Le Talent a encore beaucoup à apprendre

Huit, c’est le nombre de fois que le malheureux Kilian Ueltschi est allé chercher le ballon au fond de ses filets dimanche matin à Assens, dont pas moins de 5 en première période. Son équipe était pourtant revenue au score par 3 fois auparavant. Dire que les attaques ont brillé serait un euphémisme, dans ce qui est à ce jour le match le plus prolifique de ce début de saison en 3ème ligue. 

Une semaine anglaise compliquée pour Le Talent

« On savait que ça allait être une semaine difficile d’un point de vue comptable. » Admettait Johann Spänni, peu après la rencontre. L’entraîneur du FC Le Talent ne s’était effectivement pas trompé en parcourant le calendrier de son équipe: d’abord Champvent dimanche passé (défaite 1-3), puis Genolier-Begnins en BCV Cup mercredi soir (défaite 1-4) et Assens donc ce dimanche. Toutes des équipes d’un calibre supérieur à sa formation sur le papier. Difficile donc pour l’homme fort de St-Barthélémy de blâmer ses joueurs : « on a fait une bonne entame de match dimanche dernier, aujourd’hui on a fait preuve de caractère pour revenir plusieurs fois dans le match, c’est ce qu’il nous faut retenir. »

En revenant au score à 3 reprises, Le Talent a vendu chèrement sa peau

8 buts en 33 minutes

Dans les choses à ne pas retenir pour le FC Le Talent, en revanche, la friabilité de sa défense, qui était pourtant sa principale force en 4ème ligue (seulement 12 buts encaissés en 20 matchs pendant le championnat et 2 lors des finales la saison dernière). À l’échelon supérieur, les erreurs et les sautes de concentration se paient au prix cher. Julien Mermoud ne se fait d’ailleurs pas prier pour venir punir Le Talent quelques secondes de jeu à peine après le coup d’envoi. Symptomatique. Une entame tout sauf idéale qui n’atteint cependant pas le moral des coéquipiers de Kevin Vuillomenet. Par trois fois le FC Le Talent a été mené dans la première demi-heure, puis a recollé au score, preuve de la capacité de réaction du néo-promu, malgré l’ampleur du résultat final. Autre son de cloche de la part d’Hervé Lagger, arrivé cet été avec Renato Rocha aux commandes du FC Assens: « On a fait trop de cadeaux, avec tout le respect qu’on doit au FC Le Talent, on ne doit pas encaisser 4 buts aujourd’hui, qui plus est sur des erreurs individuelles, surtout face à un néo-promu. » 

Chapeau Monsieur Marjan Jankuloski !

Si Assens a su se dépêtrer du piège tendu par Le Talent dans ce derby de haute voltige, il le doit en partie à un joli numéro d’équilibriste de la part de Marjan Jankuloski, auteur d’un triplé tout en malice. « Il est connu pour ça depuis presque 20 ans sur les pelouses vaudoises » sourit Hervé Lagger lorsqu’on lui parle de son attaquant, arrivé également cet été en provenance de Chavornay. Avant d’ajouter: « on a vraiment un groupe travailleur, avec des joueurs capables de nous débloquer la partie dans des situations délicates, Marjan en fait partie, mais notre capitaine Samuel Rime est aussi un très bon exemple. » Avec ce coup du chapeau, Marjan Jankuloski s’installe discrètement, mais sûrement sur le podium des meilleurs buteurs de 3ème ligue. 

Dans un match pas toujours maitrisé par les siens, Marjan Jankuloski a fait parler la poudre.

Un calendrier plus favorable pour le Talent, gros choc pour Assens 

Malgré ce score-fleuve, Johann Späni semble plus confiant pour la suite des événements : « on a prouvé en entame de saison qu’on était capable d’aller gagner des matchs, comme contre Rances (victoire 1-3), donc je ne me fais pas trop de souci face à des adversaires plus abordables que Champvent ou Assens ». Le Talent accueillera Cheseaux ce jeudi avant de se rendre en Rueyres à Echandens dans deux semaines, avec l’ambition d’accrocher sa deuxième victoire de l’exercice. 

Assens se rendra au Battoir mercredi soir pour le choc au sommet face à Champvent, puis traversera le canton pour y affronter l’exotique Prangins Sports IB, autre néo-promu. 

06.09.2023 : FC Assens – FC Le Talent 8-4 (5-3) 

Buts : Buts: 1ère Mermoud  1-0; 10e Vuillomenet 1-1; 17e Jankuloski 2-1; 20e Huber, pen. 2-2; 21e Weissenberger 3-2; 25e Huber, pen. 3-3; 31e Jankuloski 4-3; 33e Rime, pen. 5-3; 60e Jankuloski 6-3; 70e Favre A. 6-4; 80e Mermoud 7-4; 90e Burlizzi 8-4. 

Assens : Chattot; Debluë, Comisetti, Gfeller, Morrison, Fagone, Crot, Mermoud, Rime (C), Jankuloski.

Sont entrés en jeu: Ubaldi, Haering, Burlizzi et Campini

Entraîneurs: Renato Rocha et Hervé Lagger

Le Talent: Ueltschi; Nakov, Sauty S., Späni, Favre S., Huber, Favre C. (C), Brochard, Delisle, Vuillomenet, Marguerat. 

Sont entrés en jeu: Favre A., Sauty M., Keenan, Sauty V. et Ahmetaj. 

Entraîneurs : Johann Späni et Patrick Longchamp 

Notes : Terrain d’Assens, Sous-Gare, 110 spectateurs. 

Avertissements 24e Gfeller (jeu dur) et Morrison 85e (jeu dur), expulsion de Gfeller 78e (double avertissement). 

Rédacteur & Photographe : Lucas Panchaud

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles