Auteur de 45 buts cette saison, dont six lors des finales de promotion, Arnaud Pittet a largement mérité son titre de soulier d’or de 4e ligue avec le FC Bottens. Rencontre avec un globe-trotteur des pelouses vaudoises qui a choisi de rejoindre son club de cœur.

Un titre de meilleur buteur, une promotion avec le FC Bottens, quelle belle saison Arnaud !

Oui, surtout que l’année passée, on avait raté la montée lors de la dernière rencontre (NDLR Seulement le premier du championnat était promu).

Bientôt un mois après votre réussite, pouvez-vous revenir sur cet exercice ?

On est très bien parti avec sept succès en sept matchs. Ensuite, on a vécu un petit temps d’arrêt avec pas mal de blessures pour terminer le premier tour avec deux défaites. On se retrouvait à 12-13, ce n’était pas top. Heureusement, lors du deuxième tour, on a pu récupérer du monde et créer une jolie cohésion de groupe, on était dans notre bulle. On est vraiment une équipe de potes, ça aide beaucoup. On a même réussi à terminer premier lors du dernier match en battant Le Talent qui était également sûr d’être qualifié pour les finales.

Lors du premier match des finales, on a fait un faux pas contre Lutry II, on était un peu crispé (NDLR Match nul 3-3). Nos premières mi-temps, ce n’était pas trop ça, mais on voyait qu’on maitrisait les matchs, et après ça a déroulé. On a été aidé, durant toute la saison, par une défense très solide. (NDLR Bottens s’est imposé ensuite contre Echandens et Vignoble IIB pour terminer premier de son groupe)

L’équipe a bien été aidée par vos 45 buts !

Oui, je suis vraiment content. J’ai eu de la chance d’être épargné par les blessures. Pour la petite histoire, j’avais parié un repas avec mon gardien, Rafael Abando, que j’allais mettre 25 buts.

Du coup, il vous a payé un restaurant gastronomique ?

Pour l’instant, j’attends toujours, mais j’espère que cela ne sera pas dans le kebab du coin (Rires).

Vous êtes un globe-trotteur du foot des talus vaudois, pouvez-vous nous résumer votre carrière ?

J’ai fait mes jeunes avec le LS jusqu’aux M17. Ensuite, j’ai fait Echallens en 2e ligue, Thierrens en 2e inter et 2 ans à Bottens. J’étais là-bas en 2013 lors de la promotion en 2e ligue. Malheureusement, l’équipe a pété en 2017. Je suis parti à Cheseaux et à Assens. Pour revenir, enfin, à Bottens, rejoindre les potes et un joli projet sportif.

Pour ceux, s’il y en a encore, qui ne vous ont jamais vu jouer, pouvez-vous nous parler de vos qualités sur le terrain ?

Je ne suis pas le plus rapide, mais j’ai un bon placement, je sais regarder autour de moi, j’observe pour trouver les faiblesses de mes adversaires. J’essaie de développer mon instinct de buteur. On me dit que j’ai un bon jeu de tête malgré ma taille.

Comment imaginez-vous la saison prochaine en 3e ligue ?

Franchement, on était au-dessus en 4e ligue. Cette nouvelle division correspond bien au club. On a gardé le noyau dur d’une quinzaine de personnes, mais grâce à notre nouvel entraîneur, David Monteleone, on a plusieurs jeunes qui arrivent d’Echallens III (NDLR L’ancien club de Monteleone). Il en a amené six, ça fera du bien à notre moyenne d’âge un peu vieillissante. Ça va être un joli challenge. On va essayer de se battre pour être dans la première moitié du classement.

Vous avez grandi à Bottens et vous faites partie du groupe qui ramène le village à « sa place », cela doit être une fierté ?

Oui, c’est où je suis né. Ce club est vraiment super. Mon grand-père a joué ici, mais je n’ai jamais évolué devant lui avec le maillot sur les épaules. Il est décédé en 2013, juste avant mon retour… Lors de chaque but que je mets, j’ai une pensée pour lui.

Il parait que vous attendez un heureux événement pour la fin d’année !

Oui, mon fils naîtra en novembre et j’espère bien qu’un jour il portera les couleurs du FC Bottens.

Merci beaucoup, Arnaud, avez-vous un dernier mot à nous dire ?

Je tiens à remercier Footvaud, vous mettez beaucoup en lumière le foot des talus, tout le monde apprécie. Et encore merci à mon club, le meilleur pour lequel j’ai joué.

Leave a comment

*

code