Privé de 9 points! Et de finales?

Privé de 9 points! Et de finales?

L’exclusion «last minute» par l’ACVF de deux équipes du groupe 8 de 4e ligue fait le malheur de Renens II. Promis aux finales de promotion, innocents dans cette «histoire», les Renannais, alors 2esdu classement, se sont vu retirer 9 points acquis à la régulière sur le terrain et sont désormais devancés par Epalinges II. Des Palinzards qui doivent obtenir 1 point dimanche contre le leader Crissier II pour valider leur ticket-surprise de finaliste.

Pensionnaires du groupe 8 de 4e ligue, Azzurri Lausanne II et Turc II ont été exclus du championnat la semaine dernière suite à une bagarre générale lors du match opposant ces deux équipes ce printemps.

Alors qu’il ne restait que deux rondes de championnat, l’ACVF – contrainte de s’appuyer sur les règlements ASF en cas de retrait ou d’exclusion d’équipes – a annulé tous les résultats de ces deux formations acquis durant tout le championnat.

Cette décision induit une énorme et regrettable conséquence sur les classements du groupe 8. En effet, ces deux exclusions profitent à Epalinges II (aucun point retiré, car cette équipe avait perdu au 1er tour tant contre Azzurri Lausanne II que contre Turc II) et pénalisent Renens II.

Si le leader Crissier II s’est vu retirer 7 points (un nul et deux victoires) dans la mésaventure, il est néanmoins certain de disputer les finales de promotion en 3e ligue. Ce qui n’est pas le cas de Renens II, à qui 9 points (trois victoires) ont été enlevés! Renens II est passé ainsi du 2e au 3e rang, donc privé de finales, alors qu’il ne lui restait que 2 matchs à jouer.

 

Renens II compte sur le leader

Renens II conserve néanmoins une dernière chance de retrouver sa place de finaliste. A l’occasion de l’ultime ronde, dimanche 4 juin, les Renannais devront battre Prilly II, équipe de bas de classement, et compter sur un succès de Crissier II (1er) contre Epalinges II (nouveau 2e).

Un match nul entre Crissier II et Epalinges II garantirait le 1er rang à Crissier et le 2e à Epalinges. Ce qui ne sécurise pas l’entraîneur de Renens II, Riccardo Marques. «Après notre confrontation directe de dimanche dernier contre Crissier II (réd. victoire 3:2 de Renens II), peut-être en raison de la frustration d’avoir perdu, des joueurs de cette équipe nous disaient qu’il y aurait match nul dimanche dans leur match contre Epalinges II, mais leur coach me garantit qu’il n’y aura aucun arrangement», s’inquiète Riccardo Marques. Entraîneur de Crissier II, Ermin Nasic clarifie la situation: «Mon équipe et moi-même jouons toujours pour gagner. Ce sera aussi le cas dimanche contre Epalinges II. Qu’on puisse croire qu’il pourrait y avoir un arrangement, cela m’énerve.» Un point suffit donc à Epalinges II. Des Palinzards très en forme en 2023, puisqu’ils en sont à 6 matchs, 6 victoires au 2e tour!

Un règlement ASF à changer…

Riccardo Marques revient sur ces 9 points enlevés et à l’aberration sportive dont Renens II est victime. «Je sais que ce sont les règlements ASF, mais c’est un total manque de respect envers les joueurs et les entraîneurs d’annoncer à 1-2 match(s) de la fin du championnat que leurs victoires sont annulées, alors que nous n’avons aucune responsabilité dans cette histoire. Cette manière de faire est triste et rageante. Comment tu expliques à tes joueurs qu’on les prive de leurs victoires, qu’on les prive de finales. Mes joueurs méritent ces finales. J’espère que l’ACVF en tirera des leçons et qu’elle fera changer le règlement ASF sur cette question des retraits ou des exclusions d’équipe. On doit penser à l’aspect sportif, au fair-play et à respecter les joueurs. Par exemple en comptant les résultats du 1er tour (réd. c’était le cas il y a une quinzaine d’années)»

Classement à une journée de la fin:

1. Crissier II          19m – 32pts

2. Epalinges II      19m – 31 pts

3. Renens II          19m – 28 pts

A jouer: Crissier II – Epalinges II (dimanche 4 juin à 14h30) et Prilly II – Renens II (dimanche 4 juin à 14h).

Renens II a un meilleur classement fair-play qu’Epalinges II (critère numéro 1 pour départager les équipes à égalité de points).

Epalinges II ne se désistera pas…

Du côté d’Epalinges on est plutôt compatissant vis-à-vis de l’équipe de Renens II. Comme nous l’explique son président, Jean-Marie Perret. «Je comprends le désarroi de Renens, c’est clair, surtout que leur directeur technique est un ami. N’oublions pas que les responsables de cette histoire, ce sont Azzurri II et Turc II.»

Epalinges a déjà sa première équipe en 3e ligue, peut-on dès lors imaginer que le club renonce aux finales de 4e ligue en cas de 1er ou 2e rang? «A la base, l’objectif était de monter en 2e ligue avec la «Une» et il aurait donc été logique que la «Deux» grimpe en 3e ligue. Notre «Une» aura le même objectif la saison prochaine. Il me paraît donc légitime que notre «Deux» dispute les finales. Je rappelle tout de même qu’elle est montée en 4e ligue la saison passée, qu’elle joue avec des jeunes issus de notre formation et qu’elle a fait jusqu’ici un sans-faute au 2e tour.»

Rédacteur : Philippe Charmey

Articles récents

Flash Actu

« Tolérance Zéro »

La sanction a été divulguée par l’ACVF ce mercredi via son communiqué. À la suite des incidents survenus en marge de la finale de la

Annonces

Club recherche tenancier(ère) !

Le FC Le Talent est à la recherche d’un tenancier ou d’une tenancière pour sa buvette à St-Barthélémy pour la saison 2024-2025 et pour une