« Nous voulons que les jeunes soient au centre du projet »

Du nouveau Chez Concordia ! Le club des hauts de Lausanne vient d’engager Charly Cornut pour sa première équipe et a promu Christopher Schwindt pour sa deuxième garniture. Le directeur sportif, Malick Gehri revient en exclusivité pour Footvaud sur les dernières tendances du club.

Bonjour Malick, Pouvez-vous nous ont en dire un peu plus sur votre poste et votre rôle à jouer au FC Concordia ?

Bonjour, Alors depuis peu, environ un mois et demi, j’ai repris le poste de directeur sportif pour les équipes d’actifs ainsi que les juniors A au sein du club.

Je dirai que mon rôle était dans un premier temps d’harmoniser les relations entre la première équipe, la deuxième équipe et les juniors Ainter. Pour chacune de ces équipes il fallait atteindre nos objectifs tout en se donnant des coups de main afin que tout le monde réussisse et que le club en sorte grandi.

On a pu bien négocier le tournant de la fin de saison, même si ça a été limite avec la première équipe (sauvetage à la dernière journée) et on peut désormais préparer la suite au mieux !

Désormais mon rôle est de tout mettre en œuvre pour qu’on puisse parvenir à avoir une réelle philosophie de club : nous devons être un club formateur dans lequel les jeunes sont au centre du projet.

Maintenant que le maintien est assuré en 2inter et la promotion pour votre deuxième équipe, expliquez-nous ces changements de coachs dans les deux équipes ?

Concernant la première équipe, je n’ai pas envie de revenir sur les engagements ou les évènements extra sportifs. Nous étions dans une situation délicate, avec 5 défaites de suite, et il restait un match capital à l’extérieur. L’impression qu’il fallait tenter quelque chose. Étant très attaché à ce club, je m’en serai voulu si nous étions tombés et que je n’avais rien entrepris pour l’éviter. Après je reconnais que le timing pouvait paraître surprenant et que j’aurai peut-être dû le faire avant. Ça a pu paraître irrespectueux pour Vagui que je le fasse à ce moment-là et si c’est le cas, je m’en excuse.

Pour la deuxième équipe, Rui qui a mené cette équipe jusqu’à la promotion m’avait annoncé avant les finales qu’il arrêterait quoiqu’il se passe. Je crois que les derniers mois et la dynamique interne l’ont beaucoup épuisé. Je regrette qu’il ne soit plus avec nous parce que c’est quelqu’un que j’apprécie et cette montée c’est en partie la sienne. En deux ans et demi à la tête de cette équipe, il a fait un super travail. Les cadres de son vestiaire comme Mathieu Dorth, Tiago Cosme, Stefano, Ronaldo et j’en passe sont des gens qui respirent Concordia et on les remerciera jamais tous assez pour qu’ils ont réalisé pour le club. C’était capital !!!

e m’explique, on a toujours eu des bons juniors, mais parfois limite pour intégrer la première équipe, notamment depuis qu’on navigue autour de la 2inter. Avant l’alternative était la 4ème ligue et par conséquent beaucoup de jeunes du club s’en allaient ailleurs.

Aujourd’hui on a une première en 2inter, une deuxième équipe en 3ème ligue, des juniors Ainter, des juniors C qui sont montés en inter. On a vraiment de quoi bien former des jeunes, les faire acquérir de l’expérience avec la 3ème ligue si besoin en attendant qu’ils puissent rejoindre la première. On a de quoi être un vrai club formateur. Et c’est important quand on compte 52 équipes au sein du FC Concordia.

Parlez-nous de vos nouveaux coachs ?

Charly Cornut a été désigné pour être le coach de la première équipe. C’est une personne que je porte beaucoup en estime, pour la personne qu’il est avant tout. Et c’est quelque chose qu’on a taché de construire ces dernières années à Concordia et nous y attachons beaucoup d’importance. Footballistiquement, je suis un enfant de Pablo Sotullo et je pense que c’est en partie de lui que vient cet héritage.

Pour revenir sur Charly, il a un profil formateur qui correspond à ce que nous voulons mettre en place et il sort d’une année en première ligue avec Echallens ou j’estime que c’était une équipe qui pratiquait un très bon football, basé sur des principes de jeu. Ils ont fait du super boulot avec Fabio donc quand on a su qu’il ne poursuivrait pas l’aventure là-bas, on s’est dit qu’il ne fallait pas rater cette occasion. En plus de ça, il a le diplôme A malgré son jeune âge et il a joué à Concordia donc il connaît la maison. C’est d’ailleurs en tant que coéquipier qu’on s’est connu et qu’on a lié une amitié.

