« On ne redoute pas les autres équipes mais on sait qu’elles nous attendent au virage »

L’épouvantail de la 4e ligue, c’est comme ça qu’on définirait le FC Veyron-Venoge. Sur 33 points possibles au premier tour, les hommes de Pascal Bordet n’en n’ont perdu aucun. Aucune défaite, aucun match nul, c’est la seule équipe vaudoise de 4e ligue à avoir réalisé un sans-faute parfait en championnat. Footvaud est parti à la rencontre de l’entraîneur Pascal Bordet et du meilleur buteur de l’équipe Benoit Allemann pour découvrir la recette du succès.

Bonjour coach, vous êtes invincibles durant tout le premier tour avec 11 victoires en autant de matchs. Y’a t-il un secret ou une méthode particulière à cela ?

Il n’y a pas de secret. C’est une équipe soudée qui travaille bien avec des joueurs régulièrement présents aux entrainements.

Avec cette série d’invincibilité en championnat est-ce que vous redoutez le fait que les équipes vont vous attendre dorénavant ?

On ne redoute pas les autres équipes équipes mais on sait qu’elles nous attendent au virage.

Comme le dit le dicton, on ne change pas une équipe qui gagne. Avez-vous conservé le même effectif pour le deuxième tour ?

Hormis les arrivées de deux joueurs qui sont venus habiter la région et compléter l’effectif, nous n’avons rien changé à notre contingent.

Quel est l’objectif du club pour ce deuxième tour et sur le long terme ?

Notre objectif à court terme est de garder notre première place au classement et tout faire pour aller chercher la promotion en 3e ligue. L’objectif sur le long terme est de s’installer dans cette même ligue.

Après avoir manqué de peu les finales la saison passée, avez-vous un sentiment de revanche cette année ?

Je pense qu’on ne peut pas parler de revanche, mais de continuité dans notre travail. C’est une équipe jeune qui n’a pas baissé les bras après avoir passé tout près des finales la saison passée. L’équipe a beaucoup appris depuis.

Que peut-on souhaiter au FC Veyron-Venoge pour cette fin de saison ?

Simplement qu’on puisse atteindre notre objectif ! Car au vu du travail fourni, les joueurs le méritent bien.

Bonjour Benoit, en tant que meilleur buteur de ton club, comment fais-tu pour gérer la pression d’avant match ? Y’a t-il une pression particulière au vu de ton statut ?

Non, il n’y a pas de pression supplémentaire vis à vis de mon « statut ». Chacun joue pour l’équipe avant tout ! Plaisanter avec les copains permet de laisser cette pression de côté.

Devenir meilleur buteur de 4e ligue est-il ton objectif pour ce deuxième tour ?

Mon objectif au deuxième tour est d’aider l’équipe à atteindre les finales. On verra à la fin du deuxième tour si je serai dans les chiffres des meilleurs buteurs. Mais c’est sûr que ça pourrait être gratifiant (rires).

Benoit Allemann, meilleur buteur du FC Veyron-Venoge (10 buts au premier tour)

Merci Pascal et Benoit, d’avoir pris le temps pour Footvaud. On vous souhaite bonne chance pour les prochaines échéances !

Rédacteur : Achraf Mouchrif

Crédit photo : Veyron-Venoge

Articles récents

Tour d'horizon

Les fables du ballon rond

Entre duels au sommet et derbys régionaux, le 2ème tour est désormais bien lancé sur les pelouses vaudoises. Si le printemps est encore jeune, certaines

2ème Ligue

Forward s’impose au finish face à Gland

Grâce à sa profondeur de banc et à un mental hors du commun, le Forward Morges s’est imposé dans les derniers instants mardi soir et profite de

Baromètre des talus

Baromètre des Talus

Retour sur les tops et les flops du week-end. Quelles équipes ont réalisé une performance de choix ? Quels collectifs sont rentrés dans le rang ? Quelles