Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines tendances se dessinent peu à peu. Tour d’horizon des rencontres qui marqueront à coup sûr cette journée de championnat.

La fable du Corbeau et du Renard : 2ème ligue, groupe 1, Chavornay Sports – FC Bavois II (Samedi 20 avril, 17h30, En Courtes-Raies)

Il était une fois un derby. Derby qui autrefois rassemblait foule et déchaînait les passions jusqu’aux confins de la Plaine de l’Orbe. Aujourd’hui, ce match entre Chavornay et Bavois n’est plus que l’ombre du grand rendez-vous qu’il a été autrefois. « Je ne sais pas si cette notion de derby existe encore dans la tête des joueurs. Bien sûr certains se connaissent. Mais pour moi en tout cas, c’est un match qu’il faut gagner, peu importe le contexte. Dans tous les cas ce sera la fin d’une série pour l’une ou pour l’autre des équipes, peut-être même pour les deux. » Conte Abraham Keita. L’homme fort et sage, à la poigne de fer dans un gant de velours, dont le charisme et l’exigence sont venus raviver des Corbeaux dont le plumage avait perdu un peu de son éclat. Sixièmes lors de leur dernière croisade, les hommes d’En Courtes-Raies sont en avance sur leur temps de passage de l’an dernier, affichant un joli bilan de 12 points pris lors de leurs 4 dernières sorties. « Après les deux premières défaites face à Stade Nyonnais, puis Grandson, j’avais presque abandonné l’idée de viser le haut du classement. Maintenant, ça a changé. On est dans une bonne dynamique avec une bonne jouerie et un super état d’esprit. On sait que cette semaine à trois matchs va conditionner la suite du championnat, donc on fera les comptes samedi soir » relate Abraham Keita, ne cédant pas à l’euphorie.

Car Maître Renard n’est pas endormi, il rôde encore, guettant la moindre occasion d’empiler des buts et de faire honneur à sa réputation. On ne présente plus Andelko Savic. L’attaquant Bavoisan, s’il n’a plus ses jambes d’antan, possède toujours ce sens inné du but, qu’on lui enviait et envie toujours loin à la ronde. Avec ses 6 réussites, dont 3 lors des 2 derniers matchs, le buteur de 31 ans a retrouvé la forme au meilleur moment pour les siens.
La morale retiendra déjà qu’à l’aller, Bavois II s’était imposé aux Peupliers 5-3. Et les Corbeaux avaient alors juré qu’on ne les y prendrait plus…

La fable de la Cigale et de la Fourmi: 3ème ligue, groupe 4, FC Assens – FC Champvent (Dimanche 21 avril, 10h00, Terrain de Sous-Gare)

Le FC Champvent, ayant chanté tout l’automne, se retrouva fort dépourvu, lorsque le printemps fut revenu. Invaincus lors du premier tour, les chanvannais affichaient un bilan impressionnant de 10 victoires pour un match nul et seulement 6 buts encaissés avant la trêve. Quelques mois plus tard, ils pointent toujours en tête de ce groupe 4, mais ont déjà perdu quelques points en cours de route. « On a fait une assez bonne préparation malgré les conditions. On a eu quelques absences qui ont perturbé un peu le groupe, mais dans l’ensemble ce n’est pas dramatique. On est certes moins en réussite, offensivement comme défensivement, et ça s’est payé face à Rances et contre Le Talent » reconnaît le technicien du Battoir Marco Malgioglio. Loin de crier famine, le FC Champvent n’a plus vraiment, pourtant, le droit à l’erreur.

« On ne joue pas notre championnat dimanche, mais on sait aussi que notre coussinet de sécurité s’est un peu amenuisé avec les récents résultats. On reste confiant, mais on s’attend à un match engagé, très serré, qui va se jouer sur des détails. Notre force est le collectif et la profondeur de notre banc, on sait que les joueurs qui rentrent en cours de jeu peuvent faire la différence. » Ajoute Marco Malgioglio.
Une certitude avant ce choc au sommet: Assens n’est pas prêteur. C’est bien là à la fois son moindre défaut et sa plus grande qualité. Pendant que les cigales Chanvannaises chantaient lors du premier tour, les fourmis du Gros de Vaud ont secrètement préparé leur revanche, elles qui furent battues à l’aller 1-0. Après 5 victoires en 5 matchs depuis le mois de mars, les hommes de Renato Rocha sont en pleine bourre.
Laquelle des deux formations dansera finalement, dimanche au coup de sifflet final? Nous ne nous risquerons pas à parier notre foi d’animal.

Assens aura soif de revanche face au FC Champvent.

La Fable du Lièvre et de la Tortue 4ème ligue, groupe 7, FC Montreux-Sports II-FC Puidoux-Chexbres (Samedi 20 avril, 20h30, Stade de Chailly)

Bien mal embarqués, les coéquipiers de Sinan Sahanic l’étaient à la fin du 1er tour. Ponctué par trois défaites et un match nul face à leur adversaire de ce week-end, l’automne n’avait que peu souri aux hommes de Fatos Uka. Un train de Sénateur, pas vraiment adéquat pour espérer accrocher les finales de promotion, un objectif pourtant avoué depuis la promotion acquise l’an dernier.
D’autant que dans cette course effrénée, les Montreusiens, s’ils ont aussi connu la défaite, surfent sur une vague très positive de cinq victoires lors des 5 dernières rencontres.
Dans un groupe où la première place semble promise au FC Dardania Lausanne II, la gageure réside encore en cette place de dauphin, synonyme de finales.

Il serait donc bien sage pour les Chexbriens de ne pas renvoyer cette échéance aux calendes, il n’en va certainement pas de leur honneur de partir tard.

Le vainqueur de ce duel au sommet samedi soir au Stade de Chailly aura fait un petit bout du chemin qui mène à la ligne d’arrivée. Car rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Sinan Sahanic, le joueur du FC Puidoux-Chexbres à la lutte face à deux adversaires.

Rédacteur : Lucas Panchaud

Articles récents

2ème Ligue

Malgré la défaite, Le Mont y croit encore

Engagé dans une folle course avec le FC Assens pour l’accession aux finales de promotion, Le Mont a subi la loi du leader et désormais

4ème Ligue

Atlantic Vevey au bord du précipice

En déplacement à la Tuilière, les Veveysans ont vécu un véritable cauchemar en s’inclinant lourdement sur le score de 8 à 2. Ils restent sous

Coupe vaudoise

Historique!

La météo capricieuse n’a pas dérangé Azzurri Yverdon plus que cela mardi soir. Les Yverdonnois ont stoppé net la belle remontée entamée par Prilly-Sports depuis plusieurs rencontres.

Coupe vaudoise

La vie en Vert et Violet

L’US Terre Sainte féminin tient son fantastique doublé coupe-championnat! À la faveur de leur victoire écrasante en finale face au FC Thierrens, les Copétanes ont