Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /home/clients/1b32da1c05e8d830d6c7c8e2eb16d637/web/wp-content/themes/fcunited/theme-specific/theme-tags.php on line 883

Le MS est allé s’imposer 0-2 à Aubonne dimanche et revient dans la course aux finales, quelques semaines à peine après sa relégation en 2e ligue. Avec trois victoires, un nul et une défaite en cinq matches, les Montreusiens sont en embuscade derrière LUC-Dorigny, Forward Morges et Genolier-Begnins, trois des favoris du groupe 1. Le point avec leur entraîneur Daniel De Nardis, lequel évolue en duo avec Cédric Faivre.
 
Dany, le début de saison est-il convaincant sur le plan comptable?
Oui, je pense qu’on peut le dire. On a mal débuté avec cette défaite à Gland, où l’on a perdu un peu bêtement, si j’ose dire.
Osez…
Ce n’est pas pour enlever du mérite à Gland, bien au contraire. On a eu les occasions, mais on n’a pas été assez concentrés et derrière, notre adversaire en a profité, tant mieux pour lui. Après, on a bien réagi avec un gros match à Morges et un match nul qui a lancé notre saison. Là, on commence gentiment à entrer dans le vif du sujet. Comme pour tout le monde, la préparation a été rendue compliquée par les absences. Mais là, on est dans le rythme.
Avec trois entraînements par semaine?
Oui, tout à fait.
Vous avez accueilli de jolis renforts cet été avec Thierry Ebe et Karim Dafir. Satisfait?
Oui, ce sont des joueurs qui nous apportent un excellent complément et qui le prouvent sur le terrain. Karim est encore jeune et Thierry a une super mentalité. Je ne le connaissais pas personnellement et j’ai découvert un homme attachant, qui est très humble. Il pourrait jouer à la vedette ou que sais-je, mais il est vraiment parfait et s’intègre à merveille dans le groupe. Et nous avons également accueilli trois jeunes joueurs à haut potentiel. On estimait qu’ils n’avaient rien à faire en 3e ligue et ce sont tous trois de bons jeunes de la région: Arizdon Mustafa, Loïc Vuichoud et le gardien Adriano Fernandes. Cela fait partie de notre volonté de jouer avec des jeunes de la Riviera. Ils font partie du contingent et ils sont vraiment intéressants, ils ont mérité leur temps de jeu dans un groupe vraiment homogène.
Vous co-entraînez avec Cédric Faivre. La cohabitation se passe bien?
Oui! Alain Baré voulait cette organisation, estimant que l’on était plus forts à deux. Je partage cet avis et on s’entend vraiment bien avec Cédric. On avait déjà officié ainsi, en fait, lors de la saison de la promotion en 2e ligue inter, et on retrouve simplement ce mode de faire. On a deux visions différentes du football, mais c’est enrichissant.
Vous arrivez vous mettre d’accord facilement?
Quand on discute de la composition, on arrive quasiment à chaque fois avec une idée différente. Il a sa vision, j’ai la mienne. Alors, on s’assied autour d’une table et on confronte nos avis, sans aucune anicroche ni intérêt personne. On pense à l’équipe, on se met d’accord et on avance, toujours pour le bien du groupe. J’apprends de lui et je crois, enfin j’espère, qu’il apprend un peu de moi aussi!
Avec l’équipe que vous avez, vous pensez remonter immédiatement?
On a une belle équipe, c’est vrai, qui est restée stable puisqu’on n’a eu que trois ou quatre départs par rapport à celle de la saison dernière, qui a failli se maintenir en 2e ligue inter. Comme je vous l’ai dit, notre groupe est très homogène. On a des éléments d’expérience comme Eric Rameau, Pierre Cheminade ou Romaric Clerget et des jeunes qui ont envie de prouver. C’est intéressant comme groupe pour travailler, mais on n’a pas l’obligation de remonter immédiatement. Bien sûr qu’on veut jouer le haut, mais on veut surtout préparer l’avenir.
Concrètement?
On est très attentifs à ce qui se passe avec notre deuxième équipe, on ne veut surtout pas construire un groupe sans lendemain avec la première équipe et basta. On a un projet de club, qui inclut tout le monde, mais on sait bien que la I doit être compétitive pour entretenir un climat de travail très sain. Alors oui, pour répondre concrètement à votre question, on vise haut et on veut faire un joli championnat, mais on ne veut pas remonter en 2e ligue inter à tout prix.
Le président Alain Baré ne vous met donc pas trop la pression?
Non, pas du tout! Quand on discute avec lui, il a toujours envie de gagner, c’est sûr, mais il est aussi très réaliste. Il nous demande de faire un joli championnat et de préparer l’avenir, pas forcément de monter à tout prix. Bien sûr, si on finit dixièmes, il sera déçu et nous aussi. On veut vraiment rester dans le haut du classement, lui et nous.
Fc Chêne Aubonne vs Fc Montreux Sports 0-2

Toutes les photos du match en cliquant sur ce lien

FC Chêne Aubonne – FC Montreux Sports 0-2 (0-0)

Buts: 78e Rameau 0-1; 83e Dafir 1-1.
Chêne: Delatour; Gaillard, Von Boehn, Monnier, Molinaro (70e Matthey); Pape Lüthi, Tauber, Shkoza, José Correira; Rexhaj, Dylan Correia.
Entraîneur: Giovanni Vavassori
Montreux: Fernandes; Moatameni (81e Mustafa), Mammone, Cheminade, Ebe; Clerget, Kauffmann, Nelson Oliveira (63e Custodio); Dafir, Rameau, Tahri (51e Vuichoud).
Entraîneurs: Cédric Faivre et Daniel De Nardis.
Terrain du Chêne.

Fc Chêne Aubonne vs Fc Montreux Sports 0-2
Toutes les photos du match en cliquant sur ce lien

Leave a comment

*

code