doutes. Après 54 minutes de jeu, Alban Maliqi décalait sur une magnifique passe son ailier Said Moatameni qui lui décochait un tir croisé puissant, mais c’était sans compter sur la parade exceptionnelle du portier Boéland qui envoyait un signal fort au stade de Chailly. « Toujours un honneur, de réaliser un arrêt déterminant à ce moment du match », se confie-t-il.

Arrêt décisif du bout des doigts du portier Boeland

Valazza se rachète en marquant le pénalty

Une main de Maliqi, dans la surface de réparation, permettait au visiteur d’obtenir un pénalty. Le même Valazza d’un pas déterminé prenait le ballon et se dirigeait vers le point de pénalty pour tenter de se racheter auprès des siens. Il s’élança en plaçant une frappe sur le coté droite, le gardien était trop court ce qui permettait l’égalisation après 60 minutes de jeu. Les hommes de Frédéric Imhof reprenaient confiance et restaient concentrés pour la suite de la rencontre.

Tir bien tendu du latéral gauche qui finit au fond des filets

Offensive des locaux

A la 71ème minute de jeu, Nelson Oliveira partait au but et se retrouvait face au portier qui faisait une sortie très limite dans les pieds du milieu de terrain, connu pour ses prouesses techniques dans la région. Plusieurs changements ont été effectués du côté de Rapid dans cette seconde mi-temps pour espérer reprendre l’avantage et fêter la montée, avec notamment les entrées de Mustafa Ceylan et Brandon Mbambi qui ont apportés de la fraîcheur et de la profondeur de jeu.

Quelques minutes plus tard, toujours du côté des “jaune et bleu”, c’est l’élégant capitaine Gazmend Rustemi qui distribuait une passe au gaucher Ceylan, qui envoyait comme à son habitude un magnifique centre lequel était repris par Mbambi qui décroisait trop sa frappe, toujours 1-1. 84ème minute de jeu, Ceylan battait le gardien dans les 5 mètres, mais c’était sauvé de justesse par les visiteurs. Une énième occasion avec une tête dans le temps additionnel du capitaine Gazmend Rustemi passait juste à côté du cadre, celle-ci annonçait la fin du match et le CS La Tour privait momentanément Rapid-Montreux de fêter une promotion sur son terrain.

Interception défensive “des rouges”

Au delà du match, la course au maintien

Bex a gagné par 5 buts à 0 à la même heure face à Atlantic Vevey et Lausanne Nord Academy s’est imposé par une large victoire (6-2) à domicile face à Roche. Tout se jouera donc sur la dernière journée de championnat pour connaître le nom des deux relégués du groupe. Le CS La Tour, avec un petit point d’avance sur la barre de relégation (7 points au compteur) doit gagner dimanche prochain à domicile face au Villeneuve-Sport pour espérer se maintenir. « Nous avons encore une finale à jouer face à Villeneuve, nous allons tout donner pour ne rien regretter», termine-t-il. Le FC Bex (6 points) devra quant à lui jouer à Saint-Légier et grappiller quelques points. Lausanne Nord Academy (6 points) commencera son match 45 minutes après ses concurrents et ira affronter à l’extérieur le FC Atlantic-Vevey dans le seul but de s’imposer.

Finalement, la promotion tant attendue pour Rapid!

Il a fallu attendre le dimanche pour les hommes de Manu Zaccaria, pour valider leur promotion en bonne et due forme, en effet, le match nul de Vignoble face à Turc-Lausanne propulse Rapid-Montreux en 2ème ligue! A noter que l’équipe montreusienne à été empêchée du sacre l’année dernière à cause de la pandémie.

FC Rapid-Montreux – CS La Tour de Peilz 1-1 (1-0)

Buteurs : 12e Kabamba, 1-0, 61e Valazza 1-1 (Pénalty)

Rapid-Montreux Simic, Rossi, Recupero, Moreira, Tomic, Rustemi (C), Maliqi, Rivero, Moatameni, Kabamba, Oliveira Trindade.

Entraîneur: Emmanuel Zaccaria

CS La Tour-de-Peilz Baud, Valazza, Ducrest, Sasso, Kessler(C), Arslani, Milani, Kurmann, Silva Marques, Oliveira Cardoso, Wahlen

Entraîneur: Frédéric Imhof

Retrouvez la galerie des photos du match sur notre page Facebook.

Crédit photo : Sulejman Sadrija

Rédacteur : Suat Jashari

Leave a comment

*

code