Lauréate du soulier d’or Footvaud 2021/2022 pour avoir inscrit 46 buts, dont un doublé lors du match de barrage pour la promotion en 3e ligue avec le FC Aigle, Léna Andrey s’est confié sur cette saison, la première de son club, qui s’est terminé par une montée !

Léna, bravo pour votre titre et pour la promotion.

Merci. C’était une saison intense, c’est sûr.

Pouvez-vous revenir sur celle-ci avec nous ?

Oui, l’équipe a été créée en mars 2021 et nous avons donc commencé le championnat lors du mois d’août. Notre entraîneur voulait monter, mais il ne savait pas combien de temps cela prendrait. Notre but était de bien jouer et ça a bien fonctionné. On a fini deuxième derrière Lausanne-Sport, ce qui signifiait qu’on affronterait en barrage le deuxième du second groupe de 4e ligue. Sur une seule rencontre.

Comment s’est déroulée cette rencontre, un peu particulière ?

C’était intense. Franchement, c’était un de nos plus beaux matchs, on s’est toutes données à fond pour chercher cette victoire au fond de nous-mêmes. En plus, je marque un doublé, c’était vraiment de très bons moments. (NDLR Aigle s’est imposé 3-1 contre AF Luc-Féminin)

Vous marquez beaucoup de buts, pouvez-vous nous parler de votre style de jeu.

(Elle réfléchit) Je pense que j’inscris la moitié de mes buts du pied droit, et l’autre du gauche. J’ai la chance de bien jouer des deux côtés. D’ailleurs lors de la finale contre AF Luc-Féminin, je plante deux fois du gauche. Après, je n’aime pas me mettre en valeur, j’apprécie l’esprit collectif, je ne suis pas une footballeuse perso. Si je peux passer, plutôt que marquer, je le ferais. Le but est de gagner ensemble on de perdre ensemble. Tous ces buts, je les dois à l’équipe au coach et aussi à tout ce que j’ai appris.

J’ai fait un an avec les m15 du team vaud

Où est-ce que vous avez appris le foot?

J’ai commencé il y a 10 ans (NDLR Léna Andrey a 18 ans) au FC Aigle, pour être précise dans le mouvement junior avec Yvorne. Quand j’avais 14 ans, j’ai été sélectionnée avec le Team Vaud, j’ai fait un an avec les M15. Ensuite, j’ai évolué avec Stade-Lausanne, en 4e ligue, j’ai suivi mon entraîneur là-bas. On n’est pas monté la première année, mais c’était durant la pandémie, c’était compliqué. L’année d’après, on a obtenu la promotion. Depuis 2021, j’ai commencé un apprentissage d’assistante socio-éducative qui rendait difficiles les trajets jusqu’à Lausanne. J’ai donc décidé de revenir à Aigle.

Avec un joli succès.

Oui, c’était une belle saison.

Dorénavant, vous allez affronter la troisième ligue, quelles sont vos attentes ou celles du FC Aigle ?

On n’en a pas encore parlé, mais on va donner le meilleur de nous-mêmes pour obtenir la victoire lors de chaque match et surtout de garder un bon esprit d’équipe. Maintenant, nous sommes à notre place.

Et pour vous ? Comment imaginez-vous la suite ?

Pour l’instant, je suis à Aigle, mais qui sait de quoi sera fait l’avenir ? Peut-être que je continuerai plus haut ou peut-être que j’arrêterais le foot… Qui sait?

Leave a comment

*

code