Charly Cornut prend les commandes de la première équipe de Concordia-Lausanne.

Concernant la deuxième équipe, c’est Christopher Schwindt qui reprendra cette équipe. Pour nous c’était le choix de la cohérence. Avec son assistant Laurent Ciszewski ils ont fait un magnifique boulot avec les A : promotion en AInter et finale de coupe vaudoise. C’était difficile de faire mieux. Chris est passionné, très compétent et il sait être proche de ses joueurs. Il est apprécié par nos jeunes aujourd’hui et c’est un point crucial dans son choix. Avec Chris à la tête de la deuxième équipe, on peut enfin entamer notre philosophie formatrice et intégrant des jeunes joueurs en actifs. Le groupe qui vient de monter en troisième ligue mérite qu’on le respecte et de pouvoir défendre sa promotion à l’échelon supérieur. On peut simplement désormais le renforcer un peu avec des bons jeunes du cru. Et c’est une chance ! Je le répète, nous voulons que les jeunes soient au centre du projet.

Christopher Schwindt devient l’entraîneur de la deuxième équipe qui évoluera en 3e ligue la saison prochaine.

Quelle valeur prône le FC Concordia-Lausanne ?

Concordia c’est les hauts de la ville, c’est une grande famille et on veut rester un club dans lequel le respect et la bienveillance sont présents. C’est pas toujours le cas dans le football malheureusement et on y attache énormément d’importance. David Clement, notre président en est le meilleur exemple et nous voulons que le club soit à son image !
J’ai entendu pas mal de fois ces derniers temps qu’on s’était perdu, que ce n’était plus ce que c’était Concordia .. je ne sais pas si c’est vrai mais en tout cas aujourd’hui on travaille à avoir une identité Concordia plus forte que jamais.

Et quoi de mieux pour ça que de miser sur nos jeunes qui ont grandi avec cet état d’esprit. Aujourd’hui quand je vois un joueur comme Julien Joseph en première équipe, c’est le meilleur porte-drapeau qu’on puisse avoir. Et c’est une fierté pour nous ! Footballistiquement et humainement.

Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ?

Pour la saison prochaine, j’aimerai que les B puissent monter en inter idéalement. Nous serions alors au mieux à tous les échelons qui importent. Les C et B inter sont les jeunes que nous devons former pour la première équipe, les Ainter permettent de gentiment les introduire au foot des adultes avec des présences aux entraînements de la première équipe pour les meilleurs. Et ensuite on a de quoi les intégrer avec la Une ou la Deux, sachant qu’à terme nous voulons qu’ils soient dans la Une. A eux d’être patients également, mais nous comptons sur eux !

Pour les objectifs, je préfère voir entre 3 et 5 ans. Si nous parvenons à mette en place ce que nous voulons à tous les échelons, nous devons viser une première équipe en 1ere ligue et une deuxième équipe en deuxième ligue avec des juniors en inter en catégories A, B et C. De plus, j’ajouterai que nous devrions alors viser qu’au moins 30% de l’effectif de la première équipe, soit composée de jeunes passé par les juniors du club.

C’est ambitieux mais on va se donner les moyens d’y arriver !

On a d’ailleurs créé un département sponsoring qui sera géré par Luca Micheli, actuel capitaine de la première équipe. Ceci dans le but de pouvoir bénéficier d’un peu plus de ressources dans les prochaines années.

Un dernier mot ?

J’aimerai dire un mot pour Alan Suner qui a entamé des démarches importantes pour qu’on puisse aujourd’hui tous croire à ce projet de club formateur.

Et surtout j’aimerai dire un grand merci à Marco Nestor sans qui on n’avancerait pas et personnellement je lui dois beaucoup. Il fait partie des personnes de l’ombre au même titre que des personnes comme Jeremy, Vithusanou, Fidel, Nico, Sergio ou les personnes impliquées chez les féminines.

J’aurai évoqué beaucoup de personnes mais vous l’aurez compris c’est ça Concordia, une grande famille composée de plus de 1000 membres.

Rédacteur : Suat Jashari

Photographe : Basile Barbey

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une